Levée du corps de Roger Bamba : « il a donné son âme pour le rayonnement de la démocratie » (Flomo Bamba)

9 janvier 2021 à 9 09 58 01581

Flomo Bamba, frère aîné de feu Roger Bamba

Comme annoncé précédemment, la levée du corps de Roger Bamba (militant de l’UFDG, décédé le 17 décembre dernier en détention à la maison centrale de Conakry) a été organisée hier, vendredi 08 Janvier 2021, à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen. Et, à cette douloureuse occasion, Flomo Bamba a rendu un vibrant hommage au « grand homme politique » qu’a été son jeune frère. Il a aussi demandé aux amis, aux proches et à la famille politique de feu Roger Bamba de porter son jeune frère dans leurs prières. Car, il a donné son âme pour le rayonnement de la démocratie en Guinée, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Cellou Dalein à la levée de corps de Roger Bamba : « le pouvoir d’Alpha Condé mène la guerre même contre les morts »

8 janvier 2021 à 18 06 42 01421

C’est un Cellou Dalein Diallo très affligé et amère contre le régime Alpha Condé qui a pris part ce vendredi, 08 janvier 2021, à la lavée du corps de Roger Bamba (ce militant de l’UFDG décédé le 17 décembre dernier en détention à la maison centrale de Conkry). Devant la famille, les proches et les amis politiques de Roger Bamba qui étaient ce vendredi à Ignace Deen, le président de l’UFDG a déploré « une grande perte » et loué les qualités d’un jeune « courageux, éduqué, dévoué, sincère, respectueux… ».

Lire

2020 : l’année de toutes les violences à Kankan

6 janvier 2021 à 18 06 07 01071

La bande à Moussadjan Condé qui terrorise la ville, le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée qui occupe la rue pour réclamer une meilleure desserte du courant électrique, l’opposant Cellou Dalein Diallo qui se voit refusé l’accès à la ville de Kankan, des partisans ou supposés proches de l’UFDG qui sont attaqués et violentés, l’actualité aura été bouillonnante en 2020, dans la ville de l’érudit Cheick Fanta Mady Chérif.

Lire

Éventuel dialogue politique : « l’UFDG ne se sent pas concernée pour l’instant »

4 janvier 2021 à 17 05 38 01381

Après la réélection du président Alpha Condé à un 3ème mandat (contestée par une partie de l’opposition), de plus en plus de voix s’élèvent pour appeler à l’ouverture d’un dialogue politique afin d’aplanir les divergences entre le pouvoir et l’opposition. Même certains partis d’opposition, comme l’UFR de Sidya Touré et l’UDRG de Bah Oury s’inscrivent dans cette logique. Mais qu’en est-il de l’UFDG, le principal parti d’opposition qui continue toujours de revendiquer la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020 ?

Lire

Cellou Dalein Diallo : « ceux qui pensent que l’UFDG va sombrer se trompent »

4 janvier 2021 à 12 12 28 01281

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Ils sont nombreux aujourd’hui à penser que l’UFDG est en train de sombrer. En effet, le principal parti d’opposition du pays, qui revendique toujours la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020, traverse actuellement une situation difficile : de nombreux responsables et militants de la formation politique sont incarcérés, son siège et ses bureaux sont fermés et gardés par des agents des forces de défense et de sécurité.

Lire

Les mots et les maux d’un opposant

3 janvier 2021 à 13 01 29 01291

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Comme tu as dû l’apprendre, le pouvoir illégal et illégitime m’a empêché de quitter mon pays. Cette mesure, qui n’est basée sur aucune décision de justice, n’a d’autres objectifs que d’accentuer la pression sur moi afin que je renonce à ma victoire. Peine perdue. Car rien ne me fera renoncer à la légitimité populaire que mon peuple m’a accordée.

Lire

Guinée : 2020 s’en va avec la démocratie naissante

3 janvier 2021 à 8 08 29 01291

L’année 2020 s’annonçait des plus agitées. Elle aura tenu toutes ses promesses. Notamment dans le combat politique. Dès octobre 2019, le front de refus contre le troisième mandat avait entamé la résistance. Celle-ci aura été fatale à beaucoup de militants de l’opposition. Mais aussi à nos libertés individuelles.

Lire

Droits de l’homme en Guinée : « le bilan de l’année 2020 n’est pas reluisant » (Avocats Sans Frontières)

2 janvier 2021 à 20 08 27 01271

Maître Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG avocats sans frontières Guinée

Dans un entretien accordé à Guineematin.com, le jeudi 31 décembre 2020, le président de l’ONG Avocats Sans Frontières a fait le point sur la situation des droits de l’homme en Guinée durant l’année écoulée. Maître Koné Aimé Christophe Labilé dépeint un tableau très sombre, caractérisé notamment par beaucoup de tueries qui n’ont jamais été élucidées mais aussi de nombreuses arrestations d’opposants. Il estime que notre pays a amélioré son statut de mauvais élève en matière des droits de l’homme en 2020.

Lire

Cellou Dalein empêché de sortir de la Guinée : Bah Oury dénonce une violation de la liberté de circulation

31 décembre 2020 à 17 05 38 123812

Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée

La décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays suscite des réactions au sein de la classe politique. Et le sujet ne laisse pas indifférent le président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), Bah Oury. L’opposant dénonce une violation de la liberté de circulation et appelle le pouvoir à revoir sa façon de faire. Il l’a dit dans un entretien accordé à Guineematin.com, ce jeudi 31 décembre 2020.

Lire

Chef de file de l’opposition : Cellou Dalein Diallo répond à Mamadou Sylla

31 décembre 2020 à 11 11 19 121912

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Le ton est monté ces derniers jours entre Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla, suite au refus du président de l’UFDG de reconnaître le statut de chef de file de l’opposition guinéenne de son homologue de l’UDG. Mamadou Sylla est sorti dans les médias pour tenir des propos très durs à l’endroit de son ancien allié qu’il qualifie de haineux, lui interdisant même de mentionner désormais son nom dans la presse.

Lire

Cellou Dalein empêché de voyager : voici la réaction de Sidya Touré

31 décembre 2020 à 9 09 50 125012

Sidya Touré, président de l’UFR

Sidya Touré n’a pas tardé à réagir à la décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays. Le principal opposant au régime Alpha Condé, qui voulait se rendre à Bamako aux obsèques de son ami Soumaïla Cissé, a été refoulé dans la soirée de ce mercredi, 30 décembre 2020, à l’aéroport de Conakry. Le président de l’UFR dénonce une décision « non conforme à nos us et coutumes ».

Lire

Empêché de sortir de la Guinée, Cellou Dalein réagit : « je suis peiné de voir mes droits violés »

30 décembre 2020 à 22 10 29 122912

Comme annoncé précédemment, Cellou Dalein Diallo a été empêché de sortir du territoire guinéen, ce mercredi 30 décembre 2020. Le principal opposant au régime Alpha Condé voulait se rendre à Bamako pour assister aux obsèques de Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition malienne, décédé il y a quelques jours en France. Mais, il a été bloqué à l’aéroport de Conakry et empêché de voyager.

Lire

Sortie maladroite d’Oyé Guilavogui sur Bambéto : « c’est le comble de l’ineptie » (UFDG)

29 décembre 2020 à 19 07 59 125912

Oyé Guilavogui, ministre de l’Environnement

« Il ne faut pas que Macenta ressemble un peu à Bambéto. Ici, c’est une terre bénie ». Ces propos tenus hier, lundi 28 décembre 2020, par Oyé Guilavogui, ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, suscitent une vague d’indignation en Guinée. Les réactions se multiplient notamment au sein de la classe politique pour condamner cette sortie d’un ministre de la République qui stigmatise une localité du pays.

Lire

Chef de file de l’opposition : l’UFDG ne reconnaît pas le camp Mamadou Sylla

29 décembre 2020 à 14 02 51 125112

Elhadj Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo


L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ne reconnaît Mamadou Sylla, président de l’UDG, comme étant le nouveau chef de file de l’opposition guinéenne. Le parti de Cellou Dalein Diallo indique qu’il ne peut pas reconnaître ce statut qui est issu du double scrutin du 22 mars 2020. C’est Joachim Baba Millimouno, le coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG, qui l’a annoncé dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce mardi 29 décembre 2020.

Lire

Cellou Dalein Diallo : « c’est Lansana Conté qui a restitué aux Guinéens les libertés essentielles »

23 décembre 2020 à 11 11 56 125612

Cellou Dalein et son épouse, Hadja Halimatou Dalein Diallo

Comme chaque année, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a pris part ce mardi, 22 décembre 2020, à la commémoration du 12ème Fidaou, l’anniversaire de la mort du président Lansana Conté. Une cérémonie organisée par les familles biologique et politique du deuxième président de la République de Guinée, à Bouramaya, son village natal. L’opposant, qui a occupé plusieurs postes dont celui de Premier ministre sous le règne de Lansana Conté, a mis l’occasion à profit pour rendre un vibrant hommage à l’ancien chef de l’Etat guinéen.

Lire

Détention de plus de 300 opposants sans jugement en Guinée : les précisions de Me Thierno Souleymane Baldé

22 décembre 2020 à 6 06 59 125912

Me Thierno Souleymane Baldé

Comme on le sait, plus de 300 Guinéens (enfants, jeunes et personnes âgées) ont été arrêtés et emprisonnés au lendemain de l’élection contestée du président Alpha Condé à un troisième mandat à la tête de la Guinée, le 18 octobre 2020. Selon un des avocats de ces compatriotes écroués par le régime à la maison Centrale de Conakry, après le renvoi du dossier au tribunal pour enfant, un pool de juges d’instruction a été constitué pour reprendre les enquêtes « à charge et à décharge » et qui décidera ainsi de le renvoyer ou non devant un tribunal.

Lire

Conakry : qu’est-ce qui tue les Guinéens à la maison centrale ?

17 décembre 2020 à 23 11 12 121212

Roger Bamba, responsable du CNJ de l’UFDG, arrêté en septembre dernier à l’Assemblée nationale, décédé dans la nuit d’hier à ce jeudi 17 décembre 2020, peu après son admission à l’hôpital national Ignace Deen

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, après Thierno Ibrahima Sow et Mamadou Lamarana Diallo, Roger Bamba est lui aussi décédé en détention provisoire dans la nuit d’hier, mercredi 16 décembre 2020, quelques petites heures seulement après son admission à l’hôpital national Ignace Deen. Ce responsable du Comité National des Jeunes (CNJ) de l’UFDG- le parti de Cellou Dalein Diallo- a été arrêté le 06 septembre dernier à l’Assemblée nationale (son lieu de travail) et mis en détention provisoire à la maison centrale de Conakry. On apprend qu’on lui reprocherait des échanges privés qu’il aurait eu avec ses adversaires politiques via les réseaux sociaux.

Lire