Elhadj Biro Diallo fête ses 100 ans : « ma fierté, c’est d’avoir chassé les colons blancs »

Dans la foulée de la célébration de ses cent ans sur terre, Elhadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale guinéenne (1995-2002), s’est exprimé publiquement ce vendredi, 28 janvier 2022. Le vieil homme a parlé de sa vie actuelle et de son secret pour rester toujours en forme, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Malgré son âge très avancé (100 ans), Elhadj Boubacar Biro Diallo garde encore sa lucidité. Devant de nombreux membres de sa famille et des journalistes réunis ce vendredi à son domicile, sis au quartier Poudrière, dans la ville de Mamou, ce compagnon de l’indépendance de la Guinée a pris la parole pour se confier sur sa vie actuelle. Il dit être focalisé uniquement sur l’adoration de Dieu pour préparer sa vie après sa mort.

« Mon travail actuel, c’est la lecture du coran. Je n’ai rien d’autre à lire. J’ai lu ce qu’il y a à lire et aujourd’hui, c’est le coran qui m’intéresse (…) C’est vers là où je dois aller (faisant allusion à la mort) que je vais, et ce n’est pas loin aussi. Le coran est mon compagnon maintenant, je le lis sans porter de lunettes. Je n’ai rien à faire avec la télé, parce que je ne verrai rien à la télé que je n’ai jamais vu », a-t-il indiqué.

Garder la lucidité et pouvoir lire un livre à l’âge de cent ans sans porter de lunettes, c’est étonnant. Mais ce n’est pas tout. Physiquement aussi, Elhadj Boubacar Biro Diallo impressionne. Un sujet que cette mémoire vivante de l’histoire guinéenne a abordé au cours de cette sortie.

« Mon secret pour avoir bonne mine, c’est que je vis bien. Je n’ai pas de souci et je n’ai pas d’autres ambitions que de vivre honnête, c’est tout. Qu’est-ce que je veux chercher d’autre aujourd’hui ? Rien. Je n’ai aucun souci », a dit l’ancien président de l’Assemblée nationale guinéenne, très fier de ce qu’il a accompli dans sa vie. « Ma fierté, c’est d’avoir chassé les colons blancs », a-t-il confié.

Ce doyen a mis aussi cette occasion à profit pour prodiguer quelques conseils aux nouvelles générations. Il prône notamment l’union, l’honnêteté et la justice. « C’est l’union qui fait la force ainsi que la justice. Celui qui fait du bien, le fait pour lui-même. Et celui qui fait du mal, le fait à lui-même aussi (…). Pour avoir de l’argent, il faut travailler. Mais, soyez honnêtes et justes, c’est la raison de la réussite », a dit Elhadj Boubacar Biro Diallo.

De Mamou, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS