Politique : l’opposition guinéenne bat de l’aile

3 mars 2021 à 18 06 10 03103

Alpha Condé avait promis d’anéantir l’opposition. Pour atteindre l’objectif, il n’est pas allé des mains mortes. La fin justifiant les moyens, il n’a ménagé aucun effort pour mettre ses opposants « hors d’état de nuire ». Certains opposants sont entrés dans les rangs par des espèces sonnantes et trébuchantes. D’autres l’ont fait après une nomination. Ceux qui ne veulent ni poste ni argent sont en train de méditer à la Maison centrale. Ce qui veut dire que d’une manière ou d’une autre l’opposition bat de l’aile.

Lire

Alpha Condé manque de chance : « le 3ème mandat est égal à Coronavirus plus Ebola », dit Saikou Yaya Barry de l’UFR

20 février 2021 à 21 09 14 02142

L’Honorable Saikou Yaya Barry de l’UFR, a fait aujourd’hui remarquer que le président Alpha Condé manque de chance et que les problèmes de la République de Guinée sont causés par la malchance du dirigeant actuel de la Guinée. « Vous avez vu le premier mandat était égal à Ebola. Le deuxième mandat est égal au coronavirus et le 3ème mandat est égal à Ebola plus coronavirus… Dans un pays, on demande toujours si le chef a une chance ; parce que si le chef a une chance, le pays va bouger, les citoyens seront en bonne santé, les citoyens seront en sécurité. Malheureusement, depuis l’arrivée d’Alpha Condé, nous avons trop de problèmes, trop de maladies, trop de dégâts, trop de tueries, trop d’injustice, trop de mal gouvernance, beaucoup de détournements de deniers publics, beaucoup de gabegies, trop de dégâts sur les biens des citoyens… ».

Lire

Sidya Touré sur le retour d’Ebola en Guinée : c’est la preuve que « l’Etat néant est en marche »

15 février 2021 à 10 10 51 02512

Sidya Touré, président de l’UFR

Réagissant à l’annonce du retour de l’épidémie d’Ebola en Guinée, cinq ans après son éradication dans le pays, Sidya Touré n’a pas été tendre avec les autorités guinéennes. Le président de l’UFR soutient que cette situation est une conséquence de « l’Etat néant » qui en marche et de la médiocrité qui caractérise la gouvernance actuelle.

Lire

Déguerpissement des citoyens à Conakry : l’UFR accuse le pouvoir d’encourager le banditisme

7 février 2021 à 8 08 52 02522

Depuis quelques jours, le régime Alpha Condé, à travers son ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, a engagé une opération de déguerpissement des populations dénommée « libération des emprises des voiries de la ville de Conakry ». Cette opération se matérialise sur le terrain par la démolition des maisons, boutiques, kiosques et autres que le Gouvernement désigne « encombrants physiques ». Et, comme de coutume, ces opérations se font sans aucune assistance de l’Etat aux victimes. Et, cela a été vivement dénoncé hier, samedi 06 février 2021, par l’Union des Forces Républicaines (UFR) lors de son assemblée générale hebdomadaire.

Lire

Ibrahima Bangoura (UFR) : « il ne faut pas exclure l’opposition dans la gestion du pays »

31 janvier 2021 à 7 07 29 01291

Pour l’Union des Forces Républicaines (UFR), la Guinée ne peut pas sortir de la crise politique actuelle si les partis politiques d’opposition sont complètement mis à l’écart dans la gestion du pays. C’est en tout cas la position exprimée par l’honorable Ibrahima Bangoura, vice-président de la formation politique, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, ce samedi 30 janvier 2021. Ce proche de Sidya Touré espère que le dialogue politique annoncé cette semaine par le président de la République permettra de trouver une solution à ce problème.

Lire

L’UFR promet : « le combat continuera tant que Sidya Touré ne sera pas président de la République »

23 janvier 2021 à 19 07 06 01061

Au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé pour un nouveau mandat de 6 ans à la tête de la Guinée, beaucoup pensent que ces principaux opposants Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré doivent oublier leur rêve de devenir président de la République. Mais, tel n’est pas l’avis de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Le parti dirigé par Sidya Touré reste convaincu que son leader a encore des chances d’accéder à la magistrature suprême.

Lire

Guinée : un dialogue, plusieurs agendas

7 janvier 2021 à 8 08 58 01581

C’est précisément au moment où un remaniement ministériel est attendu, suite à la prestation de serment d’un président réélu, que la classe politique appelle à un dialogue. Le président de l’Union des forces républicaines a donné le ton. Depuis, d’autres lui ont emboité le pas. L’appel lancé par Sidya Touré fait boule de neige.

Lire

Éventuel dialogue politique : « l’UFDG ne se sent pas concernée pour l’instant »

4 janvier 2021 à 17 05 38 01381

Après la réélection du président Alpha Condé à un 3ème mandat (contestée par une partie de l’opposition), de plus en plus de voix s’élèvent pour appeler à l’ouverture d’un dialogue politique afin d’aplanir les divergences entre le pouvoir et l’opposition. Même certains partis d’opposition, comme l’UFR de Sidya Touré et l’UDRG de Bah Oury s’inscrivent dans cette logique. Mais qu’en est-il de l’UFDG, le principal parti d’opposition qui continue toujours de revendiquer la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020 ?

Lire

Droits de l’homme en Guinée : « le bilan de l’année 2020 n’est pas reluisant » (Avocats Sans Frontières)

2 janvier 2021 à 20 08 27 01271

Maître Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG avocats sans frontières Guinée

Dans un entretien accordé à Guineematin.com, le jeudi 31 décembre 2020, le président de l’ONG Avocats Sans Frontières a fait le point sur la situation des droits de l’homme en Guinée durant l’année écoulée. Maître Koné Aimé Christophe Labilé dépeint un tableau très sombre, caractérisé notamment par beaucoup de tueries qui n’ont jamais été élucidées mais aussi de nombreuses arrestations d’opposants. Il estime que notre pays a amélioré son statut de mauvais élève en matière des droits de l’homme en 2020.

Lire

Cellou Dalein empêché de sortir de la Guinée : Bah Oury dénonce une violation de la liberté de circulation

31 décembre 2020 à 17 05 38 123812

Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée

La décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays suscite des réactions au sein de la classe politique. Et le sujet ne laisse pas indifférent le président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), Bah Oury. L’opposant dénonce une violation de la liberté de circulation et appelle le pouvoir à revoir sa façon de faire. Il l’a dit dans un entretien accordé à Guineematin.com, ce jeudi 31 décembre 2020.

Lire

Cellou Dalein empêché de voyager : voici la réaction de Sidya Touré

31 décembre 2020 à 9 09 50 125012

Sidya Touré, président de l’UFR

Sidya Touré n’a pas tardé à réagir à la décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays. Le principal opposant au régime Alpha Condé, qui voulait se rendre à Bamako aux obsèques de son ami Soumaïla Cissé, a été refoulé dans la soirée de ce mercredi, 30 décembre 2020, à l’aéroport de Conakry. Le président de l’UFR dénonce une décision « non conforme à nos us et coutumes ».

Lire

Empêché de sortir de la Guinée, Cellou Dalein réagit : « je suis peiné de voir mes droits violés »

30 décembre 2020 à 22 10 29 122912

Comme annoncé précédemment, Cellou Dalein Diallo a été empêché de sortir du territoire guinéen, ce mercredi 30 décembre 2020. Le principal opposant au régime Alpha Condé voulait se rendre à Bamako pour assister aux obsèques de Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition malienne, décédé il y a quelques jours en France. Mais, il a été bloqué à l’aéroport de Conakry et empêché de voyager.

Lire

Fin des ennuis pour Mohamed Tall ? L’opposant a récupéré son passeport et a pu voyager

25 décembre 2020 à 10 10 12 121212

Mohamed Tall, Directeur de cabinet de l’UFR

L’ancien ministre de l’Elevage et actuel Directeur de cabinet du président de l’UFR, Sidya Touré, a récupéré son passeport qui était confisqué depuis plus d’une semaine. Refoulé la semaine dernière à l’aéroport international de Conakry-Gbessia, l’opposant a pu finalement voyager hier soir pour à Paris.

Lire

Chasse aux opposants en Guinée : Mohamed Tall de l’UFR convoqué à la DPJ

23 décembre 2020 à 11 11 08 120812

Les ennuis se multiplient pour l’ancien ministre de l’Elevage Mohamed Tall, Directeur de cabinet du président de l’UFR, Sidya Touré. Quelques jours après avoir été empêché de voyager (son passeport a été confisqué la semaine dernière à l’aéroport international de Conakry-Gbessia), l’opposant est convoqué ce mercredi, 23 décembre 2020, à la DPJ (Direction centrale de la Police Judiciaire).

Lire

Empêché de voyager, Mohamed Tall se confie : « le commissaire de l’aéroport a donné des instructions… »

18 décembre 2020 à 17 05 07 120712

Mohamed Tall, directeur de cabinet du président de l’UFR

Dans un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Guineematin.com ce vendredi, 18 décembre 2020, Mohamed Tall, directeur de cabinet du président de l’UFR, Sidya Touré, est revenu sur la confiscation de son passeport hier jeudi. L’ancien ministre de l’Elevage du président Alpha Condé a expliqué que c’est le commissaire de l’aéroport international de Conakry-Gbessia qui a donné des instructions à ses agents pour qu’on l’empêche de voyager.

Lire

Mort en détention de Roger Bamba : Dr Zoutomou Kpoghomou « écœuré par cette barbarie »

18 décembre 2020 à 16 04 20 122012

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP

La vague d’indignation se poursuit en Guinée suite à la mort de Roger Bamba, un responsable du Conseil National des Jeunes de l’UFDG qui était emprisonné depuis plus de trois mois à la maison centrale de Conakry. Cette situation révolte Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, le président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP).

Lire

Décès en détention de Roger Bamba : Dansa Kourouma dénonce

18 décembre 2020 à 15 03 51 125112

Les réactions continuent de se faire entendre suite à la mort de Roger Bamba, un militant de l’UFDG qui était détenu depuis plus de trois mois à la maison centrale de Conakry. Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOCSG), Dr Dansa Kourouma, s’est exprimé sur le sujet dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce vendredi 18 décembre 2020. Il dénonce « une situation inacceptable » et appelle les autorités à faire la lumière sur les circonstances du décès de l’opposant.

Lire

Goyo Zoumanigui : « le prochain gouvernement aura une charge très lourde »

12 décembre 2020 à 19 07 32 123212

Le budget de l’Etat pour l’exercice 2021 risque d’être géré par ordonnance. C’est le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, qui l’a annoncé cette semaine. Et, cette annonce ne laisse pas indifférent le vice-président de l’UFR, Bakary Goyo Zoumanigui. L’opposant dénonce une situation grave qui témoigne, selon lui, de l’incompétence du pouvoir en place. Il l’a dit au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti dirigé par Sidya Touré, ce samedi 12 décembre 2020, à Conakry.

Lire