Fait divers : « sa majesté Bobody, 1er Roi d’Afrique», la voix féminine et les 4 millions…

Aboubacar Bobody Camara, alias « sa majesté Nana Kouassi, 1er Roi d’Afrique », s’est fait récemment avoir par un de ses sujets, un jeune collégien de Kaloum, a appris un reporter de Guineematin.com à Kaloum. Le jeune et très futé Mohamed Camara, alias « Amichou », élève en classe de 9ème, a commis un crime de lèse-majesté en se faisant passer pour une demoiselle à la voix bien suave. Un coup de téléphone a réussi à convaincre notre Nana Kouassi national qui, de facto, a mordu à l’hameçon.

D’échange en échange, un premier geste de deux millions de FG tombe dans le compte Orange Money d’Amichou. Puis, une deuxième fois, la même somme est transférée pour la « demoiselle à la voix bien suave », qui n’est en réalité que le jeune Mohamed Camara.

Ayant finalement compris la supercherie, le généreux Aboubacar Bobody Camara, alias « sa majesté Nana Kouassi, 1er Roi d’Afrique », va mettre la police judiciaire sur les trousses de la « demoiselle ». Les flics parviendront, sans coup férir, à mettre le grappin sur Amichou. Démasqué, le sujet de sa majesté reconnaîtra être l’auteur du « sacrilège ».

Poursuivi par le Tribunal de Première Instance de Kaloum pour escroquerie à l’encontre de sa majesté, Mohamed Camara a reconnu les faits et présenté ses excuses. Le dernier virage de son procès a eu lieu ce jeudi 6 juillet 2017 où les plaidoiries et réquisitions ont eu lieu.

Le procureur, Lansana Sanagaré après avoir rappelé les faits tels que décrits précédemment, a regretté le fait que le plaignant ne se soit jamais présenté au tribunal. Ensuite, monsieur Sangaré dira que tous les éléments constitutifs du fait d’escroquerie sont réunis. Le procureur va demander au tribunal de larges circonstances atténuantes pour le jeune homme qui a perdu déjà deux mois de cours à l’école. Il va requérir 6 mois de prison en sursis et une amende de 100 000 FG.

L’avocat de la défense, maître Philipe Loua dans ses plaidoiries, a critiqué la non-comparution de « sa majesté Nana Kouassi, 1er Roi d’Afrique». A la suite du Procureur, maître Philippe Loua va demander de larges circonstances atténuantes qui « est un délinquant primaire et qui a reconnu les faits ».

C’est sur le champ que madame Kadiatou Bah va condamner Mohamed Camara, alias Michou, à 6 mois de prison avec sursis pour escroquerie et à une amende de 200 000 milles Francs Guinéens.
Michou qui a passé sept (7) semaines de détention à la maison centrale (depuis le 18 mai) va retrouver les siens ce jeudi 06 juillet après s’être joué du roi de Kaloum.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél.: 628 17 99 17

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS