Élection du Bureau des jeunes de la section -Crown Heights Brooklyn –USA (Compte rendu)

2 octobre 2019 à 9 09 24 102410

Conformément aux dispositions statutaires et réglementaires du parti l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), la fédération de Brooklyn-USA a procédé à l’installation du Bureau des jeunes de la section -Crown Heights le lundi, 30/09/2019.

C’est dans une ambiance festive que l’élection s’est déroulée. Cette élection s’est passée sous les yeux vigilants de Mr Alpha Issagha Diallo et de El hadj Ousmane Diallo tous membres de la Direction nationale du parti, ainsi que le Secrétaire Fédéral intérimaire, Mr Alpha Oumar Samoura accompagnés du secrétaire général de la section Ibrahima Dara, de la présidente des femmes Kadiatou Barry et tout leur staff. Il y avait neuf(9) postes à pourvoir, Mr Saliou Barry a été élu Secrétaire Général de la jeunesse de la dite section pour un mandat de trois (3) ans.

Après avoir remercié et félicité les jeunes pour leur brillante élection, Mr Samoura a saisi l’occasion pour dénoncer les malversations financières du gouvernement et la souffrance que les Guinéens endurent malgré d’énormes potentialités économiques du pays. Il a également exhorté les militants de l’UFDG à rester mobilisés pour défendre et préserver les acquis démocratiques du pays. C’est dans cette optique que certains responsables ont émit l’importance de défendre la constitution tout en refusant à l’actuel Président de violer la constitution pour s’octroyer un troisième mandat ou une présidence à vie.

Étant conscients que que la démocratie fonctionne de la base au sommet, les responsables de la fédération procéderont à l’élection des bureaux des jeunes de la section de Flatbush et de East New York dans les prochaines semaines, et qui sera suivie de l’élection du Bureau des jeunes de la fédération de l’UFDG de Brooklyn.

La cérémonie s’est terminée dans une atmosphère émouvante où les militants et représentants des différentes structures de la fédération restent résolument déterminés pour contrer Les velléités machiavéliques de Alpha Condé et participer à l’élection de président Elhadj Cellou Dalein Diallo en 2020.

À noter que la liste des membres élus de la section sera transmise à qui de droit.

Hamidou BARRY
Sec. Communication et information du Bureau Fédéral de Brooklyn

Lire

Affaire AGEPI : Alpha Abdoulaye rejette les accusations d’Iboun Conté

18 septembre 2019 à 19 07 33 09339
Alpha Abdoulaye Diallo

Le procès opposant Moussa Iboun Conté à Alpha Abdoulaye Diallo, se réclamant chacun comme étant le président de l’AGEPI, s’est poursuivi ce mercredi, 18 septembre 2019, devant le tribunal correctionnel de Kaloum. Iboun Conté poursuit Alpha Abdoulaye et trois autres journalistes membres de son staff (Ahmed Cissé, André Gaston Morel et N’Faly Keita) pour coups et blessures volontaires et vol. Cette audience a connu la comparution du principal mis en cause dans cette affaire, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Absent à l’audience précédente, Alpha Abdoulaye Diallo a comparu devant le juge Abdoul Gadiri Baldé. Tout comme ses prédécesseurs, il a plaidé non coupable des faits mis à sa charge. « Nous rejetons en bloc ces accusations. Monsieur Moussa Iboun Conté nous accuse de lui avoir administré des coups et blessures. Si cela est vrai, il y a des médecins légistes, qu’on nous montre les preuves scientifiques qui indiquent qu’on lui a administré des coups et blessures, et que du sang a coulé. Il nous accuse aussi d’avoir volé sa voiture. Comment nous l’avons volé et pourquoi ? Sa voiture est jusqu’à présent garée là-bas (derrière le siège de l’AGEPI, ndlr). Moi, je vous demande humblement d’accepter un transport judiciaire », a sollicité Alpha Abdoulaye Diallo.

Il ajoute qu’après son élection à la tête de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante, (élection non reconnue par Moussa Iboun Conté) lui et son équipe sont effectivement partis s’installer au siège de l’AGEPI. Il précise cependant, qu’ils n’ont pas occupé le bureau de Moussa Iboun Conté parce ce bureau était conflictuel. « Donc, c’est le bureau du secrétaire que nous on a occupé. C’est là-bas qu’on m’a installé et tout ce qu’on a eu faire, on l’a fait devant des témoins et un huissier de justice. Nous avons les images », a-t-il laissé entendre.

Après les questions du juge, l’avocat de la partie civile, Me Amadou Bah, a pris la parole pour annoncer que son client (Iboun Conté) souhaite que les débats soient arrêtés, afin que l’affaire soit réglée à l’amiable. Une demande à laquelle s’est opposé le procureur. Le représentant du ministère public a demandé la poursuite du procès pour la manifestation de la vérité. Le tribunal soutient cette position et décide de poursuivre les débats.

Après les questions de l’avocat de la partie civile, le tribunal a appelé le témoin de cette partie à la barre. Mais, l’intervention d’Alfoussény Magassouba a semé une véritable cohue dans la salle d’audience. Personne n’écoutait plus l’autre. Finalement, le tribunal a décidé de renvoyer l’audience à huitaine pour la comparution des témoins des prévenus.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel : 00224 622919225 / 666919225

Lire

Boké : les jeunes demandent au maire d’organiser l’élection d’un président de la jeunesse

13 août 2019 à 18 06 26 08268

Les représentants des jeunes des 15 quartiers de la commune urbaine de Boké se sont donné rendez-vous dans la matinée de ce mardi, 13 août 2019, à la mairie de la ville. La démarche visait à demander au maire l’organisation rapide de l’élection d’un président de la jeunesse de Boké, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est la troisième fois que les jeunes de Boké se rendent à la mairie de la commune urbaine pour discuter avec les autorités sur cette question qui les préoccupe. C’est ce qu’a laissé entendre Ousmane Sy Savané, représentant du quartier Khoréra, en même temps porte-parole de ce collectif des jeunes de Boké. « Nous sommes venus ici représenter les quinze quartiers de la commune urbaine de Boké pour demander à monsieur le maire d’organiser une élection afin d’élire un président des jeunes de Boké.

Et, ce n’est pas la première fois, c’est la troisième fois que nous nous rencontrons ici pour la même cause. Chaque fois qu’on vient, il nous dit d’attendre, qu’il doit d’abord consulter ses conseillers, qu’il ne peut pas nous donner un accord sans consulter ses conseillers. Donc, c’est toujours les mêmes propos. Nous ne sommes pas fâchés, nous le félicitons parce qu’à chaque fois qu’on vient, il nous donne le temps de discuter avec lui, mais nous voulons qu’il réponde maintenant favorablement à notre sollicitation », a dit le jeune homme.

Cette préoccupation de la jeunesse de Boké arrive à un moment où cette couche sociale est frappée par le chômage dans une région où l’exploitation minière a atteint sa vitesse de croisière.

De Boké, Abdoulaye Mané pour Guineematin.com

Tel : 621 905 153

Lire

Sénégal : Macky Sall convoque le Premier conseil des ministres de l’après scrutin

27 février 2019 à 11 11 51 02512

Alors que les Sénégalais attendent impatiemment les résultats officiels de l’élection présidentielle du dimanche, 24 février 2019, le président sortant et candidat à sa réélection, se remet déjà au travail. Macky Sall a convoqué le premier conseil des ministres de l’après scrutin, ce mercredi 27 février, rapportent les envoyés spéciaux de Guineematin.com à Dakar.

Cette rencontre hebdomadaire entre le président de la République et les membres du gouvernement se tient en ce moment même. Elle a démarré à 11 heures au Palais de la République de Dakar. On n’en sait rien cependant sur les sujets qui sont abordés à cette occasion.

Pour beaucoup, la convocation de ce conseil des ministres prouve que le président, Macky Sall, va dans le sens de la déclaration de son Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui a annoncé qu’il est réélu dès le premier tour et qu’il se remettra immédiatement au travail.

Pendant ce temps, l’opposition sénégalaise continue de clamer haut et fort que le deuxième tour entre Macky Sall et Idrissa Seck est inévitable, appelant le président sortant à respecter la volonté populaire. Le débat fait rage actuellement dans les médias avec une véritable guerre des chiffres entre la mouvance et l’opposition.

Mais, la vie, elle, a repris son cours normal à Dakar. Depuis lundi, lendemain du scrutin, les citoyens vaquent librement à leurs occupations en attendant les résultats officiels, annoncés pour jeudi ou vendredi. Des résultats, qui pour la plupart, ont déjà été diffusés par la presse et qui placent le président sortant, Macky Sall, largement en tête.

De Dakar, Alpha Fafaya Diallo et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00221 78 386 27 97/ 00221 78 169 09 46

Lire

Violences à Kindia : le préfet N’Fansoumane Touré déplore une insurrection

18 octobre 2018 à 11 11 28 102810

Le préfet de Kindia a reçu l’envoyé spécial de Guineematin.com hier, mercredi 17 octobre 2018, pour un entretien sur les violences qui ont suivi l’élection de Mamadouba Bangoura à la tête de la mairie de la commune urbaine. Monsieur N’Fansoumane Touré a déploré cette situation et appelé au concours de tous les acteurs concernés pour éviter un embrasement de la ville.

Lire

Ordre des pharmaciens : la plainte de Dr. Fodé Oussou contre Mme Hawa Diakité

24 octobre 2017 à 10 10 16 101610

La crise persiste toujours au sein de la famille des pharmaciens de Guinée. Le président sortant de l’ordre national des pharmaciens, Docteur Fodé Oussou Fofana conteste toujours l’élection de madame Hawa Diakité, le 14 octobre 2017 et porte plainte contre elle au tribunal de première instance de Kaloum.

Lire

Bras de fer UFDG-NFD : la sortie de la Cellule de Communication de NFD

16 août 2017 à 19 07 28 08288

Par Ibrahima Kalil Kourouma de la Cellule de Communication de NFD : Certains responsables de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) dont Alpha Bacar Bah de la Cellule de Communication continuent à distiller dans les médias et quartiers des rumeurs et intoxications contre les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) et son président Mouctar Diallo. Nous mettons l’UFDG au défi de prouver leurs « informations » qui en réalité sont des diffamations.

Lire

Urgent : Me Salifou Kébé pour remplacer Bakary Fofana à la tête de la CENI

4 juillet 2017 à 14 02 28 07287

C’est le commissaire Charles André Soumah qui est sorti annoncer aux journalistes qui attendent depuis des heures la décision de la plénière de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de ce mardi 04 juillet 2017. Sur 19 commissaires votants, 18 ont porté leur choix sur le commissaire maître Amadou Salifou Kébé pour présider l’institution électorale guinéenne, rapporte le reporter de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Le président du GOHA sur le dédommagement des victimes : « l’Etat guinéen doit craindre les pêchés » (interview)

5 mai 2017 à 13 01 39 05395

Dans les accords politiques du 12 octobre dernier, l’Etat guinéen s’était engagé à dédommager les opérateurs économiques victimes de pillages lors des évènements politiques de 2013 au plus tard en juin 2017. A moins d’un mois de l’échéance du délai, Guineematin.com a joint au téléphone le président du GOHA pour savoir ce qui a été fait sur le terrain. Au bout du fil, Chérif Mohamed Abdallah s’est dit déçu des fausses promesses avant de menacer : « nous allons demander à tous les opérateurs économiques de fermer toutes les boutiques et les magasins, sur l’ensemble du territoire national en guise de soutien aux victimes de pillages économiques. Il faut que cela soit très clair au niveau des esprits », a martelé le défenseur des opérateurs économiques.

Lire

Nantou Chérif : le peuple de Guinée est derrière le président Alpha Condé (vidéo)

26 février 2017 à 14 02 16 02162

A l’occasion de l’Assemblée générale hebdomadaire d’hier, samedi 25 février 2017, l’Honorable Hadja Nantou Chérif, la coordinatrice du RPG arc-en-ciel, a pris la parole pour féliciter et remercier les responsables et militants du parti présidentiel d’avoir massivement accueilli Sa Majesté le Roi Mohamed VI du Maroc. « Ils ont dit que personne ne sortira accueillir le Roi », a-t-elle indiqué, précisant que les citoyens de Conakry sont pourtant sortis massivement accueillir le Roi.

Lire

Lansana Komara à ceux qui sont contre le code électoral: « ils ne peuvent même pas mobiliser un poulet »

25 février 2017 à 21 09 29 02292

L’Assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel s’est tenue ce samedi 25 février 2017, sous la présidence de M’Bany Sangaré, secrétaire général de la Jeunesse du parti. Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour : la visite du Roi du Maroc en Guinée, l’adoption du code électoral et le lancement de la compagnie Guinea Airlines, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Guinée : l’opposition dénonce la CENI et s’engage contre un 3ème mandat pour Alpha Condé

17 février 2017 à 21 09 30 02302

L’opposition républicaine s’est réunie dans l’après-midi de ce vendredi 17 février 2017 au QG de l’UFDG à Hamdallaye CBG, dans la commune de Ratoma. Au menu des échanges entre les leaders, trois principaux points : la crise de l’éducation guinéenne ; le retard dans l’application de l’accord du 12 octobre 2016 ; et, la mise en place d’un front anti troisième mandat, a appris Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

Lire

Nomination ou élection dans les quartiers : l’UFDG veut révolter ses militants

24 décembre 2016 à 14 02 01 120112

« Si Alpha Condé (NDLR : président de la République) nomme des chefs des quartiers, nous nommerons nos chefs des quartiers et nos maires ! », annonce le vice-président de l’UFDG, Docteur Fodé Oussou Fofana, a appris Guineematin.com, à travers ses deux reporters qui sont actuellement (13 heures 50) au siège de l’UFDG.

Lire

Alpha Condé, président à vie ? « La démocratie guinéenne en danger», s’inquiète INIDH

1 décembre 2016 à 13 01 47 124712

Mamady Kaba, président de l'INIDH

Mamady Kaba, président de l’INIDH

Bangaly Kourouma, le chef suprême de la police nationale, le détenteur de l’autorité et du pouvoir légitime d’encadrement des manifestations sur les places et les voies publiques, ainsi que de la gestion de la sécurité publique en Guinée, a déclaré, le Jeudi 24 Novembre 2016, au siège du RPG  Arc-en-Ciel dans le sud de la Guinée,  que : « le Président de la République de la Guinée, Pr. Alpha Condé, restera au pouvoir tant qu’il est en vie ». Cette déclaration d’une gravité extrême suscite de sérieuses préoccupations, a fait remarquer monsieur Mamady Kaba, président de l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH).

Lire