Sékouba MaraL’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) annonce l’organisation prochaine du 1er salon des entrepreneurs de Guinée. C’est le directeur général de la structure, Sékouba Mara qui l’a dit hier, jeudi 30 août 2018, à l’occasion d’une conférence de presse organisée dans un réceptif hôtelier de Conakry, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Ce premier salon des entrepreneurs est prévue les 13 et 14 mars 2019. Il est accompagné par le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail. L’objectif recherché est « d’utiliser l’entreprenariat comme moteur de développement de la Guinée en participant à l’essor de domaines peu ou sous-exploités, comme l’agriculture, le tourisme, les NTIC, l’environnement. Il vise aussi à lutter contre le chômage et l’immigration clandestine en créant des activités génératrices de revenus par le biais de entrepreneuriat », a-t-on appris sur place.

Sékouba MaraSelon Sékouba Mara, ce salon est un évènement « réunissant une centaine de professionnels du monde des affaires tels que des experts, des dirigeants d’entreprises et créateurs de start-up, et de personnes désirant se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat… A date, près de 70% de nos activités sont orientées vers l’insertion et l’accompagnement à l’emploi salarial. Nous sommes allés d’un certain nombre de constat : il y a un certain nombre de structures qui sont des Start up en Guinée, qui accompagnent actuellement à entrepreneuriat. Il y a un certain nombre d’activités que l’Etat mène aujourd’hui, à travers l’APIPE, à faciliter la création d’entreprises. Il y a un certain nombre de difficultés qui existent dans notre pays qui sont des constats et qui concernent notamment la recherche de financements en ce qui concerne entrepreneuriat. Donc, nous nous disons qu’il faut, en faveur de ceux-ci, organiser un salon pour essayer de comprendre les difficultés de nos compatriotes qui ont l’esprit d’entreprendre », a indiqué le DG de l’AGUIPE.

Sékouba MaraPar ailleurs, Sékouba Mara, a laissé entende que les initiatives de création d’entreprises doivent être encouragées au plan local. « Nous ne pouvons pas compter que sur des investissements étrangers. Il faut arriver aujourd’hui à avoir des investisseurs guinéens, des investisseurs locaux, qui feront que ça ne soit pas que des entreprises étrangères qui prennent le marché de l’investissement dans notre pays. Ces guinéens pourront aider les entreprises étrangères à employer d’autres guinéens. Et, c’est par cela qu’on peut travailler à diminuer ou à annihiler le taux de chômage dans notre pays… Donc, ça sera une occasion où on va travailler de concert avec toutes les administrations qui travaillent dans le monde de l’insertion, dans le monde de l’entreprenariat, à faire en sorte qu’il y ait à partir de 2019, quelque chose qui va être annuelle, qui va poser les vraies questions et qui va relever les vraies difficultés, qui va faire des vraies recommandations pour que ces aspects entrepreneuriales-là soient allégés en matière de difficultés pour ceux qui ont l’esprit d’entreprendre ».

Pour donner au salon toute sa réussite, le directeur général de l’AGUIPE a dit que les banques seront là pour parler des questions de financements, des experts viendront de l’étranger pour parler des réussites dans leurs pays. « Il y aura des prix, il y aura des conférences-débats, des conseils seront donnés. Nous pensons qu’à partir de là, on aurait mis du côté de l’Etat un accompagnement réel, pour faire en sorte que les gros problèmes ou les difficultés, la peur d’entreprendre, soient minimisés, soient connus, soient traités ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 1

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin