Eclatement du CPP : Pr Salifou Sylla « déçu par le comportement de la classe politique »

C’est avec déception et indignation que le Pr Salifou Sylla, ancien ministre de la Justice, observe le théâtre auquel se livre la classe politique guinéenne depuis quelques semaines. Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce mercredi 19 janvier 2022, ce juriste-constitutionnaliste s’est dit choqué de voir les acteurs politiques se livrer une guerre autour d’une simple question de porte-parolat. Pour lui, cette situation montre qu’on ne peut pas prendre au sérieux la plupart des acteurs qui composent aujourd’hui la classe politique guinéenne.

« Je dois vous dire que personnellement, je suis très déçu par le comportement de cette classe politique. J’ai l’impression qu’il y a véritablement un manque de maturité. Mais, ça ne me surprend pas trop, parce que moi, j’ai toujours nourri beaucoup de réserves à l’endroit de ces partis politiques. Vous savez, quand vous avez des partis qui n’ont ni programme, ni vraiment des principes ; des partis qui sont réunis autour de personnes, quand vous avez un tel foisonnement de partis politiques, j’avoue que je suis beaucoup préoccupé par cette situation.

On ne peut pas prendre au sérieux des gens qui sont là à s’agiter. On met en place une coalition aujourd’hui, le lendemain, on dit nous ne sommes plus là, parce qu’on a choisi telle personne comme porte-parole. Je ne trouve pas cet argument fondé. Un porte-parole, c’est quelqu’un qui présente ce sur quoi vous vous êtes entendu à votre réunion. A moins que vous n’ayez des considérations personnelles, je ne vois pas en quoi ça dérange. Et je constate que ce sont les partis les moins fiables qui crient le plus. Alors, ça me déconcerte », a dit le Pr Salifou Sylla.

Mis en place le 3 janvier dernier, le Collectif des partis politiques (CPP), plateforme qui était censée réunir l’ensemble des coalitions politiques du pays, n’a pas tardé à éclater. N’étant pas d’accord avec le choix de la majorité des membres de faire de Cellou Dalein Diallo leur porte-parole, Sidya Touré, Dr Faya Millimouno, Dr Ousmane Kaba et d’autres, ont claqué la porte. Ils ont annoncé hier la création d’une autre plateforme dénommée Forum des partis politiques (FPP).

Pour certains observateurs, cette division de la classe politique va profiter au CNRD, la junte militaire au pouvoir.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS