Conakry : Foniké Menguè sera à nouveau devant la justice, le 20 mai prochain

14 avril 2021 à 17 05 53 04534

Oumar Sylla (Foniké Mengué)

Condamné il y a environ trois mois par le tribunal de première instance de Mafanco, Oumar Sylla, alias Foniké Mengè, sera à nouveau devant la justice guinéenne, dans un peu plus d’un mois. Son procès en appel s’ouvre le 20 mai 2021, devant la Cour d’appel de Conakry, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

N’Zérékoré : voici pourquoi le procès sur les violences du 22 mars a été renvoyé

11 mars 2021 à 19 07 21 03213

Le procès des présumés auteurs des violences survenues en mars 2020, à N’Zérékoré, s’est ouvert ce jeudi 11 mars 2021, au tribunal de première instance de la ville. Mais l’audience a été aussitôt renvoyée, à la demande des avocats de la défense. Ces derniers ont relevé des manquements à la procédure qui ne permettaient pas l’ouverture des débats de fond, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré.

Lire

Foniké Menguè testé positif au Covid-19 : la mise en garde du FNDC

10 mars 2021 à 16 04 17 03173

Oumar Sylla, Foniké Menguè

La pandémie de coronavirus continue sa propagation à la Maison centrale de Conakry. Après les opposants Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Ismaël Condé et plusieurs autres prisonniers, c’est au tour de l’activiste de la société civile, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, d’être touché par la maladie.

L’annonce a été faite par la coordination nationale du FNDC, à travers un communiqué publié ce mercredi, 10 mars 2021. Le Front National pour la Défense de la Constitution en a profité pour mettre en garde les autorités guinéennes contre tout ce qui arrivera à son responsables et aux autres opposants au troisième mandat du président Alpha Condé incarcérés.

 COMMUNIQUE 164

Alpha Condé, après s’être servi de la COVID19 comme instrument politique contre les opposants à son projet de 3ème mandat, a exposé la vie des détenus politiques à cette pandémie à la Maison Centrale de Conakry.

Un test COVID-19  effectué sur les détenus politiques s’est révélé positif pour des leaders de la société civile et des partis politiques, détenus injustement sur la base de fausses accusations depuis des mois, parmi lesquels le Responsable de la mobilisation et des antennes du FNDC Oumar SYLLA Foniké Mengué.

Toute la Guinée se rappelle que cette crise sanitaire que nous peinons à endiguer a été aggravée et entretenue par ce clan mafieux qui a imposé le calendrier de sa mascarade électorale au début de la pandémie sans tenir compte des conséquences sanitaires sur la vie de la population guinéenne.

La Coordination du FNDC prend à témoin l’opinion publique nationale et Internationale  et tient Monsieur Alpha Condé et son gouvernement comme les seuls responsables de tout ce qui arrivera à Oumar Sylla et ses collègues détenus politiques volontairement exposés au COVID- 19 par le régime.

Dans tous les cas, le FNDC exige une libération sans condition  de tous les détenus politiques.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

         Conakry le 10 mars 2021

Lire

Traitrise politique en Guinée : Bogola Haba (UGDD) descend en flammes Bah Oury et Faya Millimouno

20 février 2021 à 8 08 58 02582

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Comme annoncé précédemment, Bah Oury, leader de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), et Dr Faya Millimouno du bloc libéral (BL), ont récemment surpris l’opinion en rejoignant Mamadou Sylla. Ils ont même été cooptés dans le cabinet du chef de file de l’opposition comme conseillers. Ce revirement spectaculaire de ces deux opposants qui étaient parmi les plus amères au sein FNDC (front national pour la défense de la constitution) et les plus opposés (par leur discours) à la tenue du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier en Guinée est largement commenté à Conakry et sur les réseaux sociaux.

Lire

Bah Oury change de camp : « on a un chef d’Etat, un Gouvernement, une Assemblée nationale… »

17 février 2021 à 10 10 14 02142

Bah Oury, président du parti UDRG

Bah Oury, le président de l’union des démocrates de la renaissance de la Guinée (URDG), change de camp ! Il ne conteste plus la nouvelle constitution, la nouvelle Assemblée nationale, encore moins la légitimité du président Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat de six ans. L’ancien vice-président de l’UFDG a même été coopté par Mamadou Sylla pour appartenir à son cabinet, en tant que chef de file de l’opposition parlementaire. 

Lire

Guinée : Mamadou Sylla chez Kassory Fofana, Cellou Dalein chez Foniké Mengué…

15 février 2021 à 19 07 24 02242

Elhadj Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo

Ce lundi 15 février 2021, Cellou Dalein Diallo (ancien chef de file de l’opposition guinéenne et qui revendique toujours sa victoire de la présidentielle du 18 octobre dernier) a rendu une visite de courtoisie à la famille de l’activiste de la société civile Oumar Sylla, alias Foniké Mengué.

Lire

Violations des droits des prisonniers politiques en Guinée : réaction des avocats

11 février 2021 à 21 09 09 02092

Comme on le sait, au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé à un troisième mandat à la tête de la République de Guinée, plusieurs responsables de l’opposition et des simples citoyens ont été arrêtés et détenus à la maison centrale de Conakry. De leur arrestation au refus de visas à deux avocats français, les violations de leurs droits et libertés laissent penser à leurs avocats que leur longue détention sans jugement pourrait ne pas être leur seul souci. Les avocats de la défense soupçonnent une parodie de justice contre ces compatriotes qui n’ont commis comme seul « crime » la défense de la constitution et de s’opposer à une présidence à vie en Guinée.

Lire

Décès de Barry Oury en prison : témoignage d’une maman sur son fils unique

18 janvier 2021 à 12 12 29 01291

Feu Mamadou Oury Barry et sa mère, madame Kadiatou Tounkara

C’est une triste nouvelle qui afflige la famille Barry de Bantounka 2 (commune de Ratoma) ! Arrêté à Conakry au lendemain de la fête de Tabaski par des éléments du PA de Cosa, Mamadou Oury Barry (21 ans) et chauffeur de profession, est décédé le samedi dernier, 16 janvier 2021, à la maison centrale de Conakry. Le défunt est originaire de la commune rurale de Garambé, préfecture de Labé.

Lire

Me Alsény Aïssata , avocat de Foniké Menguè : « le coupable est celui qui a violé son serment et tripatouillé la Constitution »

11 janvier 2021 à 18 06 38 01381

Oumar Sylla dit Foniké Mengué, responsable des actions et antennes du FNDC

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le procès du responsable en charge des actions et de la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est ouvert ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après avoir plaidé non coupable des faits articulés contre lui, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè a répondu aux questions du procureur, Lansana Sangaré, qui a finalement requis un an de prison ferme.

Lire

Procès de Foniké Menguè : Me Pépé Antoine conseille l’exemple du juge Charles Wright

11 janvier 2021 à 16 04 35 01351
Maître Pépé Antoine Lama, avocat à la Cour, membre d’AJ 45

maître Pépé Antoine Lama, avocat à la Cour

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le procès du responsable en charge des actions et de la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est ouvert ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après avoir plaidé non coupable des faits articulés contre lui, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè a répondu aux questions du procureur, Lansana Sangaré, qui a finalement requis un an de prison ferme.

Lire

Tribunal de Mafanco : le procès de Foniké Menguè reprendra le 14 janvier

11 janvier 2021 à 14 02 07 01071

Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution)

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè était au tribunal de première instance de Mafanco où son procès a commencé ce lundi, 11 janvier 2021, après plus de trois mois de détention préventive et deux semaines de grève de la faim. Face à Madame Djeinabou Donghol Diallo, la présidente du tribunal, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) a clamé son innocence et dit avoir plutôt été victime d’une tentative de meurtre.

Lire

Guinée : un an de prison ferme requis contre Oumar Sylla (Foniké Menguè) du FNDC

11 janvier 2021 à 13 01 19 01191

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le procès d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, a été ouvert dans la matinée de ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après plus de trois mois de détention préventive et deux semaines de grève de la faim, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) a balayé d’un revers de la main le contenu de l’accusation, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêche au tribunal.

Lire

Conakry : Fonikè Menguè (un des prisonniers d’Alpha Condé) évacué d’urgence à l’hôpital Ignace Deen

8 janvier 2021 à 15 03 18 01181

Oumar Sylla, Foniké Menguè

On vient de l’apprendre. L’activiste Oumar Sylla, dit Fonikè Menguè, vient d’être évacué d’urgence de la maison centrale (où il détenu depuis quatre mois maintenant) pour l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) serait très malade après avoir observé deux semaines de grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée et ainsi exiger l’ouverture de son procès.

Lire

Investiture d’Alpha Condé : 3 000 policiers déployés à Conakry (ministre de la Sécurité)

15 décembre 2020 à 14 02 44 124412

image d’archive

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a été investi ce mardi, 15 décembre 2020, à la tête de la Guinée pour un troisième mandat à la tête de la République de Guinée. La cérémonie s’est déroulée au palais « Roi Mohamed V », dans la commune de Kaloum. Mais, face aux menaces de manifestations de l’UFDG/ANAD et du FNDC, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans la capitale guinéenne.

Lire

Bogola Haba sur l’interdiction de manifester le 15 décembre : « les populations vont s’exprimer chacun dans son quartier »

12 décembre 2020 à 15 03 27 122712

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Face aux ambitions exprimées par certains partis politiques d’opposition et le FNDC (Front national pour la défense de la constitution) de battre le pavé le jour de l’investiture du président Alpha Condé pour son troisième mandat à la tête de la Guinée, le gouvernement vient de sortir ses griffes.

Lire

Sékou Koundouno s’attaque au DG de la police : « on connaît l’incompétence notoire de Bafoé »

12 décembre 2020 à 12 12 05 120512

Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

La sortie du directeur général de la police parlant du retissage des forces de l’ordre en cours dans le quartier Wanindara n’a pas été du goût de Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire