Des coupeurs de route ont ouvert le feu sur des jeunes qui circulaient en moto dans la soirée d’hier, dimanche 23 septembre 2018. Ils ont tué l’un d’entre eux et blessé un autre, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est aux environs de 20 heures que cette attaque armée a eu lieu dans la sous-préfecture de Doko, préfecture de Siguiri. Laye Kéïta, 20 ans, originaire de Sidikila dans la préfecture Mandiana, Karim Doumbouya et un autre jeune quittaient une mine d’or de Faradani pour rentrer à Ghérégbé, deux districts relevant de la sous-préfecture de Doko. Deux jeunes armés ont ouvert le feu, tuant le premier et blessant le deuxième.

« Hier, vers 20 heures, trois jeunes orpailleurs, tous sur une même moto, quittaient la mine d’or de Faradani. Arrivés sur la nationale Bamako-Siguiri, ils ont été attaqués par deux individus armés qui les ont pourchassés. Celui qui était assis derrière a sauté, ils ont tiré sur lui et il a rendu l’âme. Celui qui était au milieu a été blessé, Dieu a sauvé le troisième qui pilotait la moto », explique le Capitaine Mamady Camara, chef de la brigade de gendarmerie de Doko.

Juste après cette attaque, l’officier a déployé des agents sur le terrain qui ont réussi à mettre main sur deux suspects. « Dès que j’ai été informé de la situation, j’ai organisé une patrouille sur les lieux du drame ainsi que sur la route. Nous avons interpellé deux personnes armées, nous sommes en train de les auditionner », a indiqué le Capitaine Keita.

A noter que le jeune qui conduisait la moto, lui, avait réussi à se sauver avec la moto.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin