Durée de la transition, dialogue… les décisions de la CEDEAO concernant la Guinée (voici le communiqué final)

Deux jours après la 62ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, l’instance sous régionale a publié les conclusions de la rencontre. Le communiqué final indique que les dirigeants ouest-africains se sont félicités du calendrier consolidé de transition de 24 mois et ont insisté sur le fait que sa mise en œuvre « commence immédiatement et non à une date ultérieure ».

Ils ont demandé aussi aux autorités guinéennes « de tenir un dialogue national incluant l’ensemble des acteurs politiques sans exception, et de garantir la sécurité et la liberté de tous les participants ». Tout en exprimant leur soutien au  dialogue en Guinée, les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO se sont dits « disposés à en faciliter la tenue dans leurs pays, si nécessaire ».

Guineematin.com vous propose ci-dessous les décisions concernant la Guinée :

Concernant la Guinée, la Conférence se félicite du calendrier consolidé de transition de 24 mois couvrant les dix (10) points prioritaires pour les autorités de transition, conjointement avec les experts de la CEDEAO.

  1. La Conférence insiste sur le fait que la mise en œuvre du calendrier de 24 mois commence immédiatement et non à une date ultérieure.
  2. La Conférence demande instamment aux autorités guinéennes de tenir un dialogue national incluant l’ensemble des acteurs politiques sans exception, et de garantir la sécurité et la liberté de tous les participants.
  3. Les Chefs d’État et de Gouvernement expriment leur soutien au dialogue et se disent disposés à en faciliter la tenue dans leurs pays, si nécessaire.
  4. La Conférence instruit la Commission de soutenir le dialogue national inclusif et appelle les partenaires internationaux à soutenir le processus de transition avec les ressources matérielles, financières et techniques nécessaires.
  5. La Conférence instruit le Président de la Commission de veiller au respect des décisions relatives à la Guinée et de proposer au Président de la Conférence la levée progressive des sanctions économiques et financières imposées aux autorités de transition de cet Etat membre.

Communiqué Final de la CEDEAO

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS