Manque de courant : ce que l’imam de Kankan demande aux cadres ressortissants de la région

10 juillet 2020 à 18 06 37 07377

Elhadj Bangaly Kaba, premier imam de Kankan

Comme annoncé précédemment, une cérémonie de lecture du coran et de sacrifice a été organisée ce vendredi, 10 juillet 2020, à Kankan, une ville théâtre d’une protestation sans précédent contre le manque d’électricité. Initiée par les autorités, cette cérémonie visait à prier pour le retour au calme à Kankan et pour l’électrification de la région. Et le grand imam de la ville a profité de l’occasion pour adresser un message aux ressortissants de la Haute Guinée qui sont dans le gouvernement.

Lire

Kankan : une lecture du Saint Coran pour « donner les moyens à Alpha Condé d’électrifier la région »

10 juillet 2020 à 16 04 39 07397

Depuis trois semaines, la ville de Kankan est en proie à des manifestations incessantes contre la mauvaise desserte en électricité. Au fil des jours, il s’est constitué le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée. Après trois manifestations monstres, le mouvement a réussi à faire trembler les autorités et le parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. C’est pour conjurer les mauvais esprits et ramener la sérénité dans le Nabaya qu’une cérémonie de lecture du Saint Coran a été initiée par les autorités. Sanctionnée par l’immolation de 3 bœufs, la cérémonie a eu lieu ce vendredi, 10 juillet 2020, à la grande mosquée de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Les jeunes au Sotikèmo de Kankan : « s’il veut nous maudire…. »

10 juillet 2020 à 13 01 02 07027

Mamoudou Kaba, porte parole des jeunes du Mouvement pour l’Électrification de la Haute Guinée

Depuis quelques jours, le torchon brûle entre les jeunes de Kankan et le Sotikèmo, le patriarche de la ville. Elhadj M’Bemba Madifing Kaba a rougi de colère après que son autorité ait été bravée par les jeunes qui ont manifesté pour une meilleure desserte en électricité en Haute Guinée. Alors que le patriarche parle d’humiliation, les jeunes dénoncent une manière d’anéantir leur revendication. L’annonce en a été faite dans la soirée d’hier, jeudi 09 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Manifestation des jeunes à Kankan : un blessé

7 juillet 2020 à 21 09 24 07247

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée a réussi sa manifestation de ce mardi, 7 juillet 2020, dans les rues de Kankan. Après avoir conduit une manifestation pacifique et à l’absence des agents des forces de sécurité, les responsables des manifestants ont salué le civisme de leurs partisans, avant de déplorer un cas de blessé, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Lire

Affaire Saïkou Yaya : une nouvelle victoire pour les avocats du FNDC

6 juillet 2020 à 16 04 56 07567

Saikou Yaya Diallo, membre de la Coordination nationale du FNDC

Le juge des référés s’est prononcé ce lundi, 6 juillet 2020, sur la requête des avocats du FNDC relative à la non-exécution de l’ordonnance de remise en liberté de Saïkou Yaya Diallo. Il a ordonné la libération immédiate de l’enseignant, membre de la coordination nationale du Front National pour la Défense de la Constitution, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Guinée : Badra Koné lance son mouvement politique avec l’objectif de changer la donne actuelle

5 juillet 2020 à 10 10 49 07497

Badra Aliou Cheickna Koné, président du mouvement Nouvelle Génération Politiques, NGP

Nouvelle Génération Politique (NGP), c’est le nom du nouveau mouvement politique mis en place par Aly Badra Cheickna Koné, le deuxième vice maire de la commune de Matam. Il a été lancé officiellement dans la soirée du samedi, 4 juillet 2020, à Conakry. La cérémonie a connu la présence des représentants de plusieurs formations politiques de l’opposition, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Un détenu tué dans sa cellule à Conakry : sa mère réclame « toute la lumière » sur cette affaire

2 juillet 2020 à 23 11 10 07107

Madame Keïta Djénéba Conté , mère de feu Issiaga Keïta tué à la gendarmerie de Cosa

Un jeune homme 33 ans a été tué et mutilé dans sa cellule à l’escadron mobile N°18 de Cosa, où il était en détention provisoire. L’acte s’est passé dans la nuit du mardi au mercredi, 1er juillet 2020. Il laisse la famille de la victime entre tristesse et consternation, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Des jeunes de la forêt chez Kory Kondiano : « ça prouve que nous ne sommes pas seuls »

28 juin 2020 à 22 10 40 06406

La coordination des jeunes de la forêt a rendu visite hier, samedi 27 juin 2020, au Haut représentant du chef de l’Etat, Claude Kory Kondiano. Ces jeunes sont venus exprimer leur soutien à l’ancien président de l’Assemblée nationale suite à l’attaque de son domicile par des manifestants qui réclamaient le retour du courant dans ce quartier, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Travaux routiers exécutés par GUITER SA : tout sur la construction de la route Kankan–Mandiana

23 juin 2020 à 19 07 55 06556

Par la Direction générale de GUITER SA : Face à quelques contre-vérités insidieusement distillées à l’encontre de la Guinéenne de Terrassement (GUITER SA), qui ne trouvent hélas très souvent leurs explications que dans la volonté inavouée de certaines personnes de nuire ou de distraire l’opinion, pendant que les véritables enjeux du développement de notre pays sont ailleurs, la Direction générale, plus que jamais attachée aux valeurs d’efficacité, de transparence et de strict respect des normes contractuelles, décide de s’ouvrir davantage à cette auguste opinion.

Lire

Affrontements à Koyamah (Macenta): au moins 30 blessés, dont 5 militaires (sous-préfet)

23 juin 2020 à 17 05 41 06416

Comme annoncé précédemment, des affrontements inter-communautaires au tour d’un bas-fond ont eu lieu ce mardi, 23 juin 2020, dans la sous-préfecture de Koyamah (Macenta), située à la frontière avec le Libéria. Joint au téléphone par le correspondant de Guineematin.com basé à N’zérékoré, le sous-préfet de Koyamah parle d’au moins 30 blessés, dont 5 militaires.

Lire

Manifestation à Kankan : « On est fatigués d’Alpha Condé »

22 juin 2020 à 19 07 59 06596

Comme annoncé précédemment, de nombreux jeunes ont manifesté ce lundi, 22 juin 2020, à Kankan. Ils protestaient contre le manque de courant dans la capitale de la Haute Guinée, bastion du parti au pouvoir. Des accrochages ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Kankan en ébullition : des jeunes manifestent contre le manque du courant

22 juin 2020 à 12 12 30 06306

Un mouvement de colère a éclaté ce lundi matin, 22 juin 2020, dans la ville de Kankan, un bastion historique du parti au pouvoir. Plusieurs jeunes sont descendus dans la rue pour protester contre les délestages électriques qui perdurent dans la capitale de Haute Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Boké: les jeunes de Yomboya s’unissent pour assainir leur quartier

6 juin 2020 à 14 02 47 06476

En ce début de saison des pluies, les jeunes du quartier Yomboya, dans la commune urbaine de Boké, se mobilisent pour assainir les lieux en vue de diminuer les risques de maladies et d’inondations. Démarrée ce samedi 6 juin 2020, l’activité va se poursuivre et touchera tous les 4 secteurs relevant du quartier.

Lire

Nombre d’enfants en prison, infractions, sanctions applicables : N’Faly Sylla à Guineematin

3 juin 2020 à 13 01 26 06266

N’Faly Sylla, président du tribunal pour enfants

A l’occasion du mois de juin, dédié à l’enfant, le président du tribunal pour enfants de Conakry a accordé un entretien à Guineematin.com hier, mardi 2 juin 2020. Monsieur N’Faly Sylla a parlé du nombre d’enfants détenus dans la plus grande prison de Guinée, les infractions qui sont les plus fréquentes chez les mineurs et les sanctions applicables aux enfants.

Lire

Des visas pour le Canada et l’Australie : la ruse d’une fausse société pour arnaquer de nombreux guinéens

2 juin 2020 à 7 07 01 06016

Fleury Transit Company, c’est le nom d’une société fictive qui se serait fait passer pour une compagnie de voyage pour arnaquer près d’une centaine de jeunes à Conakry. La société dont le siège était à Kipé Dadya, dans la commune de Ratoma, a extorqué des montants colossaux à ces jeunes pour la plupart des étudiants, en promettant de les faire voyager au Canada et en Australie où ils pourraient poursuivre leurs études et travailler. C’est hier, lundi 1er juin 2020, que les victimes ont su qu’elles avaient à faire réseau d’arnaque, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire