Une centaine de personnes très rémontées en provenance du district de Tadibakourou, sous préfecture de Koundjan dans la préfecture de Mandiana situé à 84 kilomètres de Kankan, a pris d’assaut le Tribunal de Première Instance, ce lundi 4 décembre 2017, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Ces manifestants réclament la libération de Yahaya Minthé, le fils de leur Douty (chef de village), qui selon eux, a été arrêté de façon illégale et mise en détention provisoire à la maison centrale de Kankan depuis le vendredi dernier. Cette détention fait suite à des accusations de coups et blessures volontaires dans un conflit domanial, opposant le district le Tadibakourou à Kanifra dans la sous-préfecture de Koundjan.

Pour manifester leur mecontentement, les revendicateurs dont les têtes étaient bandées de foulards rouges ont brandit des bâtons en l’air scandant tous ‘’Allahou Akbar’’.

Ibrahima Kabèlè Bangoura, le procureur de la république près du Tribunal de Première Instance de Kankan a pour sa part, regretté l’attitude des frondeurs qu’il a invités à respecter la loi.

A noter que les conflits domaniaux sont très récurrents dans la région administrative de Kankan, le dernier en date a fait 17 morts à la frontières guinéo-malienne dans la préfecture de Mandiana.

De Kankan, Abdoulaye Nkoya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin