CNT : clôture des travaux sur la LFR 2022

L’examen et l’adoption du volet dépenses et du rapport final de la Loi de Finances rectificative pour l’exercice 2022 seront soumis, ce samedi 24 septembre 2022, aux membres du Conseil national de la transition (CNT) pour adoption, a appris Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Dans un communiqué multi diffusé, le Président du CNT, Dr Dansa Kourouma a invité les différents acteurs concernés à prendre part à cette cérémonie, prévue ce samedi à 15 h à l’hémicycle du Palais du peuple.

Selon le pool économique du gouvernement, les hypothèses issues du cadrage macro-économique révisé en 2022; prévoient : un taux de croissance de 5,1%, un taux d’inflation en moyenne annuelle de 10,2%, un taux de pression fiscale de 14% du PIB, un taux d’échange de 8.800 GNF pour un dollar américain.

A la présentation du projet de loi de finances rectificative 2022 (PLFR 2022), le 14 septembre, le ministre du Budget, Dr Lanciné Condé avait laissé entendre devant les honorables Conseillers à une hausse relative des recettes de l’Etat contre un glissement à la baisse des dépenses.

« Les grandes masses du projet de budget rectificatif 2022, en matière de recettes sont révisées à la hausse de 128, 67 Milliards de francs guinéens (Gnf) par rapport à la LFI 2022 et sont estimées à 26.192,46 Mds. Elles sont composées de recettes fiscales pour 22. 314,76 Mds, de dons, legs de concours pour 1. 153,37 Mds, autres recettes pour 1. 556,88 Mds et ressources des budgets d’affectation spéciale (BAS) pour 1.168, 45 Mds.

En matière de dépenses, elles sont projetées à 30.566,41 Mds en baisse de 41,25 Mds (-0,13%) par rapport à la LFI (loi de finances initiale). Elles sont constituées des dépenses du budget général pour 29.397,96 Mds (96,18%) et des dépenses des budgets d’affectation spéciale (BAS) pour 1.168,45 Mds (3,82%). Le budget général est constitué de dépenses courantes et la dette pour 19.004,27 Mds (64,64%) et de dépenses d’investissement pour 10.393,69% Mds (35,36%) », avait déclaré Dr Lancinè Condé.

Cet après-midi, il reviendra aux honorables Conseillers du CNT d’approuver, en séance plénière, le volet dépense de la LFR 2022 et le rapport final de la LFR 2022. Après cet exercice fastidieux, les Conseillers reviendront dans quelques jours pour démarrer l’étude et l’examen du projet de loi de finances initiales 2023 dont l’adoption et la ratification doivent intervenir au plus tard le 31 décembre 2022.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS