Procès du 28 septembre : l’audience renvoyée, Dadis et Cie retournent en prison

A peine ouvert, le procès du 28 septembre 2009 a été renvoyé, à la demande des avocats de la défense. La reprise de l’audience est fixée au 4 octobre prochain, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Sur les douze accusés renvoyés devant le Tribunal de première instance de Dixinn, onze étaient présents à l’ouverture du procès, ce mercredi 28 septembre 2022, devant le Tribunal Ad-hoc de Conakry. Seul Alpha Amadou Baldé, libéré en 2011, était absent. Mais les débats n’ont pas débuté aujourd’hui. Car juste après l’identification des accusés, les avocats de Dadis Camara et Cie ont sollicité le renvoi de l’audience au 5 octobre pour leur permettre de connaître le fonds du dossier et préparer leur défense. Une demande à laquelle la partie civile n’a pas trouvé d’objection.

C’est ainsi que le juge, Ibrahima Sory 2 Tounkara, a accepté la requête de la défense, en renvoyant l’audience plutôt au 4 octobre prochain. En attendant, Moussa Dadis Camara (le chef de la junte militaire qui avait pris le pouvoir à la mort du président Lansana Conté) et ses co-accusés : Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba, Moussa Tiégboro Camara, Claude Pivi alias Koplan, Cécé Raphaël Haba, Marcel Guilavogui, Ibrahima Camara alias Kalonzo, Blaise Goumou, Mamadou Aliou Keïta, Abdoulaye Chérif Diaby et Paul Mansa Guilavogui, sont retournés à la Maison centrale de Conakry.

Mohamed Guéasso Doré pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS