La liste publiée ce lundi, 10 août 2020, par le FNDC est longue ! 324 compatriotes ont été blessés entre novembre 2019 et août 2020, au cours ou en marge des manifestations contre la volonté du président Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir après ses deux mandats légaux. Parmi ces blessés, 129 sont de la préfecture de N’zérékoré, a indiqué la Coordination nationale du FNDC.

Selon ce front qui regroupe des partis politiques et des structures de la société civile, 195 de ces victimes ont pu fournir des preuves. C’est pour cela que c’est cette liste (195) a transmise à la Cour Pénale Internationale avec des précisions sur les causes des blessures :

1) au moins 59 blessés par armes de guerre

2) au moins 30 par gaz lacrymogène

3) au moins 10 par bastonnade

4) au moins 5 par armes blanches

5) au moins 3 percutés par des véhicules des forces de défense et de sécurité.

Guineematin.com vous propose de cliquer sur le lien suivant pour télécharger la liste de ces 195 blessés :

Liste des 195 victimes

A rappeler que malgré ces cas de blessés et plusieurs morts, le président Alpha Condé continue de dérouler son programme qui lui permettrait de rester au pouvoir, après 2020. Mais, ses adversaires promettent de tout mettre en oeuvre pour l’en empêcher.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin