Loterie/levée de la suspension de 1XBet : l’ARSJPA à cheval sur les principes et les intérêts de l’État [tribune]

Fin de brouille entre le régulateur des jeux et pratiques assimilées, T’ARSJPA et la société de paris, Bet Online connue sous le nom de 1 XBet

Au terme d’âpres négociations, les deux parties sont parvenues à un accord dit « transactionnel », déjà signé avec l’approbation de l’agent judiciaire de l’État.

Un accord qui sonne comme une belle victoire. La victoire d’une Autorité de régulation qui n’est mue que par le seul impératif qui vaille, celui de la défense et de la préservation des intérêts de l’Etat, contre les forces obscures, celles qui ont jusqu’ici lésé l’État et sucé le secteur. Pour tout dire, c’est la victoire du bien sur le mal !

Ledit accord est surtout l’expression de l’opiniâtreté d’une équipe, à sa tête M. Mamadou CISSE, Directeur Général de l’ARSJPA, qui, le long de l’épreuve de force engagée, est resté droit dans ses bottes, flegmatique face aux agissements divers, ne cédant ni à leurs chantages ni à leurs intimidations.

Asa place, d’autres hauts commis de l’État, auraient courbé l’échine, soit sous le poids de l’argent de la corruption ou celui de la pression d’intervenants divers. Rien n’en a été !

Pour cette prouesse, encore une fois, qui n’est pas donnée à tout cadre qui le veut, et surtout pour ce que rapporte à l’État, le compromis auquel les deux parties sont parvenues, l’ARSJPA mérite qu’on lui tresse des couronnes, au lieu de lui livrer un combat d’arrière-garde, de toutes les façons, voué d’avance à l’échec.

La preuve que l’accord transactionnel négocié et signé, et qui ouvre la voie à la levée de la suspension de 1XBet, donc à la reprise de ses activités dès cette semaine, est totalement bénéfique à l’État et répond à l’impératif d’assainissement du secteur des jeux et pratiques assimilées, tenez :

D’abord, l’ARSJPA réussit à contraindre des opérateurs, YellowBet étant en train de négocier le même type d’accord, au respect de la législation en vigueur dans le secteur des jeux et des engagements contractuels; Prouvant ainsi qu’elle ne leur faisait pas de tort, qu’elle ne leur livrait pas de guerre sans fondement. Bref, qu’il yavait de quoi !

Conséquence, au terme dudit accord, la société 1XBet, a, non seulement, accepté qu’elle soit intégrée à la plateforme de monitoring de l’ARSJPA, mais aussi de demander le renouvellement de sa licence et de communiquer ses documents fiscaux.

Mieux, en termes de retombées financières, au bénéfice exclusif des caisses de l’État, c’est au total plus de 100 milliards GNF au titre des écarts constatés dans les déclarations de chiffres d’affaires et pénalités ya afférentes, que 1XBet et YélowBet vont payer à l’Etat, en raison d’un calendrier échelonné.

Une sacrée performance à mettre à l’actif de l’ARSJPA, résolu à faire front contre toutes les forces obscures au changement, pour mériter la confiance du Chef de l’État, le Colonel refondateur- réformateur Mamadi Doumbouya. N’en déplaise !

Mariam Diallo, depuis Paris

Facebook Comments Box