A l’instar de plusieurs pays du monde, la Guinée a célébré la fête de l’Aïd el fitr ce dimanche 25 juin 2017. Au stade de Nongo, dans la commune de Ratoma, la prière a été dirigée par Elhadj Mansour Fadiga, en présence de plusieurs autorités religieuses et administratives du pays, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au cours de son sermon, Elhadj Fadiga a prêché la paix, la cohésion nationale, l’unité et la concorde entre les fils de la Guinée. Après avoir rappelé aux fidèles musulmans les multiples avantages que comporte le mois Saint du Ramadan, il les a exhortés à ne pas abandonner le comportement noble qu’ils ont eu à adopter pendant ce mois Saint.

Présent à cette prière, l’honorable Mamady Diawara a salué ce grand jour du bon Dieu… « Cette fête donne l’occasion à tous les Guinéens de se retrouver, de s’unir. Ici, il y a toutes les régions et toutes les communautés de la Guinée qui se sont réunies en allégresse. C’est comme ça que la Guinée doit être. Cette paix et cohésion, nous les voulons pour la Guinée. Que Dieu nous donne beaucoup d’occasions de prier et de bénir ensemble, amen ! ».

De son côté, l’honorable Docteur Ousmane Kaba a rappelé que le Ramadan est une preuve de rapprochement des hommes dans leurs cœurs, dans leurs comportements, vis-à-vis de la société et vis-à-vis de Dieu.

Dans son message, le leader politique a demandé aux dirigeants de notre pays de penser aux pauvres populations guinéennes. «Nous souhaitons bonne fête à l’ensemble de la population guinéenne, aux dirigeants, aux gouvernants. Et, nous prions Dieu pour que ceux-ci voient la lumière et que chacun se préoccupe du sort de ce malheureux peuple de Guinée », a-t-il sollicité.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin