Abidjan : Cellou Dalein rend visite à Sidya Touré

16 février 2020 à 11 11 54 02542

Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a rendu visite à Sidya Touré, le président de l’UFR, en rééducation à Abidjan après une entorse au bras. Les deux principaux opposants au régime d’Alpha Condé ont mis l’occasion à profit pour échanger sur l’actualité sociopolitique guinéenne, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La rencontre entre les deux hommes a eu lieu le samedi, 15 février 2020, à la résidence de Sidya Touré dans la capitale ivoirienne. Ils ont abordé notamment le combat que mène le Front National pour la Défense de la Constitution, dont ils sont membres, en vue d’empêcher l’adoption du projet de nouvelle Constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Le pouvoir de Conakry est bien déterminé à tenir les élections législatives et le référendum constitutionnel le 1er mars 2020, sans les principaux partis d’opposition du pays. Ces derniers promettent aussi de tout faire pour empêcher la tenue de ces élections. Ils exigent le renoncement au projet de changement de l’actuelle Constitution et la reprise du processus d’organisation des élections législatives afin de corriger toutes les irrégularités qui caractérisent ce processus.

C’est dans ce cadre d’ailleurs que le FNDC appelle les Guinéens à de nouvelles manifestations les 19 et 20 février prochain dans tout le pays. Mais, les récents appels à manifester des opposants au projet de nouvelle Constitution n’ont pas été bien suivis tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont dû sans doute évoquer la stratégie à adopter pour réussir ce combat.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Lire

Sidya Touré rassure ses militants : « ne vous inquiétez pas, je vais très bien »

8 février 2020 à 19 07 15 02152

Sidya Touré, président de l’UFR

Les responsables de l’UFR tentent de rassurer leurs militants, suite à la rumeur qui a fait état d’un malaise dont Sidya Touré aurait été victime il y a quelques jours. A l’occasion de l’assemblée générale du parti de ce samedi, 08 février 2020, l’honorable Bakary Goyo Zoumanigui a joint au téléphone le président de la formation politique. Depuis Abidjan où il se trouve, l’opposant s’est adressé à ses partisans, assurant qu’il n’a nullement été victime d’un quelconque malaise, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Changement de Constitution en Guinée : « c’est le plus grand crime que l’on puisse commettre »

8 février 2020 à 17 05 51 02512

Honorable Bakary Goyo Zoumanigui, fondateur et vice-président de l’UFR

Pour l’honorable Bakary Goyo Zoumanigui, secrétaire général de l’UFR, il n’y a aucune raison valable qui justifie le changement de Constitution que le pouvoir guinéen s’apprête à faire. Car, l’actuelle Constitution est « la meilleure » pour le pays. L’opposant l’a dit à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines de ce samedi, 08 février 2020, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Saïkou Yaya avertit : « si on ne fait pas attention, Alpha Condé va nous vendre nous-mêmes »

8 février 2020 à 17 05 43 02432

Une fois n’est pas coutume, le changement constitutionnel ambitionné par les autorités guinéennes était au centre des débats lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR de ce samedi, 08 février 2020. L’honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif du parti de Sidya Touré, en a profité pour livrer les résultats d’un audit du projet de nouvelle Constitution que le président Alpha Condé veut soumettre à un référendum le 1er mars 2020. Un audit mené, selon lui, par des experts et qui révèle un recul démocratique, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Sidya Touré victime d’un malaise à Abidjan ? Ce qu’en dit l’UFR

6 février 2020 à 11 11 06 02062

Sidya Touré, président de l’UFR

Selon nos confrères de Confidentiel Afrique, le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré, aurait été victime d’un malaise dans l’après-midi d’hier mercredi 05 février, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com dans la matinée de ce jeudi, 6 février 2020, Ahmed Tidjane Sylla, responsable de la Communication du parti républicain, a balayé d’un revers de main ces informations « extrapolées », soutenant que l’ancien Premier ministre de Lansana Conté se porte bien.

Lire

Changement de Constitution : l’opposition tente un recours devant la Cour Constitutionnelle

30 janvier 2020 à 16 04 35 01351

image d’archive

Parallèlement aux manifestations appelées par le FNDC, l’opposition politique passent aussi par d’autres moyens pour tenter d’empêcher le président de la République à changer la Constitution guinéenne pour s’octroyer un troisième mandat. C’est dans ce cadre que les adversaires du pouvoir, en leur tête Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Dr Faya Millimono et Dr Ousmane Kaba, ont introduit un recours à la Cour Constitutionnelle contre la décision d’Alpha Condé de changer l’actuelle Constitution et ses actes préparatoires du référendum constitutionnel.

Lire

Damaro dégaine : Sidya a son parti en déperdition, Faya a son parti dans les studios des radios…

25 janvier 2020 à 19 07 45 01451

« Le FNDC, c’est pour ne pas assumer ; sinon, le FNDC, c’est l’UFDG. Sanoh (le coordinateur national du FNDC) n’a pas de militants qui puissent inquiéter un pays entier. Sidya (le président de l’UFR) a son parti qui est en déperdition. Il n’est plus capable d’effrayer personne. Faya Millimono a son parti dans les studios des radios, il n’effraie personne. Mais, pour faire arc-en-ciel, monsieur Cellou Dalein Diallo s’est fait entourer de quelques têtes différentes de la sienne. Mais, au fond, c’est l’UFDG »

Lire

Guinée : « si Alpha Condé prend Cellou et Sidya pour de simples bon à rien, ça ne marchera pas »

25 janvier 2020 à 14 02 47 01471

Dr. Mohamed Faza Diallo

La situation sociopolitique de la Guinée s’enlise un peu plus chaque jour avec la volonté affichée du président Alpha Condé de doter notre pays d’une nouvelle constitution. Une crise marquée surtout par l’escalade verbale sans précédent, dont le dernier cas en date est celle tenue par Amadou Damaro Camara, député et président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle.

Lire

Crise politique en Guinée : voici ce que le FNDC demande à la communauté internationale

24 janvier 2020 à 11 11 33 01331

« Face aux risques d’embrasement qui guettent la Guinée et la sous-région, le FNDC invite particulièrement la Communauté internationale, la CEDEAO, l’Union africaine, l’Union européenne, les Nations Unies, ainsi que tous les partenaires techniques et financiers de la Guinée à prendre les mesures urgentes qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard ».

Déclaration : L’obstination du Président Alpha Condé à soumettre au référendum un projet de nouvelle Constitution à l’effet de s’octroyer un troisième mandat illégal est en passe d’entraîner la Guinée dans un chaos aux conséquences irréversibles.

Lire

L’UFR se remobilise pour le combat contre le 3ème mandat d’Alpha Condé : « il faut qu’on se lève… »

18 janvier 2020 à 19 07 26 01261

Comme annoncé précédemment, l’Union des Forces Républicaines (UFR) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 18 janvier 2020 à son siège à Matam. La séance a été présidée par Bakary Goyo Zoumanigui, vice-président du parti. L’actualité sociopolitique nationale, notamment les prochaines manifestations du FNDC et la crise liée aux prochaines élections législatives ont dominé les débats, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Boycott des législatives : « c’est parce que Sidya Touré savait que cette élection allait faire tomber son mythe »

18 janvier 2020 à 15 03 36 01361

La non finalisation du processus des élections locales, le manque de transparence du processus électoral et la partialité du président de la CENI. Ce sont les raisons principales invoquées par l’opposition guinéenne pour justifier son retrait du processus électoral en cours et sa décision d’empêcher la tenue des élections législatives le 16 février 2020. Mais, Amadou Damaro Camara, haut responsable du RPG Arc-en-ciel, réfute cette version.

Lire

Boycott des législatives : Damaro accuse Sidya « d’avoir entraîné Cellou sur une mauvaise pente »

11 janvier 2020 à 15 03 25 01251

La mouvance présidentielle ne digère toujours pas la décision prise par les grandes formations politiques d’opposition d’avoir boycotté les législatives de février prochain et de vouloir empêcher leur tenue. C’est pourquoi, les discours caustiques en direction des opposants ne manquent pas au RPG Arc-en-ciel. Le parti a réitéré ses diatribes ce samedi 11 janvier 2020, à l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Sidya Touré prévient : « c’est la dernière marche pacifique…»

6 janvier 2020 à 16 04 05 01051

Sidya Touré, président du parti UFR

Comme annoncé précédemment, malgré son épaule déboîtée, l’opposant Sidya Touré participe à la marche que le FNDC organise ce lundi, 06 janvier 2020, à Conakry. Le président de l’UFR a tenu à être dans la rue pour exprimer sa ferme détermination à poursuivre le combat contre le projet de nouvelle constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Il a prévenu d’ailleurs que cette manifestation sera la dernière qui soit pacifique, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

L’Ultimatum du FNDC à Alpha Condé : « pas de 3ème mandat en Guinée » (nos vidéos en direct)

6 janvier 2020 à 13 01 54 01541

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, les acteurs politiques et de la société civile, réunis au sein du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) sont dans la rue ce lundi, 06 janvier 2020. Les manifestants entendent envoyer aujourd’hui un ultime message au président Alpha Condé pour renoncer à son projet de nouvelle constitution qui lui favoriserait un troisième mandat. Et,si le chef de l’Etat ne publie pas une déclaration de renoncement à ce projet, des manifestations ininterrompues seront déclenchée à partir du 13 janvier…

Lire

Guinée : pour Sidya Touré « il n’y aura pas d’élections en 2020, si ce n’est la présidentielle »

4 janvier 2020 à 18 06 13 01131

Les partis politiques de l’opposition multiplient les messages invitant leurs militants à prendre part à la marche du Front National de Défense de la Constitution (FNDC), prévue le 6 janvier 2020. C’est dans ce cadre que le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré, a galvanisé ses militants ce samedi 4 janvier 2020. C’était à l’occasion de l’assemblée générale du parti tenue à son siège à Matam, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Nouvel an : les vœux de l’opposant Sidya Touré, le patron de l’UFR

2 janvier 2020 à 16 04 04 01041

Sidya Touré, président de l’UFR

Chers compatriotes,

L’année 2019 qui s’est achevée, a été une année difficile pour nous guinéens. Elle a été malheureusement marquée par la cristallisation de toutes les énergies autour du projet de troisième mandat qui, depuis le début de l’année est devenu la priorité d’Alpha Condé.

Lire

L’UFR sur les législatives de 2020 : « c’est tout le monde qui va sortir pour dire Non et Non »

28 décembre 2019 à 18 06 04 120412

Honorable Ibrahima Bangoura, vice-président de l’UFR

L’Union des Forces Républicaines (UFR) n’entend pas participer aux élections législatives du 16 février 2020, tant que les conditions d’un scrutin crédible ne sont pas réunies. Les responsables du parti l’ont rappelé aux militants et sympathisants à l’occasion de leur assemblée générale hebdomadaire tenue ce samedi, 28 décembre 2019, à Matam. C’est l’honorable Bakary Goyo Zoumanigui qui a présidé la séance en présence des cadres, militants et sympathisants de cette formation politique de l’opposition, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

L’UFR n’entend pas reculer d’un iota : « le combat qui est entamé se mènera jusqu’au bout »

21 décembre 2019 à 20 08 22 122212

Sidya Touré, président de l’UFR, avec les responsables du FNDC 

L’annonce du président Alpha Condé de l’élaboration de la nouvelle constitution, qui doit être vulgarisée prochainement, a suscité une vague de colère dans les rangs de l’opposition politique et des acteurs de la société civile. Regroupés au sein du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), ces acteurs promettent de maintenir la pression pour faire échouer le projet qui pourrait ouvrir la voie à un 3ème mandat pour Alpha Condé. L’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a essentiellement tourné autour de ce sujet ce samedi 21 décembre 2019, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Nouvelle constitution : Ibrahima Bangoura interpelle la communauté internationale

20 décembre 2019 à 11 11 28 122812

Honorable Ibrahima Bangoura, vice-président de l’UFR

Le président Alpha Condé passe de la parole à l’acte dans sa volonté de changer l’actuelle constitution pour s’octroyer un troisième mandat. Il a publié dans la soirée d’hier, 19 décembre 2019, l’avant-projet de nouvelle constitution qu’il a fait élaborer, et a demandé sa vulgarisation avant son adoption. Le chef de l’Etat guinéen tente ainsi de faire forcing en dépit de toutes les protestations menées par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) avec les nombreux morts et blessés qu’elles ont engendrés.

Lire