La rumeur qui courait depuis quelques jours à Conakry a été officialisée ce samedi 19 mai 2018. Le parti « Guinée Pour Tous » (GPT) a été fondu dans le RPG Arc-en-ciel. Dr Ibrahima Kassory Fofana, le président de la formation politique, s’est rendu au siège du parti au pouvoir pour officialiser cette fusion. Il est allé avec une déclaration pour expliquer les raisons qui l’ont poussé à accepter finalement ce qu’il avait refusé auparavant, rapporte l’équipe de reportage de Guineematin.com qui était sur place.

« La situation actuelle de notre pays nous interpelle tous à un sursaut national, sursaut devant nous conduire à dépasser les divergences pour aller vers l’essentiel, faire face aux impératifs de développement de notre pays ». C’est ainsi que le bureau exécutif du parti « Guinée Pour Tous » (GPT) d’Ibrahima Kassory Fofana, a introduit sa déclaration de fusion avec le RPG Arc-en-ciel.

Selon les responsables de la formation politique, après une analyse de cette situation, « il apparaît que nous sommes confrontés à des enjeux qui interpellent l’ensemble des fils et filles de notre pays et qui pourraient aussi mettre à rude épreuve la volonté manifeste du chef de l’Etat de faire de la Guinée, un pays émergent à l’horizon des prochaines décennies ».

Ce sont là donc les raisons invoquées par les dirigeants du GPT, pour justifier la dissolution au profit du RPG Arc-en-ciel. Une décision qui vise aussi selon eux, à faire face aux défis qui assaillent notre pays dont entre autres : « Les tensions politiques qui résultent à la fois de la configuration de notre paysage politique et des dernières élections communales ; les clivages communautaires qui ont tendance à prendre le relais aux adversités politiques et qui du coup, risquent de compromettre dangereusement la construction de notre unité nationale ;

L’augmentation croissante de la demande d’emplois de la jeunesse de notre pays ; la nécessité de doter le pays d’infrastructures sociales de base capables de promouvoir le développement du pays ; la volonté manifeste du chef de l’Etat de faire de la Guinée un pays émergent à l’horizon des prochaines années ; l’impérieuse nécessité d’unir les forces vives de la nation autour d’un même idéal, afin de s’attaquer efficacement aux vrais problèmes de nos concitoyens », peut-on lire dans la déclaration du parti.

En plus de toutes ces raisons, le GPT indique que cette fusion est aussi la suite logique et cohérente des relations parfaites de soutien et de confiance qui ont existé et qui se poursuivent encore entre le président de la République Pr Alpha Condé et Dr Ibrahima Kassory Fofana d’une part, et entre le GPT et le RPG Arc-en-ciel d’autre part.

Mais, au sein de l’opinion publique, cette version officielle du GPT a du mal à passer. Beaucoup pensent que la décision de Kassory Fofana de tuer son parti au profit du RPG Arc-en-ciel est motivée par son désir d’être nommé chef du prochain gouvernement guinéen, mais aussi de mieux se positionner en prélude à l’élection présidentielle prochaine.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin