L’école privée SEMYG de Yimbaya dans la commune de Matoto, est l’établissement scolaire où est sorti le premier de la République, option sciences expérimentales, Sékouba Sidimé. Les responsables de ladite école ne sont pas surpris du rang occupé par leur élève. Rencontré par un reporter de Guineematin.com dans, après la proclamation des résultats, Sékouba Sidimé a affirmé que sa réussite a été un travail bien préparé.

A l’entame de son intervention, notre interlocuteur a précisé que son ambition d’être premier de la République est née lorsqu’une fille a été l’année passée première de la République dans son option.

« Ce travail a débuté l’année passée lors de la proclamation des résultats quand une fille a été première de la République en sciences expérimentales, je me suis dit pourquoi pas moi ! Donc, j’ai intégré les groupes de révision, l’encadrement de mes professeurs et aussi grâce au conseil de mes grands du quartier », a introduit Sékouba Sidimé avec un grand sourire.

Pour concrétiser son ambition d’être le premier de la République, tous les membres de la famille ont mis tous les moyens à la disposition de Sékouba Sidimé pour réaliser ses rêves.

« Je n’ai pas rencontré de difficultés dans la préparation de mon baccalauréat, tout était à ma portée. Les frais de révision, l’achat des documents car j’avais informé toute la famille que je veux être premier de la République ».

Le lauréat a commencé ses études à l’école primaire de Dixinn centre 1, puis à l’école publique Aïcha Bah de la 2ème année jusqu’en 10ème. Après l’obtention du BEPC, étant premier de l’école, Sékouba Sidibé ira au lycée public Léopold Sédar Senghor de Yimbaya où il va passer deux ans. Vu que son niveau diminuait de temps en temps au lycée Senghor, notre interlocuteur a donc préféré quitter pour venir à l’école privée SEMYG où il a su réaliser son beau rêve.

Pour clore, Sékouba Sidimé a laissé entendre que ses deux parents biologiques sont encore vivants ; mais, il vit avec sa grand-mère.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin