Monsieur Aboubacar M’Bopp Camara, nouveau préfet de Boké, continue ses consultations avec les différentes couches sociales dans sa préfecture. Après l’étape de Boké ville où il a conféré avant-hier, jeudi, avec les jeunes, et hier, vendredi, avec les femmes, Aboubacar M’Bop Camara est allé cet après-midi, samedi 30 septembre 2017, dans la sous-préfecture de Kolaboui, située à 22 Km au sud du chef-lieu de la préfecture, pour écouter les jeunes de cette localité qui a enregistré récemment des remous sociaux, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Boké.

C’est la maison des jeunes de Kolaboui qui a servi de cadre à cette importante rencontre entre le Préfet M’Bop Camara (lui-même natif de Boké, précisément de Kolaboui) et ses frères et sœurs.
Après avoir écouté les réclamations des jeunes, le Préfet a invité les ressortissants de la sous-préfecture de Kolaboui à commencer par sa personne, de se donner la main pour reconstruire les édifices publics pillés par les manifestants lors du dernier soulèvement.

Joint au téléphone par notre correspondant à Boké, le Préfet de Boké, monsieur Aboubacar M’Bop Camara a accepté d’expliquer à Guineematin.com le contenu de ladite rencontre. « J’ai conféré aujourd’hui avec les jeunes de Kolaboui. Ils m’ont exposé les problèmes suivants : la fourniture du courant, l’adduction d’eau et l’emploi des jeunes. J’ai pris bonne note de toutes leurs préoccupations et j’ai pris l’engagement de les transmettre aux ayant-droits. Mais, concernant les bâtiments administratifs qui ont été pillés, je leur ai dit que ce n’est pas l’État qui va réparer ça. Ce sont des biens qui appartiennent aux fils de Kolaboui, ce sont eux qui ont gâté et ce sont eux qui vont les réparer. Moi-même, je suis concerné parce que je suis de Kolaboui », a-t-il expliqué.

Concernant la solution palliative qui a été trouvée pour l’électrification de la ville de Kolaboui, Monsieur M’Bop Camara a annoncé l’arrivée imminente d’un groupe électrogène qui sera d’ailleurs conduit par le Gouverneur de la région, en provenance de Conakry.

Monsieur Ziko Coumbassa, président de la délégation spéciale de Kolaboui, également contacté au téléphone par la rédaction locale de Guineematin.com, dit avoir le moral très rehaussé depuis l’arrivée du Préfet qui aurait prodigué d’utiles conseils aux jeunes de sa commune rurale qui étaient non seulement divisés, mais aussi trop excités. « J’ai vraiment la tête haute aujourd’hui à Kolaboui, grâce aux conseils donnés par le Préfet qui a permis à chacun de prendre conscience. Il nous a demandé de faire appel aux ressortissants de Kolaboui pour qu’on contribue et répare nos édifices qui nous appartiennent. Pour l’obtention du courant, il nous a dit qu’un moteur arrivera ici dans trois jours. Les techniciens d’électricité de Guinée sont déjà là pour préparer l’emplacement du moteur », a affirmé le maire de la commune rurale.

A rappeler que les édifices publics dont on parle, pillés par des jeunes manifestants sont entre autres : la mairie, le siège de la sous-préfecture, la résidence du sous-préfet, le commissariat de police et la gendarmerie.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin