L’appel de l’opposition à une journée de manifestation ce mercredi 14 mars 2018, a été fortement ressenti sur l’axe Hamdallaye-Bambéto dans la commune de Ratoma. Même s’il n’y a pas eu de violences, les activités ont été complètement arrêtées dans cette zone, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dès le début de matinée ce mercredi 14 mars 2018, plusieurs jeunes ont investi la route Le Prince entre les quartiers chauds de Bambéto et de Hamdallaye. Ils ont transformé la chaussée en terrain de football, comme pour dire qu’il n’y aura pas de circulation dans la zone durant cette journée de manifestation.

Seuls quelques conducteurs de taxi-motos profitaient pour se frayer un chemin au milieu des jeunes qui régnaient en maîtres sur les lieux. Les commerces et toutes les autres activités qui se pratiquent le long de ce tronçon sont restés aux arrêts.

Mais, contrairement aux deux jours précédents, il n’y a pas eu de barricades érigées sur la chaussée, ni de pneus brûlés encore moins de violences enregistrées dans cette partie de la capitale guinéenne ce mercredi. Aucun agent de sécurité n’était également visible sur les lieux.

De Hamdallaye, Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin