Manifestations contre la SAG : un responsable du RPG-AEC de Boukaria (Siguiri) arrêté

24 janvier 2020 à 10 10 06 01061

Le secrétaire général de la section du RPG Arc-en-ciel de Boukaria, dans la sous-préfecture de Kintinian, relavant de la préfecture de Siguiri, a été mis aux arrêts dans la journée d’hier, jeudi 23 janvier 2020. Mamoudou Boukaria Camara est soupçonné d’avoir manipulé des jeunes de sa localité qui ont jeté des cailloux et barricadé la route de la Société Aurifère de Guinée (SAG), rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Siguiri : des jeunes en colère réclament plus de 600 millions à Taliby Dabo

16 janvier 2020 à 9 09 34 01341

Une centaine de jeunes ont pris d’assaut la maison des jeunes de Siguiri dans la nuit d’hier mercredi, 15 janvier 2020, pour exprimer leur colère contre le non payement de leurs primes liées à la sensibilisation pour le recensement. Les manifestants ont menacé de fermer la radio Baobab FM, du groupe Dabo Médias, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

L’armée réquisitionnée : ce que demande le maire de Labé

15 janvier 2020 à 9 09 41 01411

Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune urbaine de Labé

Après deux jours très mouvementés dans la commune urbaine de Labé, soldés par des violences, des pillages et deux manifestants tués par balles, le maire de Labé monte au créneau et interpelle les autorités au plus haut niveau. Mamadou Aliou Laly Diallo s’adresse notamment au gouverneur de la région, Elhadj Madifing Diané, qui a réquisitionné l’armée pour ramener le calme dans la cité, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Manifestations contre le 3ème mandat : des affrontements à la T8 et à Manguéboungni (Sonfonia)

13 janvier 2020 à 10 10 08 01081

L’appel lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à manifester contre le 3ème mandat pour Alpha Condé a créé une paralysie dans la capitale guinéenne. Tôt ce lundi matin, 13 janvier 2020, des affrontements ont eu lieu entre jeunes et forces de l’ordre au quartier Manguéboungni et le rond-point T8, dans la commune de Ratoma, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Mandiana : la voiture du sous-préfet de Sansandö incendiée par des jeunes en colère

8 janvier 2020 à 18 06 41 01411

Les jeunes de la sous-préfecture de Sansandö, dans la préfecture de Mandiana, étaient en colère dans la nuit du lundi, 06 au mardi 07 janvier 2020 contre les autorités administratives et locales. Tout serait parti du choix de Lanciné Camara pour la députation pour Mandiana. Les manifestants, présumés être du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, ont incendié la voiture du sous-préfet, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région de la Savane.

Lire

Bantama Sow cherche à être élu à Mamou : « refusons de boycotter les législatives »

3 janvier 2020 à 15 03 44 01441

Candidat du RPG Arc-en-ciel à l’uninominal au compte de la circonscription de Mamou pour les législatives du 16 février 2020, Sanoussy Bantama Sow y a fait un tour dans la ville carrefour pour échanger avec les citoyens. Pendant son périple, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a invité les habitants de Mamou à ne pas boycotter le scrutin et à voter pour lui dans un des fiefs de l’UFDG, principal parti de l’opposition, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Kankan : dix groupes électrogènes pour améliorer la desserte du courant électrique

2 janvier 2020 à 15 03 48 01481

Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en électricité, dix (10) groupes électrogènes venus de Conakry ont été réceptionnés dans la ville de Kankan le mardi dernier, 31 décembre 2019. Ce don du président Alpha Condé intervient après de nombreuses manifestations des jeunes de la capitale de la Haute Guinée suite au manque de courant électrique dans la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Festivités de fin d’année : un mort à Labé

1 janvier 2020 à 15 03 56 01561

Dans le but de minimiser la sortie des jeunes dans les différents lieux d’attraction de la ville, les autorités religieuses de Labé ont organisé des prêches la nuit du 31 décembre 2019. Mais, cela n’a malheureusement pas suffit pour empêcher des dégâts. Mamadou Alpha Diallo a perdu la vie dans un accident au quartier Tata I, dans la commune urbaine de Labé.

Lire

Inhumation de la 26ème victime des manifs contre un 3ème mandat d’Alpha Condé : plusieurs blessés dont certains par balles à Bambéto

28 décembre 2019 à 14 02 43 124312

image d’archive

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a enterré hier, vendredi 27 décembre 2019, la 26ème victime de ses manifestations contre un troisième mandant du président Alpha Condé en Guinée. Et, juste après l’inhumation de cette jeune victime (Mamadou Saïdou Diallo, élève, âgé de 24 ans, atteint par balle le 07 décembre dernier et décédé le lendemain), des échauffourées ont éclaté entre des groupes jeunes et les agents forces de l’ordre à Bambéto. Des échauffourées qui ont fait plusieurs blessés dont au moins deux par balles.

Lire

Députation à Kankan : des jeunes du RPG s’en prennent à Dr. Diané et Taliby Dabo

24 décembre 2019 à 21 09 11 121112

L’antenne locale du RPG Arc-en-ciel de Kankan, le parti au pouvoir en Guinée, est plus que jamais dans la tourmente. Le choix des candidats du parti pour la députation continue de semer la division entre les jeunes et certains responsables de la coordination régionale. A l’occasion d’une réunion tenue ce mardi, 24 décembre 2019, les jeunes ont cloué au pilori Mohamed Diané, ministre de la Défense Nationale, et Taliby Dabo dont ils s’opposent à la candidature, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Candidatures aux législatives : des jeunes du RPG AEC s’opposent aux choix du parti à Yomou

24 décembre 2019 à 13 01 23 122312

Les décisions prises lors de la convention nationale du RPG Arc-en-ciel, tenue en fin de semaine dernière à Conakry, ne font pas l’unanimité à la base. C’est notamment à Yomou, où des jeunes du parti au pouvoir s’opposent au choix de Fatou Kanté pour être candidate de la formation politique à la députation uninominale dans cette préfecture. Ils ont manifesté dans la rue hier, lundi 23 décembre 2019, pour protester contre cette décision des responsables du RPG Arc-en-ciel, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lors du congrès organisé le 19 décembre dernier à Yomou, c’est Mathieu Kpoghomou, le maire de cette commune urbaine, qui avait été choisi pour être le candidat du RPG Arc-en-ciel à la députation uninominale dans cette ville. Il est secondé par Michel Sonomy comme suppléant, et Ibrahima Kaba a été désigné candidat du parti au scrutin des listes nationales à la représentation proportionnelle.

Mais, ces choix faits à la base n’ont pas été validés par le bureau politique national du RPG arc-en-ciel. Lors d’une convention nationale, tenue du jeudi au dimanche dernier à Conakry, les responsables du parti au pouvoir ont choisi la dame Fatou Kanté comme candidate au scrutin uninominal à Yomou, Ahmed Sékou Touré comme suppléant, et Michel Sonomy comme candidat sur la liste nationale.

Au lendemain de la clôture de cette convention nationale, plusieurs jeunes sont descendus dans les rues de Yomou pour exprimer leur colère. « Nous sommes très en colère depuis que nous avons appris que le bureau politique national du parti n’a pas tenu compte de la liste qui est sortie du congrès tenu ici à Yomou. Cette liste est le choix de la population à la base, nous ne voulons pas que le RPG perde à Yomou mais ça dépendra du bureau politique national. Si cette liste n’est pas validée, le RPG ne fera même pas de campagne à Yomou. Pour éviter cela, ils n’ont qu’à valider purement et simplement la liste consensuelle venue de la base », a déclaré Joseph Kpoghomou, l’un des manifestants.

Nestor Haba, un autre membre du bureau de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel à Yomou, était aussi dans la rue pour exprimer sa désapprobation du choix fait par les responsables du parti à Conakry. « Nous sommes contre la liste que la convention nationale du parti a approuvée à Conakry. Et si toutefois le président validait cette liste, qui désigne Fatou Kanté comme candidate du parti au scrutin uninominal, nous lui assurons que l’opposition gagnera à Yomou. Parce que nous, nous ne voulons que Mathieu, rien que Mathieu, sans lui nous allons quitter le parti RPG. Fatou n’est pas connue ici à Yomou, et elle s’est longtemps opposée au le RPG, nous nous demandons pourquoi le président l’a choisie pour être candidate du parti », a-t-il dit.

Reste à savoir quelle sera la réaction du bureau politique national du RPG Arc-en-ciel face à cette protestation.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Lire

Falilou Bah aux jeunes de Guinée : « nous avons la solution à nos problèmes »

16 décembre 2019 à 13 01 40 124012

Face aux clivages politico-ethniques qui s’accentuent dans notre pays, plusieurs organisations non gouvernementales œuvrent aujourd’hui dans le cadre de la promotion de la paix et l’unité nationale. C’est dans ce cadre qu’un groupe de jeunes a décidé de mettre en place une nouvelle structure dénommée association pour la solidarité, la paix et l’unité nationale.

Lire

Promotion de l’entreprenariat jeunes : le FONIJ organise le « Vendredi de l’Entrepreneur » à Conakry

14 décembre 2019 à 10 10 21 122112

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de promotion et d’accompagnement des jeunes (entrepreneurs ou aspirant à entreprendre), le fonds national pour l’insertion des jeunes (FONIJ) a organisé hier, vendredi 13 décembre 2019, une journée d’écoute et d’orientation à la bluezone de Dixinn. Cette journée dénommée « Vendredi de l’Entrepreneur »- organisée avec des partenaires techniques et financiers du FONIJ dont la Banque UBA- vise à créer un espace d’échanges, d’orientations et d’informations entre les acteurs de l’écosystème entrepreneurial en Guinée, a appris un reporter de Guineematin.com qui était à cette activité.

Lire

Manifestations contre un 3ème mandat d’Alpha Condé : 6 jeunes du FNDC libérés

14 décembre 2019 à 9 09 06 120612

Ils sont six jeunes membres du FNDC qui sont sortis de prison hier, vendredi 13 décembre 2019, après avoir purgé leurs peines. Ils avaient été interpellés lors des premières manifestations (entre le 14 et le 16 octobre) organisées à Conakry contre un changement de la constitution qui permettrait au président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir après son dernier mandat.

Lire

Les femmes du FNDC exigent : fin de l’impunité, justice pour les victimes (Déclaration)

12 décembre 2019 à 18 06 58 125812

Comme annoncé précédemment, plusieurs responsables et militantes du FNDC ont manifesté à nouveau ce jeudi, 12 décembre 2019, à Conakry. Avec des slogans comme « Halte aux tueries de nos enfants » et « Justice pour nos morts », ces femmes ont marché du rond-point de Hamdallaye (dans la commune de Ratoma) jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre (Dixinn Terrasse).

Lire

Conakry : l’OIM et la Coopération Italienne favorisent l’insertion des jeunes et des migrants retournés

12 décembre 2019 à 16 04 40 124012

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé ce jeudi, 12 décembre 2019, à la remise officielle de 4 salles de classe rénovées au Centre de Formation Professionnelle de Kipé, et au lancement d’une session de formation de 41 apprenants en Cuisine-Restaurant au Centre National de Formation du Tourisme et de l’Hôtellerie.

Lire

Développement Rural : deux projets en faveur des jeunes et des femmes lancés à Conakry

4 décembre 2019 à 20 08 51 125112

Le gouvernement guinéen, en partenariat avec la Banque Islamique de Développement (BID), a lancé ce mercredi, 04 décembre 2019, deux importants projets en faveur des populations des zones rurales, particulièrement les jeunes et les femmes. Il s’agit du Projet de Développement des Chaines de Valeurs Agricoles (PDCVA-G) et du Projet de Développement Rural Intégré Gaoual-Koundara-Mali (PDRI-GKM). Ils visent à apporter une solution aux problèmes d’emploi et aider les femmes à être plus autonomes, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La cérémonie de lancement officiel de ces projets a connu la présence de 120 invités, composés d’acteurs ruraux, mais aussi de trois ministres dont les départements sont directement concernés. Il s’agit de Hadja Mama Kanny Diallo du Plan et du Développement Economique ; Boubacar Barry du Commerce et de Mariama Camara de l’Agriculture.

Mourade Mitiba, chargé des programmes de la BID

Selon Mourade Mitiba, chargé des programmes de la BID, les deux projets dont il a la charge de mettre en œuvre, ont été cofinancés par son institution et l’Etat guinéen à hauteur de 40 millions d’euros pour le premier et 23 millions d’euros pour le second. La durée d’exécution est de 5 ans. « Le projet de développement des chaines de valeurs des produits agricoles intervient en vue d’atténuer les contraintes dans le travail de l’agriculture en Guinée. L’objectif est d’appuyer le gouvernement de la Guinée à mettre en place une agriculture efficace et durable et améliorer les conditions de vie dans les zones rurales », a-t-il indiqué.

Il ajoute que « les principaux résultats de ce projet seront le renforcement des chaines de valeurs afin d’accroitre les revenus ruraux, d’améliorer la sécurité alimentaire et de permettre la transition des systèmes de culture de subsistance vers un système de culture durable orienté vers le marché », a fait savoir Mourade Mitiba.

Hadja Mama Kany Diallo, ministre du Plan et du Développement Economique

De son côté, la ministre guinéenne du Plan et du Développement Economique, Mama Kany Diallo, a indiqué que les deux projets contribueront à l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020. Cela, « à travers la promotion d’une agriculture durable et productive en garantissant la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le cadre de la diversification de l’économie et l’inclusion des groupes vulnérables, en particulier les jeunes, par la création d’emplois.

Le premier projet relatif aux chaines de valeurs concerne les bananes, le café, la pomme de terre, le manioc, l’igname, la patate douce, le fonio et sera mis en œuvre sur l’ensemble du territoire national. A terme, il devra permettre l’amélioration des revenus des ménages de la zone du projet, la réduction des pertes post-récoltes de 40 à 15%, l’accroissement sensible des rendements à l’hectare des différentes cultures et l’augmentation de la production agricole dans son ensemble », a-t-elle annoncé.

S’agissant du second projet, qui concerne la zone Gaoual-Koundara-Mali, il mettra l’accent sur l’intensification des filières : riz, maïs, arachide, oignon, et autres cultures maraichères, ajoute la ministre du Plan et du Développement Economique. « A travers ses différentes composantes, ce projet permettra l’inclusion économique des femmes en renforçant leur autonomisation. Ce projet soutiendra également les jeunes par la création et à leur profit de nouvelles opportunités d’emplois. Au total, ce sont 20 mille producteurs qui devraient bénéficier directement de ce projet, dont 40% de femmes et 30% de jeunes », a révélé Mama Kanny Diallo.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Coyah : les responsables des CAERLE issus de l’UFDG, libérés

4 décembre 2019 à 18 06 52 125212
Honorable Aliou Condé, Secrétaire Général de l’UFDG

Les 7 présidents de CAERLE (Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Electorales), interpellés ce mardi 04 décembre 2019 dans la sous-préfecture de Manéyah, ont été remis en liberté. Ces membres de l’UFDG ont été relâchés sur ordre du préfet de Coyah, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est l’honorable Aliou Condé, Secrétaire Général de l’UFDG, qui a confirmé la nouvelle. L’opposant explique qu’après leur arrestation par la police, les 7 présidents de CAERLE issus du principal parti d’opposition du pays, ont été conduits au commissariat de Coyah. De là, ils ont été emmenés chez le préfet. Et ce dernier a ordonné leur libération et leur réintégration dans leurs fonctions.

Même s’il dit n’avoir eu encore d’amples informations sur les raisons de l’interpellation de ces sept personnes, le député estime qu’il s’agit tout simplement d’une tentative d’intimidation pour les dissuader à faire correctement leur travail.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Lire

Afrique : les formations utiles au développement local

3 décembre 2019 à 21 09 25 122512

Vous êtes préoccupés par le futur de vos territoires, vous souhaitez faire des études utiles à votre pays, vous avez l’ambition de booster le développement économique local de vos communes et régions, vous souhaitez étudiez et trouver rapidement de l’emploi, vous aimeriez créer votre propre entreprise rurale… Voici quelques filières de formation que je vous conseille.

Suivez ces formations diplômantes dans les écoles professionnelles de votre pays (s’il en existe) ou dans votre sous-région.

Si possible, commencer par le cycle moyen (niveau techniciens supérieurs) et après quelques années de pratiques professionnelles (4 à 7 ans), cherchez à aller poursuivre vos études dans les universités ou instituts supérieurs spécialisés pour obtenir des diplômes d’ingénieurs.

Ces filières constituent aujourd’hui les formations qui feront l’avenir de nos territoires et de nos pays demain.

1- Entrepreneuriat rural
2- Mise en place et développement de chaînes de valeurs agricoles et artisanales
3- Électrification solaire
4- Systèmes d’adduction d’eau potable, notamment à travers l’énergie solaire
5- Gestion des coopératives agricoles
6- Gestion du tourisme solidaire en milieu rural
7- Finances publiques locales
8- Agrobusiness et développement durable
9- Santé communautaire
10- Éveil, éducation et protection des enfants
11- TIC et métiers ruraux
12- Techniques de gestion post récoltes
13- Techniques de transformation agroalimentaire
14- Génie rural & techniques de conservation des eaux de ruissellement
15- Les techniques de mobilisation et de médiation sociales
16- L’économie sociale et solidaire
17- Gestion et audit organisationnel et comptable des entreprises rurales
18- Techniques du journalisme sur les métiers ruraux
19-Techniques de vente des produits agricoles et artisanaux
20- La gestion foncière et l’aménagement rural
21- Les techniques de conservation de sols
22- Etc.

L’avenir du continent réside dans le secteur primaire. Pour faire face aux besoins de plus en plus croissants des populations africaines, les bras valides n’auront pas de choix que de faire le chemin inverse : l’exode urbain. C’est à dire retourner dans les territoires ruraux et gérer les potentialités économiques locales : agriculture, élevage, artisanat, tourisme, …

Algassimou DIALLO
Expert Polyvalent en Développement
Passionné des activités économiques locales

Lire