Le ministre conseiller à la présidence de la République et président du Conseil d’administration de l’OGP, Sanoussy Bantama Sow s’est froissé avec plusieurs autres responsables du parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel. Mais, selon le ministre qui s’est confié à un reporter de Guineematin.com, un compromis a été trouvé avec Bany Sangaré, ancien secrétaire général du ministère de la jeunesse.

Revenant sur sa place au sein du RPG arc-en-ciel, le ministre Bantama Sow rappelle avoir été le deuxième à occuper le poste de responsable de la jeunesse du RPG, après Sékou Souapé Kourouma, avant de céder la place à Bany Sangaré. Il a alors dit être heureux et fier des résultats obtenus à l’issue de la rencontre d’hier mardi au siège du RPG.

« La jeunesse a initié avec les sages, de nous réunir pour liquider les incompréhensions. C’est ça qui a été fait hier et tout le monde est content, parce que quand deux grands responsables du parti n’arrivent pas à s’entendre, c’est des problèmes. Je suis très heureux et fier que tout rentre en ordre. Tous les ennemis qui pensaient que le RPG allait se déchirer n’ont pas pu dormir. Aujourd’hui, le RPG tout va bien. Bany et Bantama sont RPG dans le sang », a dit le ministre.

Au delà de la situation avec Bany Sangaré, une autre tension existe entre Bantama Sow et Malik Sankhon, directeur de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale. A ce sujet, Sanoussi Bantama Sow informe que le courant passe désormais très bien entre eux grâce à une implication personnelle du chef de l’Etat.

« C’est les adversaires du RPG qui sèment la confusion au sein du parti. Depuis un certain temps, il y avait un malaise entre les ténors, parce que Bany, Bantama et Sankhon font la fierté du parti. Mais, je dis une fois de plus que tout est rentré dans l’ordre. Le président m’a invité avec Malick Sankhon et tout va très bien. Il est présentement en Europe, mais tous les jours on parle matin et soir », a-t-il rassuré.

Sur la question du malaise au sein de l’Office Guinéen de Publicité avec Paul Moussa Diawara, le ministre d’Etat reste catégorique. Selon lui, la seule liaison entre eux reste l’OGP. « Paul Moussa a un parti qui s’appelle MPD et moi je suis RPG. Sur le plan politique, on ne peut pas discuter. Sur le plan de l’OGP, il est le directeur général, je suis le président du conseil d’administration. Donc, on ne joue pas dans la même division. Je refuse de rentrer dans un débat de personnes », a laissé entendre le ministre.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tel: 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin