Conakry : des pairs éducateurs installés pour prévenir et résoudre les conflits à Kaporo Rails

4 avril 2020 à 17 05 40 04404

Depuis un certain temps, la Guinée vit au rythme des crises sociopolitiques, des revendications sociales et d’autres confrontations qui virent parfois à l’affrontement. Consciente de ce danger qui guette notre société, l’ONG Protégeons les Droits Humains (PHD) a initié un projet dénommé « Asseyons-nous et discutons », qui a pour but de promouvoir le dialogue et la concertation à travers les mécanismes traditionnels de prévention et de résolution des conflits.

Lire

Violences lors du double scrutin : des policiers accusés d’avoir versé de l’eau chaude sur une fillette de 4 ans à Kiroti

4 avril 2020 à 8 08 22 04224

Les violences meurtrières du dimanche dernier, 22 mars 2020, (jour du double scrutin législatif et référendaire en Guinée) n’ont visiblement pas fini de livrer toutes leurs horreurs. Lors de cette journée électorale particulièrement violente à Conakry, une fillette de 4 ans a été prise à partie par les forces de l’ordre à Kiroti, dans la commune de Ratoma.

Lire

Lutte contre un 3ème mandat d’Alpha Condé : des blessés par balles et le chauffeur de Hadja Halimatou Dalein libérés

2 avril 2020 à 16 04 45 04454

Le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier a fait des morts, des blessés graves, des dégâts matériels et de nombreuses arrestations à travers la Guinée. Cinq personnes, dont des proches de Hadja Halimatou Dalein, épouse du chef de file de l’opposition, ont été mis aux arrêts ce jour funeste et poursuivis par la justice. Leur procès pour outrage à agent a eu lieu dans la journée d’hier mercredi, 1er avril 2020.

Lire

Elections contestées en Guinée : 30 « manifestants » jugés et libérés

1 avril 2020 à 0 12 30 04304

« Si la loi était respectée, on n’aurait pas assisté à une mascarade électorale. Depuis 2010, au moins 150 jeunes ont été tués par les forces de l’ordre en République de Guinée. Et, jusqu’à maintenant, aucune enquête n’a été ouverte, à plus forte raison organiser un procès… », s’est notamment plaint maître Thierno Souleymane Baldé, avocat des jeunes arrêtés sur l’axe Le Prince.

Lire

Journée sans taxi pour Coronavirus : « nous ne roulerons pas jusqu’à nouvel ordre »

30 mars 2020 à 16 04 57 03573

L’annonce de l’état d’urgence sanitaire, décrété la semaine dernière par le chef de l’Etat pour freiner la propagation du coronavirus, a eu un impact négatif sur les transporteurs routiers. Déçus de la diminution du nombre de passagers dans leurs véhicules, les conducteurs ont opté pour une journée sans taxi ce lundi, 30 mars 2020, à Conakry. Ils dénoncent le manque de mesures d’accompagnement leur permettant de tirer leur épingle du jeu et menacent de continuer le mouvement, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Journée sans taxi à Conakry : de nombreux citoyens pris au dépourvu !

30 mars 2020 à 16 04 17 03173

Le président Alpha Condé a décrété l’état d’urgence sanitaire pour freiner la propagation du coronavirus en Guinée avec 22 cas confirmés et plus de mille contacts décelés. En plus de la fermeture de l’aéroport, des écoles et des lieux de culte, les transporteurs subissent de plein fouet la mesure qui diminue le nombre de passagers dans leurs véhicules. Dans la journée de ce lundi, 30 mars 2020, les conducteurs de taxis urbains ont paralysé la ville de Conakry, en refusant de circuler, au grand dam des citoyens pris au dépourvu, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Incendie d’une mosquée ? Panique et débandade à N’zérékoré !

30 mars 2020 à 14 02 49 03493

Une rumeur sur l’incendie d’une mosquée dans la commune urbaine de N’zérékoré a provoqué une panique générale ce lundi, 30 mars 2020. La rumeur, née d’une bagarre entre deux garçons au quartier Gonia 3, s’est propagée comme une traînée de poudre et a provoqué une débandade avec la fermeture des boutiques, des magasins et autres centres de négoce, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Résultats du référendum : Bah Oury dénonce « un non-sens »

28 mars 2020 à 12 12 48 03483

Bah Oury, président du parti UDD

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à la publication des résultats du référendum constitutionnel du 22 mars 2020, contesté par l’opposition. Ces résultats, rendus publics hier, vendredi 27 mars par la CENI, donnent le OUI à la nouvelle constitution, vainqueur avec 91, 59% des voix.

Lire

« 119 morts » lors du référendum : le FNDC exige une commission d’enquête internationale

28 mars 2020 à 11 11 42 03423

Communiqué : Horrifié par l’ampleur des tueries et l’existence de fosses communes creusées le 25 mars 2020 par les autorités Guinéennes à N’zérékoré, le FNDC réitère son interpellation aux organisations nationales et internationales de défense des droits de l’Homme et à la communauté internationale pour diligenter une enquête indépendante en Guinée.

Lire

Violences meurtrières à N’zérékoré : Damaro Camara pointé du doigt par la diaspora forestière

27 mars 2020 à 15 03 53 03533

Dans une déclaration publiée ce vendredi, 27 mars 2020, le comité de prévention et de gestion de crise du conseil supérieur de la diaspora forestière condamne les violences survenues à N’zérékoré. Le comité accuse principalement l’honorable Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel à l’Assemblée nationale d’en être le principal instigateur. Le comité invite le gouvernement guinéen à mettre en place une commission indépendante pour enquêter sur les crimes commis dans cette partie de la Guinée.

Lire

Koundara : des partisans du RPG exigent le départ du maire de Sarébhoïdho et de son équipe

26 mars 2020 à 20 08 35 03353

Comme annoncé précédemment, une confrontation entre partisans du pouvoir et de l’opposition a été évitée de justesse ce jeudi, 26 mars 2020, dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, relevant de la préfecture de Koundara. Leur différend est né de la volonté de partisans du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, de récupérer la gestion de la mairie des mains de l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays. Les protestataires exigent le départ du maire et de l’ensemble de son équipe, composée uniquement d’élus de son parti, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Alpha Condé décrète l’Etat d’urgence en Guinée : frontières, mosquées, églises, etc. fermées ! Les cérémonies religieuses interdites

26 mars 2020 à 19 07 17 03173

« Tous les bars, salles de jeux, de spectacle, de cinéma et autres lieux de rassemblement seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables. L’accès aux lieux publics et privés (marché, restaurants, banques etc.) se fera sous condition du respect des gestes barrières sanitaires (installation de kits de lavage des mains, distanciation de 2 mètres etc.). Tous les rassemblements sont limités à vingt (20) personnes…. Tous les voyages non essentiels dans les pays où ont étés confirmés plus de 50 malades du COVID 19 seront reportes. Les lieux de culte (mosquées et églises) sont fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables. Les cérémonies religieuses ou retraites islamiques sont interdites… ».

Lire

Guinée : l’encombrante victoire

26 mars 2020 à 9 09 45 03453

Après la fin de la crise actuelle, l’un des nombreux défis auxquels la Guinée sera confrontée sera inévitablement celui du renouvellement de la classe politique. C’est en cela que la remise en cause de la constitution écrite avec le sang des martyrs de la démocratie est une aubaine. Cette remise en cause est une occasion pour faire le tri entre ceux qui ont choisi la Patrie et ceux qui ont privilégié leurs intérêts personnels. Les promoteurs de la nouvelle constitution sont de cette deuxième catégorie. Ils sont majoritairement des militants de la 25ème heure dont le seul objectif est de se remplir les poches.

Lire

Arrestation de 8 membres du FNDC : communiqué

26 mars 2020 à 0 12 31 03313

Ce mercredi 25 mars 2020, des agents des services de sécurité ont fait irruption au siège du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) sis à Nongo, commune de Ratoma. En effet, ce matin à l’occasion de la conférence de presse du comité de pilotage du FNDC au siège du PADES, membre du FNDC, une agente des services des renseignements se faisant passer pour une journaliste s’est introduite dans la cour.

Lire

Tueries de Guinéens lors du vote contesté : le FNDC réclame une Commission d’enquête indépendante sous l’égide des Nations Unies

25 mars 2020 à 16 04 12 03123

Dans une déclaration publiée ce mercredi, 25 mars 2020, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a dénoncé avec la plus grande énergie les tueries des citoyens qui tenaient à empêcher le « putsch constitutionnel ». Ces leaders politiques et de la société civile réclament une Commission d’enquête indépendante sous l’égide des Nations Unies pour faire la lumière sur les crimes commis dans le cadre des manifestations pour la défense de la Constitution guinéenne.

Lire

Violences à N’Zérékoré : Jacques Gbonimy parle de 60 morts et accuse le gouvernement

25 mars 2020 à 15 03 44 03443

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

Le contesté double scrutin du dimanche dernier, 22 mars 2020, a entraîné des violences meurtrières à travers la Guinée. La ville de N’zérékoré a été particulièrement affectée avec de nombreux cas de morts et de blessés, dans une confrontation au relent communautaire. Jacques Gbonimy, président du parti Union pour le Progrès de la Guinée (UPG), joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com ce mercredi a condamné ces violences tout en dénonçant l’attitude des autorités de N’zérékoré dans la gestion de la crise.

Lire

Labé : voici une déclaration du conseil de mosquée

25 mars 2020 à 14 02 18 03183
Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé,

Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé

Depuis quelques jours, circule sur les réseaux sociaux une audio attribuée au Grand Imam de la grande mosquée de Labé. Cela commence à devenir une habitude. Il n’y a pas si longtemps, c’est un compte Facebook qui a été ouvert pour arnaquer des citoyens, leur demandant de l’argent contre des bénédictions. Un individu se promenait de ville en ville jusqu’en Guinée Bissau, se faisant passer pour le Grand Imam et bien d’autres choses au nom du Grand imam.

Lire

Plusieurs morts lors du contesté scrutin en Guinée : les Etats-Unis condamnent et réclament des enquêtes

25 mars 2020 à 13 01 21 03213

L’usage disproportionné et excessif de la force publique (avec un déploiement des policiers, gendarmes et militaires) contre des paisibles citoyens guinéens qui tenaient à empêcher « le putsch constitutionnel » à l’appel du Front international pour la défense de la démocratie continue de susciter des condamnations. Après la France, les Etats-Unis condamnent les tueries des pauvres citoyens et réclament au gouvernement Alpha Condé des enquêtes « rapides et transparentes ».

Lire

Référendum contesté en Guinée : 68,12% de OUI à Yomou (CEPI)

25 mars 2020 à 10 10 45 03453

Le dépouillement et la centralisation des votes sont terminés à Yomou, en ce qui concerne le référendum constitutionnel du dimanche, 22 mars 2020. A l’issue des travaux, la Commission Électorale Préfectorale Indépendante (CEPI) a communiqué les résultats. Et, c’est le OUI à la nouvelle Constitution proposée par le président Alpha Condé qui l’emporte avec 68,12% des suffrages, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire