La crise qui secoue la Cour Constitutionnelle a franchi une nouvelle étape ce vendredi, 28 septembre 2018. En effet, les conseillers frondeurs ont élu un nouveau président à la tête de l’institution en remplacement de Kèlèfa Sall, le président déchu.

Et le nouvel élu se nomme Mohamed Lamine Bangoura jusque-là vice-président de la plus haute juridiction du pays, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La page Kèlèfa Sall est peut-être définitivement tournée à la Cour Constitutionnelle. Malgré le bruit suscité par la destitution du président de cette institution, les conseillers frondeurs sont bien décidés à éjecter Kèlèfa Sall de son fauteuil. Et c’est dans ce cadre qu’ils ont procédé ce vendredi à l’élection d’un nouveau président.

Selon nos informations, les 8 conseillers qui ont voté, ont unanimement choisi Mohamed Lamine Bangoura pour diriger désormais la plus haute juridiction de la Guinée. Reste à savoir si Kèlèfa Sall va se plier à cette décision des conseillers ou s’il va engager un bras de fer en tentant de se maintenir à son poste.

Nous y reviendrons !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin