La vague de cambriolages de commerces se poursuit et s’intensifie même à Labé. Huit nouveaux magasins ont été attaqués dans la nuit du lundi à ce mardi, 18 septembre 2018 dans la ville. Les victimes appellent à une journée de protestation et invitent les imams à maudire les voleurs, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Depuis quelques mois, le sentiment est le même chez les commerçants de Labé. Et c’est celui de ne pas être en sécurité. Chaque soir en fermant leurs magasins, ils craignent que leurs commerces ne soient attaqués cette nuit-là. Et c’est ce qui est arrivé à huit commerçants dans la nuit du lundi à ce mardi, 18 septembre 2018.

Au cours de cette nuit, huit magasins situés dans le marché central de la ville ont été attaqués. Les cambrioleurs ont percé les toits pour s’introduire à l’intérieur et voler de l’argent et d’autres biens. Parmi les victimes, Mamadou Alpha Garambé Diallo, victime de la deuxième attaque en l’espace d’une semaine.

« La semaine dernière déjà, mon magasin a été attaqué nuitamment par des bandits. Ils ont emporté plusieurs objets de valeurs, notamment des téléphones portables Android, des postes téléviseurs, et d’autres accessoires. J’ai porté plainte contre X auprès des services de sécurité mais rien n’est sorti de leurs enquêtes.

Ce mardi matin aussi, mon petit frère m’a appelé pour m’informer que des bandits se sont introduits à nouveau dans notre magasin et ont emporté une grande quantité de marchandises dont on ignore pour le moment la valeur », témoigne cette victime.

Un autre commerçant, dans la même situation que Mamadou Alpha Garambé, se lamente devant son magasin. Face à cette insécurité galopante, ce dernier appelle au soutien des religieux pour maudire les bandits : « Tout ce que j’ai à dire, c’est de demander à toutes les mosquées de Labé de lire la Fatiha et maudire les auteurs de ces attaques, car ils nous ont trop fatigués », a-t-il dit.

De son côté, Mamadou Tély Bah, administrateur du marché central de Labé, annonce une journée sans commerce le samedi prochain, pour exprimer le ras-le-bol des commerçants face à cette vague infinie de cambriolages. Il promet aussi que des mesures seront prises, en concertation avec les autorités, pour endiguer ce phénomène d’insécurité dans la ville de Labé.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin