La controverse autour des propos de l’imam central de Kindia, Elhadj Mamoudou Camara, rapportés par un des correspondants locaux de Guineematin.com est loin de s’estomper. Un militant de l’UFDG, ancien compagnon du doyen Bah Mamadou, a tenu à apporter des précisions sur l’histoire de l’occupation de la tête de la mairie de Kindia.

Selon Alpha Oumar Sow, les premières élections communales organisées en Guinée ont vue Ibrahima Sambégou Diallo occuper la mairie de Kindia, a-t-il confié à Guineematin.com, dans la soirée de ce vendredi 17 août 2018.

« Je rappelle que le 09 décembre 1990, l’artisan de la démocratie, le général Lansana Conté, a organisé le référendum. Après le référendum, il y a eu l’organisation des élections locales. Ces élections, appelée les communales et communautaires ont eu lieu le 11 janvier 1991. C’est ce qui a permis d’avoir des maires dans la région administrative de Conakry. Mamadou Barry a été élu maire de la commune de Ratoma, Mamoudou Soumah a été élu maire de la commune de Dixinn, Biriqui Momo a été élu à Kaloum, Roughi Barry a été élue à Matam et Alkhaly Mohamed Kéita pour Matoto.

Par ailleurs, les capitales des quatre régions naturelles ont eu leurs maires élus : pour la Haute Guinée, c’est Kader Sangaré qui est élu maire de Kankan ; pour la Moyenne Guinée, c’est Saidou Maleya qui occupe la commue de Labé, en Guinée Forestière, madame Madeleine Théa est élue maire de N’zérékoré ; en Basse Guinée, le nommé Ibrahima Sambégou Diallo est élu maire de la commune urbaine Kindia.

Tous ces gens ont été élus avant la création des partis politiques. Donc, ce qui veut dire que c’est des candidatures indépendantes. A la fin de leurs mandats, les partis politiques qui ont été créés le 03 avril 1992, monsieur Ibrahima Sambégou a été militant de première du PUP (Parti de l’Unité et du Progrès). Les deuxièmes élections communales ont eu lieu le 29 juin 1995. Monsieur Sambégou a été présenté par le PUP, il a été élu comme député-maire de la commune urbaine de Kindia. Il a été élu député le 06 mars 1995, avant donc d’être élu maire. Et, il a continué son mandat jusqu’à son décès.

Donc, en tant que militant de première heure, je tenais à éclairer l’opinion nationale sur ce point. Il faut savoir donc qui a été premier maire de Kindia, d’abord indépendant, avant d’être présenté par un parti politique ».

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin