Libération de certains prisonniers politiques : « soyons vigilants », réagit Cellou Dalein

8 mai 2021 à 11 11 39 05395

Même s’il se réjouit de la libération de plusieurs détenus politiques, Cellou Dalein Diallo reste prudent face à cette décision. Le président de l’UFDG craint en effet que cela ne soit « une opération de communication » déclenchée par le gouvernement. C’est pourquoi, dans un message publié ce samedi 8 mai 2021, sur les réseaux sociaux, l’opposant a appelé à la vigilance.

Lire

Libération de certains opposants au 3ème mandat d’Alpha Condé : la réaction du FNDC

8 mai 2021 à 10 10 32 05325

image d’archive

Communiqué de la Coordination nationale du FDNC : Dans un communiqué rendu public ce vendredi 7 mai 2021, le dictateur Alpha Condé, par l’intermédiaire de son porte-parole du moment, a fait état de la libération d’une quarantaine de détenus et du renvoi en jugement d’une cinquantaine d’autres dans l’affaire des violences liées à la mascarade électorale ayant accompagné le coup d’État constitutionnel du 18 octobre 2020.

Lire

Troubles récurrents dans les zones minières : les causes et les solutions, selon Dr Alpha Abdoulaye

7 mai 2021 à 13 01 35 05355

Dr Alpha Abdoulaye Diallo, président de la Coalition nationale « Publiez ce que vous payez »

En Guinée, les troubles sont récurrents dans les zones minières. Très souvent, les habitants de ces localités manifestent parfois violemment contre les sociétés minières évoluant sur le terrain. Ces entreprises sont régulièrement accusées de ne pas respecter leurs obligations vis-à-vis des communautés. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette agitation quasi permanente ?

Lire

Manifestations en Haute Guinée : « c’est un ras-le-bol qui est exprimé », selon Taran Diallo

7 mai 2021 à 11 11 41 05415

Alpha Oumar Taran Diallo, président de l’Alliance Démocratique pour le Renouveau (ADR) et membre de l’ANAD

Les manifestations qui ont secoué la Haute Guinée ces derniers jours continuent de susciter le débat au sein de l’opinion nationale. Beaucoup se demandent comment l’interdiction des prières nocturnes dans les mosquées pendant les dix derniers jours du ramadan peut susciter autant de colère dans une région connue pour être un bastion traditionnel du parti au pouvoir. Mais l’opposant Alpha Oumar Taran Diallo, lui, a une idée sur l’origine des mouvements de protestation.

Lire

Tirs de gaz lacrymogène dans une mosquée à Bambéto : témoignages de quelques citoyens

26 avril 2021 à 15 03 41 04414

Une scène complètement folle s’est déroulée hier, dimanche 25 avril 2021, au niveau de la mosquée turque de Bambéto, dans le quartier Koloma 1 (Conakry). Un affrontement a éclaté entre des jeunes et des agents des forces de l’ordre qui étaient postés à la devanture de ce lieu de culte. Ces agents ont procédé à des tirs de gaz lacrymogène, interrompant la prière du soir qui était en cours dans cette mosquée.

Lire

Début d’une chasse aux sorcières à Kouroussa ? Michel Chaya arrêté devant ses enfants

20 avril 2021 à 22 10 08 04084

C’est une interpellation digne d’un kidnapping que les forces de l’ordre de Kouroussa ont effectué ce mardi, 20 avril 201, dans le quartier Doula où elles ont arrêté et embarqué manu militari le citoyen Michel Chaya. Ce père de famille était à son lieu de travail avec ses enfants lorsqu’une équipe mixte de policiers et de gendarmes est allée le cueillir comme un bandit de grand chemin. Ils n’ont donné aucune explication et n’ont présenté aucun mandat pour motiver cette arrestation brutale et pleine d’intimidation.

Lire

Kouroussa : l’honorable Aly Kaba présente ses condoléances et appelle au calme

20 avril 2021 à 8 08 59 04594

Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Suite aux violences qui ont fait deux morts , plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels à Kouroussa, le weekend passé, l’Honorable Aly Kaba, Président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel et député uninominal de cette ville aurifère de la Haute Guinée, a joint Guineematin.com au téléphone dans la matinée de ce mardi, 20 avril 2021, pour présenter ses condoléances aux familles des victimes, avant de formuler ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et d’appeler les populations à maintenir le calme.

Lire

Le FNDC sur les cimetières de Kaporo : « Alpha Condé a peur des conséquences de ses actes »

20 avril 2021 à 5 05 36 04364

image d’archive

Communiqué : Par la lettre n°026 du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire en date du 08 avril 2021 adressée au secrétariat général des affaires religieuses avec objet: fermeture des cimetières de Kaporo-rails, le FNDC dénonce un plan machiavélique élaboré par le dictateur Alpha Condé  destiné à effacer les traces de ses crimes des dernières années au  moment où le Bureau de la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a déjà ouvert un examen préliminaire sur un signalement du FNDC depuis 2020.

Lire

Violences meurtrières à Kouroussa : une mission d’Alpha Condé tente de calmer la situation

19 avril 2021 à 8 08 50 04504

Après les graves violences qui ont secoué la ville de Kouroussa samedi dernier, 17 avril 2021, les autorités tentent de calmer la situation. Une mission du président Alpha Condé, conduite par le gouverneur de Kankan et composée notamment du premier imam de la capitale de la Haute Guinée, s’est rendue samedi soir dans cette ville. Elle a rencontré la notabilité de Kouroussa pour lui demander de sensibiliser encore les manifestants afin de faire baisser les tensions, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Lire

Faranah sous tension : la ville paralysée par des manifestants

16 avril 2021 à 12 12 19 04194

La situation est tendue ce vendredi, 16 avril 2021, à Faranah. Des conducteurs de taxis motos manifestent dans la ville pour réclamer la tête d’un présumé bandit accusé d’avoir tenté d’assassiner un des leurs hier, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Siguiri : les manifestants donnent un mois aux autorités pour satisfaire leur revendication

1 avril 2021 à 12 12 48 04484

Après deux jours de manifestations de rue, les jeunes des quartiers Bolibana 2 et Fodéba Keïta ont suspendu leur mouvement de protestation. Ils donnent un mois aux autorités pour satisfaire leur revendication. Cette décision fait suite à une rencontre tenue hier, mercredi 31 mars 2021, dans les locaux de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Manifestation d’élèves à Coyah : « nous en avons marre de la poussière »

23 mars 2021 à 11 11 06 03063

Plusieurs élèves du lycée Almamy Ismaël Sogbè Bangoura de Coyah ont manifesté hier, lundi 22 mars 2021. Ils ont bloqué la route pour protester contre la poussière qui envahit leur école depuis plus d’une année. Les manifestants exigent l’arrosage quotidien de la route qui passe devant leur établissement afin de leur permettre d’étudier dans de meilleures conditions, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Crise sénégalaise : manifestation pour Sonko ou contre Sall ?

7 mars 2021 à 7 07 08 03083

La crise politique que traverse actuellement le Sénégal ne laisse pas les Guinéens indifférents. Selon qu’ils appartiennent à la mouvance ou à l’opposition, ils choisissent leur camp. Les partisans du régime de Conakry dénoncent une dérive dictatoriale. Tandis que les militants de l’opposition estiment qu’il n’y a aucune commune mesure entre la crise guinéenne et ce qui se passe au Sénégal. 

Lire

Les « frustrés du RPG » menacent de manifester dans la rue… « Une mauvaise histoire est en train d’être écrite… »

17 février 2021 à 13 01 02 02022

Conférence de presse du collectif des frustrés du RPG

« C’est une mauvaise histoire qui est en train d’être écrite sur la page du RPG. Nous demandons à rencontrer monsieur le président de la République pour pouvoir discuter de nos points de revendications. Si cela n’est pas fait, nous allons passer à la vitesse supérieure, en organisant des sit-in et des manifestations de rue. Si tout cela n’aboutit pas, nous allons utiliser d’autres voies de recours qui seront amères pour le parti et pour le président de la République », a prévenu Ibrahima 4 Doumbouya, coordinateur national du collectif des frustrés du RPG.

Lire

Déguerpissement des citoyens à Conakry : l’UFR accuse le pouvoir d’encourager le banditisme

7 février 2021 à 8 08 52 02522

Depuis quelques jours, le régime Alpha Condé, à travers son ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, a engagé une opération de déguerpissement des populations dénommée « libération des emprises des voiries de la ville de Conakry ». Cette opération se matérialise sur le terrain par la démolition des maisons, boutiques, kiosques et autres que le Gouvernement désigne « encombrants physiques ». Et, comme de coutume, ces opérations se font sans aucune assistance de l’Etat aux victimes. Et, cela a été vivement dénoncé hier, samedi 06 février 2021, par l’Union des Forces Républicaines (UFR) lors de son assemblée générale hebdomadaire.

Lire

Colère des jeunes de Tiro (Faranah) : les travailleurs de la mairie chassés, les locaux cadenassés

28 janvier 2021 à 18 06 40 01401

La jeunesse de Tiro, commune rurale située à 40 kilomètres de la ville de Faranah, n’est pas satisfaite de la gestion de leur mairie. Les jeunes accusent les autorités communales de « gestion opaque » des recettes et de ne rien faire pour le développement de la collectivité. C’est pourquoi, ils se sont rassemblés ce jeudi, 28 janvier 2021, pour aller vider la mairie et cadenasser les locaux, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Lire

Meurtre du policier Bakary Camara à Wanindara (Conakry) : 6 des 13 accusés condamnés à 30 ans de prison !

27 janvier 2021 à 9 09 52 01521

Brigadier chef Bangaly Camara

Le tribunal criminel de Dixinn a rendu hier, mardi 25 janvier 2021, son verdict dans l’affaire du meurtre de Bakary Camara, un agent de police tué en novembre 2018 à Wanindara, un quartier de la commune de Ratoma, dans la haute banlieue de Conakry. Et, sur les 13 accusés qui ont été renvoyés devant cette juridiction de première instance pour être jugés, 7 ont été déclarés non coupables et acquittés par le tribunal. Cependant, les six autres accusés et qui sont en fuite ont été condamnés par défaut à 30 de réclusion criminelle. Le tribunal a également décerné un mandat d’arrêt à leur encontre, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire