Lutte contre le Covid 19 en Guinée : ce que l’UPG demande aux autorités

5 avril 2020 à 15 03 42 04424

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

Déclaration : Le Bureau Politique de l’Union pour le Progrès de la Guinée, conscient de la dangerosité du Covid 19, fait siennes toutes les mesures barrières prises ici et là par les autorités compétentes. Il félicite et encourage tous les cadres qui s’emploient jour et nuit à lutter contre la propagation de cette pandémie du siècle.

Lire

10 nouveaux cas de COVID-19 : désormais 121 positifs en Guinée

5 avril 2020 à 14 02 15 04154

Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS)

Dans son communiqué de ce dimanche, 05 avril 2020, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce dix (10) nouveaux cas du nouveau coronavirus en République de Guinée. Ce qui porte le nombre de cas à 121 dont cinq personnes sorties guéries et zéro décès.

Lire

Coup d’Etat du 3 avril 1984 ou la fin du goulag guinéen « Camp Boiro »

5 avril 2020 à 13 01 20 04204

Déclaration : Le 03 AVRIL 1984 marque la fin des exterminations sous SEKOU TOURE et le début d’une liberté véritable pour les populations guinéennes. Impossible d’oublier cette date car elle rappelle l’ouverture du Goulag guinéen après 23 ans d’horreur, de tortures, de destruction humaine, de traîtrise, de mensonges, de soif de sang, d’envie de sacrifices humains pour préserver un pouvoir qui était pourtant voué à s’arrêter un jour. Le mal fait à notre pays par Sékou TOURE ne pourra jamais être évalué, tant les conséquences sont incalculables.

Lire

L’AN UN du FNDC : le message du Comité de Pilotage

5 avril 2020 à 12 12 20 04204

Ce 03 avril 2020 marque la date anniversaire du lancement du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Créé le 03 avril 2019, ce vaste mouvement citoyen a pour seul objectif de préserver et de consolider les fragiles acquis de notre jeune démocratie menacée par l’ambition de M. Alpha CONDE qui a décidé de se maintenir au pouvoir à vie, au-delà de ses deux mandats et en violation de la Constitution.

Lire

Poste de chef de file de l’opposition, véritable cadeau empoisonné

5 avril 2020 à 8 08 32 04324

Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla

Quand on voit les résultats provisoires des élections législatives, on se rend compte que le boycott de ces élections par l’opposition la plus représentative a eu tout son pesant d’or. En effet, lorsque le parti qui a obtenu le plus grand nombre de sièges n’a que 4, contre 37 lors des élections de 2013, on voit bien que désormais le RPG est seul maître à bord. Et pourtant, le boycott de ces élections par les principaux partis de l’opposition avait fait rêver certains petits partis qui voyaient leur président comme nouveau chef de file de l’opposition. Beaucoup ont déchanté.

Lire

Comment faire la prière funèbre en période de COVID-19 ? Oustaz Ramadan à Guineematin

4 avril 2020 à 20 08 17 04174

Oustaz Mohamed Ramadan Bah, islamologue et imam à Koloma

Les bouleversements provoqués par la propagation de la pandémie du Coronavirus en Guinée n’épargnent quasiment aucun secteur. Même les funérailles des personnes décédées sont fortement impactées, puisque tous les lieux de culte sont fermés et les regroupements de plus de 20 personnes interdits. Comment faut-il s’y prendre donc en pareille situation quand on a un décès dans sa famille ?

Lire

Double scrutin du 22 mars : « ces élections doivent être annulées » (UGDD)

4 avril 2020 à 18 06 16 04164

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Alors que la Cour Constitutionnelle a validé le référendum contesté du 22 mars 2020 et devrait en faire de même en ce qui concerne les élections législatives organisées le même jour, l’opposition guinéenne continue de contester ce double scrutin. C’est le cas de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), parti membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

Covid-19 : la galère des mendiants assis aux abords de l’hôpital Sino-guinéen de Kipé

4 avril 2020 à 18 06 00 04004

L’épidémie du Coronavirus continue sa propagation dans notre pays avec plus de 70 cas confirmés et plus de mille cas suspects à travers la Guinée. Cette maladie inquiète aussi bien les autorités que les citoyens avec une inquiétude de plus en plus grandissante. Les mendiants de Conakry, bien que conscients de la gravité de la maladie et de sa très rapide contagion, ne peuvent s’empêcher de se retrouver dans les carrefours pour tendre la main.

Lire

38 nouveaux cas de COVID-19 : le nombre de cas positifs passe à 111 en Guinée

4 avril 2020 à 17 05 19 04194

Les nouvelles ne sont pas bonnes en ce qui concerne la propagation de la pandémie du Coronavirus en Guinée. Ce samedi, 04 avril 2020, l’agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé 38 nouveaux cas confirmés. Ce qui porte désormais à 111 le nombre de cas positifs dans le pays, parmi lesquels 5 sont sortis guéris.

Lire

COVID-19 : le journaliste Mohamed Mara aussi testé positif

4 avril 2020 à 17 05 03 04034

Mohamed Mara, journaliste à la radio Espace FM, membre de l’équipe « Les Grandes Gueules » de la radio Espace

Nouveau cas positif de Coronavirus dans les rangs de la presse guinéenne. Mohamed Mara, journaliste à la radio Espace FM et membre de l’équipe qui anime la célèbre émission « Les Grandes Gueules », a été testé aussi positif.

Lire

Soutien aux ménages, libération de prisonniers, réouverture des lieux de culte : ce que propose Kaly Diallo pour endiguer le COVID-19

4 avril 2020 à 14 02 27 04274

Mamadou Kaly Diallo, activiste des Droits de l’Homme et chargé de relations du programme Démocratie sans violence de la « Baïonnette intelligence »

Mamadou Kaly Diallo, activiste des droits de l’Homme et membre de l’ONG « Démocratie sans violence et Baïonnette intelligente », pense que l’Etat guinéen néglige des aspects très importants dans la lutte en cours contre la pandémie du Coronavirus. Il s’agit notamment du soutien aux populations vulnérables en cette période d’état d’urgence sanitaire, comprenant plusieurs restrictions. Dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, il a appelé les autorités du pays à se pencher sérieusement sur cette question.

Lire

Le FNDC Mamou offre des kits sanitaires : « nous sommes sur tous les fronts pour libérer ce pays »

4 avril 2020 à 13 01 15 04154

Les initiatives pour la prévention du coronavirus se multiplient en Guinée alors que la maladie ne cesse de gagner du terrain. C’est pour freiner sa propagation que la coordination régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Mamou a offert des kits de lavage des mains et d’autres produits désinfectants à certains lieux publics de la ville carrefour. La remise de ce don a eu lieu hier, vendredi 03 avril 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Radio communautaire de Koumbia : « elle est l’une des rares qui fonctionne à plein temps, soit 24 h sur 24 »

4 avril 2020 à 13 01 00 04004

De nombreuses localités de l’intérieur de la Guinée ont des radios rurales et communautaires qui jouent tant bien que mal leur rôle dans une conjoncture compliquée. C’est le cas de la radio communautaire de Koumbia, dans la préfecture de Gaoual, où les citoyens attendent son inauguration. Dans un entretien accordé récemment à un reporter de Guineematin.com, Ousmane CONDE, le premier responsable de la radio communautaire de Koumbia, est revenu le statut de son organe d’information, son fonctionnement, les difficultés rencontrées et bien d’autres questions.

Lire

Validation de la nouvelle constitution : « ce sont des institutions phagocytées par Alpha Condé »

4 avril 2020 à 11 11 33 04334

Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

La validation du controversé référendum constitutionnel du 22 mars dernier suscite des réactions d’indignation des politiciens membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), interrogé à ce sujet hier, vendredi 3 avril 2020, quelques heures après la publication de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, dénonce des institutions phagocytées par le président Alpha Condé.

Lire

Violences lors du double scrutin : des policiers accusés d’avoir versé de l’eau chaude sur une fillette de 4 ans à Kiroti

4 avril 2020 à 8 08 22 04224

Les violences meurtrières du dimanche dernier, 22 mars 2020, (jour du double scrutin législatif et référendaire en Guinée) n’ont visiblement pas fini de livrer toutes leurs horreurs. Lors de cette journée électorale particulièrement violente à Conakry, une fillette de 4 ans a été prise à partie par les forces de l’ordre à Kiroti, dans la commune de Ratoma.

Lire

COVID-19 : Dr Mohamed Condé dénonce la gestion de l’épidémie par les autorités guinéennes

4 avril 2020 à 7 07 45 04454

Dr Mohamed Condé, en service à la pédiatrie de l’hôpital Ignace Deen et vice coordinateur de la CONAPROS

Dr Mohamed Condé, vice-coordinateur de la Coalition Nationale des Professionnels de Santé (CONAPROS), n’est pas content de la gestion de l’épidémie du Coronavirus en Guinée. Dans un entretien accordé à un journaliste de Guineematin.com, le médecin a dénoncé le manque de proactivité des autorités sanitaires de notre pays dans la prévention et la riposte contre cette maladie.

Lire

COVID-19 en Guinée : un médecin parle des riches décideurs qui galèrent à Conakry

4 avril 2020 à 7 07 37 04374

La pneumonie à SARS-COV2, je sais bien que tu es devenue un mal universel, mais tu peux obtenir le paradis des virus, si tu essayes d’éviter les honnêtes et pauvres citoyens de mon cher pays, la Guinée. Je te donne la position GPS des dignitaires de mon pays afin que tu te meuves progressivement et préférentiellement, vers ces derniers afin qu’ils aient l’occasion de faire le pèlerinage dans nos CHU nationaux pour comprendre la réalité que vit le personnel médical dans son combat à relever les standards de soins.

Lire

Inquiétude à Télimélé : 2 contacts de COVID-19 portés disparus

3 avril 2020 à 22 10 17 04174

Direction préfectorale de la santé de Télimélé

Une psychose règne actuellement Télimélé. Cela fait suite à l’annonce de la présence dans la préfecture, de deux personnes considérées comme contacts du Coronavirus. Les autorités locales n’ont pour l’heure, aucune trace des deux hommes, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire