Décédé le mercredi, 29 août 2018 à Paris, l’honorable Abdoulaye Baïlo Diallo a eu droit aux droits hommages de la classe politique guinéenne avant son inhumation. Un symposium a été organisé ce jeudi, 06 septembre 2018 au Palais du peuple de Conakry à l’honneur du député de l’UFDG. La cérémonie a connu une forte mobilisation de ses collègues de l’Assemblée nationale, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Après la levée du corps au CHU Ignace Deen à 11 heures, la dépouille mortelle de l’honorable Abdoulaye Baïlo Diallo a été conduite dans la salle du 28 septembre du Palais du peuple de Conakry. Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo ainsi que de nombreux députés et d’autres membres de la classe politique guinéenne, sont venus là pour lui rendre un dernier hommage. Certains d’entre eux en ont profité pour dire ce qu’ils retiennent de l’homme. C’est notamment l’opposant Cellou Dalein Diallo qui reconnaît le combat du défunt pour le rayonnement de son parti.

« J’ai perdu un collaborateur précieux parce qu’il était honnête, loyal et courageux. Il était un homme de conviction et a été membre fondateur de l’UFDG. Il a apporté beaucoup au parti et à la communauté guinéenne de France. Il était dans les mouvements associatifs, dans les partis politiques et était très actif pour l’unité, pour la cohésion et pour le développement de la Guinée. Donc, c’est une grande perte pour non seulement l’UFDG, mais également pour l’Assemblée nationale et pour la Guinée. C’est vraiment un patriote. Cet hommage qu’on est en train de lui rendre est un hommage mérité », a déclaré le chef de l’opposition guinéenne.

D’autres responsables politiques non membres de l’UFDG ont été affectés aussi par le décès du député Abdoulaye Baïlo Diallo. Même s’il n’y a pas très longtemps qu’il l’a connu, Bakary Goyo Zoumanigui de l’UFR et vice-président de l’Assemblée nationale, a eu le temps d’apprécier le comportement du défunt. Pour lui aussi, cette mort est une grande perte pour le Parlement guinéen.

« J’ai connu Elhadj Abdoulaye Baïlo Diallo ici à l’Assemblée nationale. Je dois dire que je retiens de l’homme, un homme affable. Il a longtemps vécu à l’extérieur comme moi, donc nous avions les mêmes idées en ce qui concerne le devenir de notre pays. Aujourd’hui, c’est une grande perte que nous enregistrons et je prie le Tout Puissant Allah qu’il lui pardonne ses pêchés et l’accueille dans son paradis, a dit le parlementaire.

Cette mobilisation des acteurs de la classe politique guinéenne et les différents témoignages faits à cette occasion, ont permis de réconforter quelque peu la famille du défunt. C’est pourquoi, sa fille, Mariam Dalanda Diallo, a remercié les uns et les autres, singulièrement le Président de la République, Alpha Condé, pour son implication pour le rapatriement du corps et le président de l’UFDG, pour ses efforts en faveur de la famille.

Il faut souligner que le défunt Abdoulaye Baïlo Diallo rejoindra sa dernière demeure demain vendredi dans son village natal à Horé-Bombi dans sous-préfecture de Lafou, préfecture de Lélouma.

Alpha Assia Balde pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin