Crise sénégalaise : manifestation pour Sonko ou contre Sall ?

7 mars 2021 à 7 07 08 03083

La crise politique que traverse actuellement le Sénégal ne laisse pas les Guinéens indifférents. Selon qu’ils appartiennent à la mouvance ou à l’opposition, ils choisissent leur camp. Les partisans du régime de Conakry dénoncent une dérive dictatoriale. Tandis que les militants de l’opposition estiment qu’il n’y a aucune commune mesure entre la crise guinéenne et ce qui se passe au Sénégal. 

Lire

Les « frustrés du RPG » menacent de manifester dans la rue… « Une mauvaise histoire est en train d’être écrite… »

17 février 2021 à 13 01 02 02022

Conférence de presse du collectif des frustrés du RPG

« C’est une mauvaise histoire qui est en train d’être écrite sur la page du RPG. Nous demandons à rencontrer monsieur le président de la République pour pouvoir discuter de nos points de revendications. Si cela n’est pas fait, nous allons passer à la vitesse supérieure, en organisant des sit-in et des manifestations de rue. Si tout cela n’aboutit pas, nous allons utiliser d’autres voies de recours qui seront amères pour le parti et pour le président de la République », a prévenu Ibrahima 4 Doumbouya, coordinateur national du collectif des frustrés du RPG.

Lire

Déguerpissement des citoyens à Conakry : l’UFR accuse le pouvoir d’encourager le banditisme

7 février 2021 à 8 08 52 02522

Depuis quelques jours, le régime Alpha Condé, à travers son ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, a engagé une opération de déguerpissement des populations dénommée « libération des emprises des voiries de la ville de Conakry ». Cette opération se matérialise sur le terrain par la démolition des maisons, boutiques, kiosques et autres que le Gouvernement désigne « encombrants physiques ». Et, comme de coutume, ces opérations se font sans aucune assistance de l’Etat aux victimes. Et, cela a été vivement dénoncé hier, samedi 06 février 2021, par l’Union des Forces Républicaines (UFR) lors de son assemblée générale hebdomadaire.

Lire

Colère des jeunes de Tiro (Faranah) : les travailleurs de la mairie chassés, les locaux cadenassés

28 janvier 2021 à 18 06 40 01401

La jeunesse de Tiro, commune rurale située à 40 kilomètres de la ville de Faranah, n’est pas satisfaite de la gestion de leur mairie. Les jeunes accusent les autorités communales de « gestion opaque » des recettes et de ne rien faire pour le développement de la collectivité. C’est pourquoi, ils se sont rassemblés ce jeudi, 28 janvier 2021, pour aller vider la mairie et cadenasser les locaux, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Lire

Meurtre du policier Bakary Camara à Wanindara (Conakry) : 6 des 13 accusés condamnés à 30 ans de prison !

27 janvier 2021 à 9 09 52 01521

Brigadier chef Bangaly Camara

Le tribunal criminel de Dixinn a rendu hier, mardi 25 janvier 2021, son verdict dans l’affaire du meurtre de Bakary Camara, un agent de police tué en novembre 2018 à Wanindara, un quartier de la commune de Ratoma, dans la haute banlieue de Conakry. Et, sur les 13 accusés qui ont été renvoyés devant cette juridiction de première instance pour être jugés, 7 ont été déclarés non coupables et acquittés par le tribunal. Cependant, les six autres accusés et qui sont en fuite ont été condamnés par défaut à 30 de réclusion criminelle. Le tribunal a également décerné un mandat d’arrêt à leur encontre, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Plusieurs militaires et civils emprisonnés à Conakry : leurs avocats exigent la reprise de leur procès

21 janvier 2021 à 12 12 52 01521

La situation d’un groupe de militaires et de civils, placés en détention provisoire depuis 2019, inquiète leurs avocats. Me Salifou Béavogui, un des conseils des détenus, appelle à la reprise immédiate de leur procès, qui est suspendu depuis 10 mois pour cause de Covid-19. Il a lancé cet appel dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce jeudi 21 janvier 2021.

Lire

Crise post électorale en Guinée : Cellou Dalein échange avec plusieurs diplomates européens

20 janvier 2021 à 18 06 20 01201

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

C’est le président de l’UFDG lui-même qui l’a annoncé ce mercredi, 20 janvier 2021. Cellou Dalein Diallo dit avoir rencontré hier plusieurs diplomates européens en poste à Conakry. Cette rencontre intervient plus de deux mois après l’arrestation de nombreux responsables et militants du principal parti d’opposition du pays, qui sont détenus encore sans jugement à la maison centrale de Conakry.

Lire

Siradio Deen Barry : la Guinée est comme un no man’s land dans lequel s’impose le plus fort, le médiocre, le fourbe, le corrompu…

20 janvier 2021 à 13 01 15 01151

Siradio Deen Barry

Pour revenir à l’actualité politique de notre pays, le constat ténébreux. Notre président actuel, autrefois chantre de la démocratie, défenseur du bas peuple et des sans voix, s’est transformé en bourreau du peuple, monarque absolu, maître suprême, roi de la censure et de la répression, valet et défenseur des régimes autoritaires. À qui la faute ? Est-ce le premier président guinéen qui se comporte ainsi ? Non, de toute évidence ! Sera-t-il le dernier qui nous fera déchanter ? Si rien n’est fait pour changer de paradigme, les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’avenir me paraît sombre.

Lire

Décès de Barry Oury en prison : témoignage d’une maman sur son fils unique

18 janvier 2021 à 12 12 29 01291

Feu Mamadou Oury Barry et sa mère, madame Kadiatou Tounkara

C’est une triste nouvelle qui afflige la famille Barry de Bantounka 2 (commune de Ratoma) ! Arrêté à Conakry au lendemain de la fête de Tabaski par des éléments du PA de Cosa, Mamadou Oury Barry (21 ans) et chauffeur de profession, est décédé le samedi dernier, 16 janvier 2021, à la maison centrale de Conakry. Le défunt est originaire de la commune rurale de Garambé, préfecture de Labé.

Lire

Condamnation de Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté : leurs avocats rejettent la décision

13 janvier 2021 à 15 03 31 01311

Les réactions n’ont pas tardé suite à la condamnation de Souleymane Condé, ancien coordinateur du FNDC aux Etats-Unis, et Youssouf Dioubaté. Deux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé qui ont écopé d’une peine d’un an d’emprisonnement et 20 millions de francs d’amende chacun. Le collectif des avocats de la défense dénonce une décision « inique et cynique » et promet d’interjeter appel pour qu’il y ait un nouveau procès à la Cour d’appel de Conakry. C’est maître Salifou Béavogui, membre de ce collectif, qui l’a annoncé peu après le prononcé du verdict ce mercredi, 13 janvier 2021, au tribunal de première instance de Dixinn.

Lire

Rackets à Kankan : des jeunes manifestent contre un barrage

9 janvier 2021 à 13 01 24 01241

image d’archive

Un mouvement de colère a éclaté hier soir, vendredi 8 janvier 2021, à Kankan. Plusieurs jeunes du quartier Kankan Koura sont descendus dans la rue pour protester contre l’installation d’un barrage sécuritaire à la rentrée de la localité. Ils accusent les militaires qui y sont déployés de se livrer à des rackets et exigent leur départ des lieux, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Lire

Violences en forêt : « une fois que les politiques se mêlent des problèmes sociaux, ça donne ce qui s’est passé à Macenta » (Dr Jean Dimiti Tolno)

8 janvier 2021 à 16 04 45 01451

Dr Jean Dimiti Tolono, président des Unions Forestières de Guinée

Le président de la coordination des Unions forestières de Guinée vit très mal les violences survenues ces derniers temps dans la région de la Guinée forestière, dont les derniers cas en date sont les violences meurtrières de Macenta. Au cours d’un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com hier, jeudi 07 janvier 2021, Dr Jean Dimiti Tolno a accusé les politiques d’être à l’origine de ces violences fratricides. Il assure que la situation ne dégénère que quand les politiciens se mêlent des affaires sociales.

Lire

Fermeture prolongée des frontières guinéennes : Alpha Condé et « la pauvreté provoquée » (GOHA)

8 janvier 2021 à 11 11 55 01551

Déclaration numéro 001/2021 du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée (GOHA) : Depuis bientôt quatre mois, les frontières guinéennes avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Leone sont fermées par le gouvernement guinéen pour des raisons non fondées. Cette décision a eu pour conséquences, la perte des marchandises surtout celles périssables, notamment alimentaires.

Lire

Guinée : un militaire à la retraite jugé à Conakry pour fabrication d’explosifs

7 janvier 2021 à 9 09 25 01251

image d’archive

Poursuivi pour « manœuvres et acte de nature à compromettre la sécurité publique et occasionner des troubles graves à l’ordre public », Mamadou Saliou Diallo a comparu le mardi dernier, 05 janvier 2021, devant le tribunal correctionnel de Dixinn. Ce militaire à la retraite est en prison depuis le mois de mars 2020. Il lui est reproché d’avoir fabriqué des explosifs, des cocktails molotov, pour armer des jeunes manifestants qui affrontaient les forces de l’ordre dans la haute banlieue de Conakry. Des faits que le prévenu a nié en bloc, arguant qu’il n’a jamais fabriqué de bombe, même pendant son service au sein de l’armée guinéenne, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

2020 : l’année de toutes les violences à Kankan

6 janvier 2021 à 18 06 07 01071

La bande à Moussadjan Condé qui terrorise la ville, le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée qui occupe la rue pour réclamer une meilleure desserte du courant électrique, l’opposant Cellou Dalein Diallo qui se voit refusé l’accès à la ville de Kankan, des partisans ou supposés proches de l’UFDG qui sont attaqués et violentés, l’actualité aura été bouillonnante en 2020, dans la ville de l’érudit Cheick Fanta Mady Chérif.

Lire

« L’année 2020 a été marquée par beaucoup de violations des droits de l’homme » (OGDH)

5 janvier 2021 à 11 11 29 01291

Que retenir de l’année 2020 en matière des droits de l’homme en Guinée ? Le président par intérim de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du citoyen (OGDH) a répondu à cette question dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 4 janvier 2021. Elhadj Mamadou Malal Diallo dresse un bilan négatif caractérisé par plusieurs violations des droits humains.

Lire

Les voeux de nouvel an 2021 du Président de l’ UGN Dr. Diao Baldé

4 janvier 2021 à 18 06 22 01221

Dr. Diao Baldé, président du parti UGN

Chers cadres, militantes, militants, sympathisantes et sympathisants du parti UGN.

Chers compatriotes de la Guinée et de la diaspora.

C’est avec un sentiment de profonde gratitude et d’immense espoir que je viens vous présenter nos voeux pour la nouvelle année 2021.

Lire

Les mots et les maux d’un opposant

3 janvier 2021 à 13 01 29 01291

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Comme tu as dû l’apprendre, le pouvoir illégal et illégitime m’a empêché de quitter mon pays. Cette mesure, qui n’est basée sur aucune décision de justice, n’a d’autres objectifs que d’accentuer la pression sur moi afin que je renonce à ma victoire. Peine perdue. Car rien ne me fera renoncer à la légitimité populaire que mon peuple m’a accordée.

Lire

Droits de l’homme en Guinée : « le bilan de l’année 2020 n’est pas reluisant » (Avocats Sans Frontières)

2 janvier 2021 à 20 08 27 01271

Maître Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG avocats sans frontières Guinée

Dans un entretien accordé à Guineematin.com, le jeudi 31 décembre 2020, le président de l’ONG Avocats Sans Frontières a fait le point sur la situation des droits de l’homme en Guinée durant l’année écoulée. Maître Koné Aimé Christophe Labilé dépeint un tableau très sombre, caractérisé notamment par beaucoup de tueries qui n’ont jamais été élucidées mais aussi de nombreuses arrestations d’opposants. Il estime que notre pays a amélioré son statut de mauvais élève en matière des droits de l’homme en 2020.

Lire

Guinée : le gouvernement interdit la vente des bières frelatées

31 décembre 2020 à 16 04 39 123912

Général Boureima Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

Dans un communiqué conjoint publié ce jeudi, 31 décembre 2020, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation et son homologue du Commerce, annoncent l’interdiction de la vente de plusieurs types de bières frelatées en Guinée. Ils ordonnent les administrateurs territoriaux et les services déconcentrés du ministère du Commerce à saisir et détruire les produits concernés.

Lire