Les cas d’incendie refont surface dans la commune urbaine de Kindia. Dans l’après midi d’hier vendredi, une maison de cinq chambres, appartenant à monsieur Ousmane Sylla a été réduite en cendre à la Gare, un des 33 quartiers de la commune urbaine de Kindia, rapporte Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Selon la victime, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines, mais la maison et son contenu ont été complètement calcinés. « Moi j’étais à la maison, enfermé dans ma chambre, quand j’ai aperçu une fumée épaisse dans ma chambre, mais je ne comprenais pas. Pour moi, ils étaient entrain de faire la cuisine. D’un seul coup, j’ai perdu conscience et je ne me maîtrisais plus. Ce sont des voisins qui ont cassé le mur de ma chambre pour me mettre à l’abri. Mais franchement j’ai tout perdu. Je travaillais à la CBG pendant 36 ans. Mais comme ma maman était souffrante, j’ai pris une retraite anticipée pour m’occuper de ma famille. Dans cette maison, j’ai investi plus de 136 millions de nos francs. C’est ce qui est parti en fumée comme ça », se désole-t-il.

Notre interlocuteur dénonce aussi une négligence de la part des agents de l’EDG. « Ils ont coupé avant-hier notre fil. Je leur ai dit de prendre ces fils là bas, mais ils ne m’ont pas écouté et ce qu’ils voulaient s’est produit », a-t-il dit.

Il lance enfin un SOS aux personnes de bonne volonté « je n’ai absolument rien maintenant. Tout ce que j’avais, j’ai investi dans cette maison. Je tends la main à toute personne de bonne volonté pour sauver ma vie. Si non je ne peux plus me retrouver », lance le pauvre Ousmane Keita.

A noter que les cas d’incendie causés par le court-circuit est récurent ces derniers mois à Kindia. Au mois de mars dernier, 2 personnes d’une même famille ont péri dans un autre incendie au quartier Sambayah.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin