Suite à la manifestation des jeunes de Boké durant quatre jours pour exiger la fourniture d’eau et d’électricité dans la ville et qui a occasionné des pertes en vie humaine, des blessés et des dégâts matériels importants, une réunion de concertation se tient ce samedi 29 avril 2017 à l’hôtel le Palmier de Boké, entre le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba, les autorités locales, les sages et une commission des jeunes venus des quinze (15) quartiers de la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Boké.

La réunion a commencé à 11H 40 à la présence du Gouverneur de la région administrative de Boké, le Général Siba Séverin Lohalamou, le Préfet monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, les sages et une centaine des jeunes constituant le comité de suivi des points de revendication.

Au prima bord, le porte parole des jeunes du nom de Bachir Bangoura a lu le contenu du mémorandum contenant trente cinq (35) points de revendication, dont les plus sensibles sont : la fourniture du courant électrique et de l’eau 24H/24 d’ici le 15 mai 2017, l’emploi des jeunes de Boké dans les différentes sociétés minières, la réalisation de la route contournante.

Avant de réagir à la plateforme revendicative, le ministre Abdoulaye Magassouba a commencé par présenter au nom du gouvernement, les condoléances à la famille de Yaya Gnaissa tué par balles et à celle de monsieur Ousmane Américain camara, décédé à Conakry juste après avoir quitté Boké avec le Général Mathurin Bangoura. Ensuite il a demandé à la presse de le laisser discuter à huit-clos avec les jeunes.

Pendant cette réunion de crise, on note le retour du gouverneur de la ville de Conakry, le Général Mathurin Bangoura, l’arrivée du Haut commandant de la gendarmerie nationale, le Général Ibrahima Baldé.

Le débat est donc très houleux à l’intérieur de la salle de conférence où les membres du CPD expriment clairement leur soutien aux jeunes manifestants.

A suivre !

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin