Conakry : l’ancien ministre Abdoulaye Yéro Baldé anime une conférence-débat sur le civisme

L’Organisation des jeunes pour la valorisation de l’école guinéenne (OJVEG) a organisé une conférence-débat ce samedi, 18 mars 2023, à l’université Barack Obama de Sonfonia. Le thème était intitulé axé sur « quelle est la place de l’éducation civique dans notre société ? ». Elle a été animée par Abdoulaye Yéro Baldé, ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur sous le régime Alpha Condé. Il a expliqué aux étudiants les avantages liés à l’observation des comportements civiques dans les relations entre les citoyens, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de se reporters.

Les membres de l’Organisation des jeunes pour la valorisation de l’école guinéenne (OJVEG) ont porté leur choix sur la personne de l’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur Abdoulaye Yéro Baldé pour animer cette conférence-débat. Face aux étudiants de l’Université Barack Obama de Sonfonia, Abdoulaye Yéro Baldé a largement expliqué la notion de civisme. Une notion qui semble échapper de nos jours à la majorité des guinéens.

Abdoulaye Yéro Baldé, ancien ministre, conférencier

L’ancien ministre, qui a quitté le navire du RPG à la veille du 3ème mandat d’Alpha Condé, a apprécié la qualité des débats qu’il a eus avec les étudiants. « Cette conférence-débat a été un échange très enrichissant. Le thème sur l’éducation civique et la citoyenneté a toujours été d’une grande importance, surtout aujourd’hui avec l’avènement des réseaux sociaux. Ils ont pratiquement dominé le domaine de la communication. Je crois que ce thème contribue au développement du pays par l’amélioration des comportements des uns et des autres. La citoyenneté est un élément important dans la vie en commun dans la cité », a-t-il déclaré.

Aïssatou Kindy Baldé, présidente des étudiants de l’université Barack Obama de Sonfonia

Aïssatou Kindy Baldé, présidente des étudiants de l’Université Barack Obama, a suivi avec beaucoup d’intérêt les débats et dit avoir appris de nouvelles choses avec le conférencier. « En tête-à-tête, c’est ma première fois de suivre le ministre Abdoulaye Yéro Baldé. J’ai beaucoup apprécié la qualité de son intervention, notamment quand il a parlé de l’accomplissement du service militaire obligatoire au temps de la révolution. Je me dis que si on ramenait cette méthode, cela pourrait nous apporter beaucoup en terme d’éducation. A travers cette conférence, j’ai appris assez de choses, surtout sur le civisme. Je viens d’apprendre qu’il faut toujours faire le premier pas vers son prochain », a-t-elle dit.

Elhadj Ibrahima Barry, président de l’OJVEG

Le président de l’Organisation des jeunes pour la valorisation de l’école guinéenne (OJVEG) s’attend des participants et de l’ensemble des guinéens à un changement de comportement dans la façon de faire. « Nous souhaitons que tous ceux qui ont pris part à cette conférence soient des messagers qui vont véhiculer ce qui a été dit ici, dire au reste des citoyens qu’on peut faire quelque chose sans attendre l’Etat. On ne pouvait pas faire venir tout le monde ici mais puisque la plupart de ceux qui étaient là, au-delà des étudiants, il y avait de jeunes leaders, nous pensons qu’ils pourront transmettre les messages », a dit Elhadj Ibrahima Barry.

Mamadou Tanou Bah pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS