L’Union pour le progrès et le renouveau, comme de coutume, a tenu son assemblée générale hebdomadaire hier, samedi 17 février 2018, la première après les élections locales, d’il y a deux semaines. Si cette rencontre n’a pas duré comme d’habitude, elle a été pleine de signification vu le contenu du message délivré par son leader, Elhadj Ousmane Bah, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

D’entrée, le patron de l’UPR a expliqué aux militants avoir compris leurs frustrations et leurs messages après les élections. Cependant, poursuit-il, « la tradition à l’UPR est de procéder à un débat démocratique à l’interne sur toutes les questions qui touchent la vie du parti. Pour ce qui est des alliances électorales pour la direction des mairies, l’UPR attend d’avoir tous les résultats définitifs avant de se prononcer », a dit le leader du parti.

Plus loin et vu la détermination des militants, partagés entre le désir de rompre l’alliance avec le RPG au pouvoir (établie en août 2010), estimant que celui-ci n’a jamais respecté ses engagements vis-à-vis des militants de l’UPR, (souvent perçus pour des espions dans leur milieu), et l’option de jouer au jusqu’auboutisme avec le pouvoir pour dit-on préserver le sens de la dignité et l’idéal du parti, le Président de l’UPR a choisi de temporiser les ardeurs.

« Nous avons été contactés par tous les partis pour la composition des bureaux exécutifs des mairies et nous restons ouverts. Qu’il s’agisse du RPG arc-en-ciel, de l’UFDG ou de l’UFR, tous nous ont contactés. Et, je vous demande d’attendre la proclamation définitive des résultats entiers avant de donner la position du parti ». Il rassure pour finir que le parti tiendra compte de ses intérêts en relation avec l’intérêt supérieur de la nation guinéenne.

Déjà, à cette rencontre, étaient présents certains conseillers dont celui de la commune urbaine de Télimélé, le maire sortant Elhadj Alpha Oumar Bantaya Bah, dont le parti est accrédité que de 3 sièges contre 10 pour l’UFDG, qui le courtise avec des offres difficiles à refuser.

Cette réunion a pris fin par des visites de courtoisie aux militants malades : Karamo Djeydi et Lieutenant Amadou, dans la commune de Dixinn.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin