Comme indiqué par une précédente dépêche de Guineematin.com, les marches pacifiques organisées par l’opposition républicaine se sont invitées dans les débats de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en- Ciel de ce samedi, 30 septembre 2017. Et, c’est le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hady Barry, qui a été chargé d’en parler aux militants et sympathisants.

D’emblée, il importe de noter que le transfuge de l’UFDG n’a pas été tendre avec les opposants, surtout avec l’Honorable Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG.

« Nous avons une opposition qui ne sait que marcher c’est pour cela quand ils étaient au pouvoir ils n’ont pu rien faire, sauf marcher. Mais, il faut dire à cette opposition de marcher et de marcher jusqu’aux élections. Parce qu’après les élections, ils ne pourront plus marcher par les pieds ; mais, par la tête », a lancé Hady Barry, avant de s’attaquer à Fodé Oussou Fofana…

« Le chef en général n’est pas mauvais ; mais, ce sont les à côtés ! Il y a un monsieur qui a intérêt à ce qu’il y ait des marches. Vous savez, quand il y a des marches, il y a des blessés. Et, quand il y a des blessés, on a besoin de médicaments ! Et, il se trouve qu’il y a quelqu’un qui a une pharmacie par terre à Kaloum. C’est un monsieur qui a réussi à prendre son président en otage et il est obligé de signer une exclusivité d’achat des produits quand il y a des manifestations dans sa pharmacie. Voilà le Docteur en Pharmacie à qui d’ailleurs on a confié les affaires juridiques… C’est ridicule ! », s’est moqué Hady Barry, sous les ovations de ses militants.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin