Les services de police de Labé ont déféré à la justice, mardi, 29 août 2017, trois personnes interpellées la semaine dernière dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de la vieille Diouhé Bhoye Diallo dont le corps sans vie a été retrouvé, vendredi, 25 août 2017, à Fello, une localité du district de Garki, dans la Commune Rurale de Popodara, à 18 km à l’Ouest du Chef-lieu de la préfecture de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.  

L’interpellation des prévenus a été rendue possible dans la journée du samedi, 26 août 2017, grâce à la collaboration des populations de Popodara.

Dans la matinée du mardi, 29 août 2017, le directeur régional de la sûreté de Labé, Général Aboubacar Biro Keïta a indiqué à la presse locale que les présumés assassins interpellés ont pour noms : Amadou Sadio Diallo, Mamadou Aliou Diallo et Mamadou Alpha Diallo.

« Comme la police est limitée par la loi, après les résultats de ces enquêtes préliminaires avec ces indices ces présumés assassins vont être envoyé devant le procureur près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Labé pour approfondir les enquêtes », explique le directeur régional de la sureté de Labé qui a ajouté : « On a retrouvé la tête qui était enterrée dans un trou. La tête était protégée par ce bol. Selon le père de Diallo Amadou Saliou, son fils a mangé dans ce bol dans la nuit du vendredi au samedi. Mais, il ne reconnait pas les fais. Il accuse Mamadou Aliou Diallo et le groupe de ce dernier d’avoir tué la femme. Mais, le bol là était sur la tête. Il protégeait la tête contre les pluies et voilà la houe qui a servi à creuser.»

Interrogé par la presse, le jeune Amadou Saliou Diallo, présumé assassin, a reconnu les faits qui lui sont reprochés : « C’est moi, je demande à la population de me pardonner et à la famile de la victime » a déclaré ce jeune, âgé de 20 ans.

Quant à Mamadou Aliou Diallo, maçon de profession, il nie en bloc les accusations portées contre lui (fournir de la chambre indienne à Amadou Saliou Diallo et complicité de meurtre).

A préciser que le prévenu, Amadou Saliou Diallo, a été interpellé et déféré avec son père Mamadou Alpha Diallo.

De Labé, Idrissa Samiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin