Me Alsény Aïssata , avocat de Foniké Menguè : « le coupable est celui qui a violé son serment et tripatouillé la Constitution »

11 janvier 2021 à 18 06 38 01381

Oumar Sylla dit Foniké Mengué, responsable des actions et antennes du FNDC

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le procès du responsable en charge des actions et de la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est ouvert ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après avoir plaidé non coupable des faits articulés contre lui, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè a répondu aux questions du procureur, Lansana Sangaré, qui a finalement requis un an de prison ferme.

Lire

Procès de Foniké Menguè : Me Pépé Antoine conseille l’exemple du juge Charles Wright

11 janvier 2021 à 16 04 35 01351
Maître Pépé Antoine Lama, avocat à la Cour, membre d’AJ 45

maître Pépé Antoine Lama, avocat à la Cour

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le procès du responsable en charge des actions et de la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est ouvert ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après avoir plaidé non coupable des faits articulés contre lui, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè a répondu aux questions du procureur, Lansana Sangaré, qui a finalement requis un an de prison ferme.

Lire

Tribunal de Mafanco : le procès de Foniké Menguè reprendra le 14 janvier

11 janvier 2021 à 14 02 07 01071

Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution)

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè était au tribunal de première instance de Mafanco où son procès a commencé ce lundi, 11 janvier 2021, après plus de trois mois de détention préventive et deux semaines de grève de la faim. Face à Madame Djeinabou Donghol Diallo, la présidente du tribunal, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) a clamé son innocence et dit avoir plutôt été victime d’une tentative de meurtre.

Lire

Guinée : un an de prison ferme requis contre Oumar Sylla (Foniké Menguè) du FNDC

11 janvier 2021 à 13 01 19 01191

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le procès d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, a été ouvert dans la matinée de ce lundi, 11 janvier 2021, au tribunal de première instance de Mafanco. Après plus de trois mois de détention préventive et deux semaines de grève de la faim, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) a balayé d’un revers de la main le contenu de l’accusation, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêche au tribunal.

Lire

Conakry : Fonikè Menguè (un des prisonniers d’Alpha Condé) évacué d’urgence à l’hôpital Ignace Deen

8 janvier 2021 à 15 03 18 01181

Oumar Sylla, Foniké Menguè

On vient de l’apprendre. L’activiste Oumar Sylla, dit Fonikè Menguè, vient d’être évacué d’urgence de la maison centrale (où il détenu depuis quatre mois maintenant) pour l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) serait très malade après avoir observé deux semaines de grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée et ainsi exiger l’ouverture de son procès.

Lire

Investiture d’Alpha Condé : 3 000 policiers déployés à Conakry (ministre de la Sécurité)

15 décembre 2020 à 14 02 44 124412

image d’archive

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a été investi ce mardi, 15 décembre 2020, à la tête de la Guinée pour un troisième mandat à la tête de la République de Guinée. La cérémonie s’est déroulée au palais « Roi Mohamed V », dans la commune de Kaloum. Mais, face aux menaces de manifestations de l’UFDG/ANAD et du FNDC, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans la capitale guinéenne.

Lire

Bogola Haba sur l’interdiction de manifester le 15 décembre : « les populations vont s’exprimer chacun dans son quartier »

12 décembre 2020 à 15 03 27 122712

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Face aux ambitions exprimées par certains partis politiques d’opposition et le FNDC (Front national pour la défense de la constitution) de battre le pavé le jour de l’investiture du président Alpha Condé pour son troisième mandat à la tête de la Guinée, le gouvernement vient de sortir ses griffes.

Lire

Sékou Koundouno s’attaque au DG de la police : « on connaît l’incompétence notoire de Bafoé »

12 décembre 2020 à 12 12 05 120512

Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

La sortie du directeur général de la police parlant du retissage des forces de l’ordre en cours dans le quartier Wanindara n’a pas été du goût de Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

Guinée : les partisans de Cellou Dalein veulent perturber l’investiture d’Alpha Condé

7 décembre 2020 à 13 01 42 124212

Dans un communiqué signé hier, dimanche 06 décembre 2020, l’ANAD et l’UFDG demandent aux populations du grand Conakry de manifester le mardi 15 décembre, jour de l’investiture du président Alpha Condé pour un troisième mandat à la tête de la République de Guinée. Les partisans de Cellou Dalein Diallo emboitent ainsi le pas à ceux du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui avaient également appelé à des mouvements de protestation.

« L’ANAD/UFDG rappelle avec force que les résultats sortis des urnes de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 ont conféré la victoire à son candidat Mamadou Cellou Dalein DIallo. L’ANAD/UFDG considère que la cérémonie d’investiture prévue le 15 décembre 2020 consacre l’imposture. En attestent le manque de ferveur des guinéens mais aussi l’absence d’intérêt pour la communauté internationale dû au hol-up électoral », lit-on dans ce communiqué.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué :

Lire

Interdiction de manifester en Guinée : l’OGDH dénonce une violation de la constitution

23 novembre 2020 à 16 04 59 115911

Elhadj Mamadou Malal Diallo, président par intérim de l’OGDH

La décision du gouvernement d’interdire toute manifestation de rue en Guinée passe mal dans le milieu politique et chez les défenseurs des droits de l’homme. Réagissant à cette mesure, le président par intérim de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (OGDH), dénonce une violation de la constitution guinéenne. Elhadj Mamadou Malal Diallo trouve incompréhensible la raison invoquée pour justifier cette décision et rappelle que les autorités guinéennes ne sont pas à leur coup d’essai. Il l’a dit au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce lundi 23 novembre 2020.

Lire

Crise politique en Guinée : le GOHA salue la position du président Emmanuel Macron

21 novembre 2020 à 15 03 42 114211

Chérif Mohamed Abdallah, président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Le Président Emmanuel Macron admet qu’Alpha Condé a organisé le changement de Constitution dans le seul but de se maintenir au pouvoir. À travers lui, son pays reconnaît la gravité de la situation en Guinée. En tant que président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), en tant que membre du front national pour la défense de la constitution (FNDC), en tant que membre de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), je salue cette position du président français.

Lire

Manifestation appelée par Cellou Dalein et ses alliés : le FNDC n’y prendra pas part

19 novembre 2020 à 12 12 46 114611

Ibrahima Diallo, coordinateur des opérations du FNDC

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne participera pas à la manifestation appelée par l’UFDG et l’ANAD, le 25 novembre 2020. C’est Ibrahima Diallo, le coordinateur des opérations de cette coalition opposée à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, qui l’a annoncé au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce jeudi 19 novembre.

Lire

Harcèlement des opposants au 3ème mandat en Guinée : « la justice a choisi de servir un homme qui s’appelle Alpha Condé » (FNDC)

17 novembre 2020 à 9 09 19 111911

Dans un communiqué publié dans la matinée de ce mardi, 17 novembre 2020, le Front national pour la défense de la Constitution a dénoncé l’utilisation de la justice guinéenne contre les opposants. Le FNDC proteste contre la condamnation de Saïkou Yaya Diallo à un an de prison, l’emprisonnement des responsables de l’UFDG et de l’ANAD, ainsi que le refus d’exécuter le mandat d’arrêt qui avaient été décernés contre les responsables de la DPI et de la BRI.

Lire

Election présidentielle contestée en Guinée : Chérif Bah de l’UFDG arrêté à Conakry

11 novembre 2020 à 13 01 01 110111

Elhadj Ibrahima Chérif Bah, vice-président chargé des relations extérieures et de la Communication de l’UFDG

C’est une source proche de la famille qui a contacté Guineematin.com au téléphone pour annoncer la mauvaise nouvelle. Elhadj Ibrahima Chérif Bah a été arrêté dans la matinée de ce mercredi, 11 novembre 2020. Il a été embarqué avec deux de ses neveux à Lambandji, dans la commune de Ratoma, aux alentours de 10 heures par une équipe mixte de sécurité pour une destination inconnue, précise notre source.

Lire

Promotion de la paix en période électorale en Guinée : une mission de l’ambassade des Etats-Unis chez le FNDC

14 octobre 2020 à 9 09 27 102710

Steven Koutsis, chargé des affaires à l’ambassade des États-Unis

A moins d’une semaine de la tenue du scrutin présidentiel du 18 octobre prochain en Guinée, les partenaires et amis de la Guinée multiplient les rencontres avec les différents acteurs sociopolitiques du pays pour prêcher la paix en cette période électorale très sensible.

Lire

Guinée : une campagne marquée par la peur, la défiance et l’incertitude

9 octobre 2020 à 18 06 04 100410

Déclaration 

Afrikajom center en partenariat avec OSIWA Guinée, a déployé du 28 septembre au 02 octobre 2020 une mission de plaidoyer pour des élections transparentes, démocratiques et apaisées en Guinée. Au cours de la visite, la délégation a rencontré tous les acteurs impliqués dans le processus électoral, dont le Président de la République, des membres du Gouvernement, de l’opposition et de la majorité présidentielle, la Cour constitutionnelle, la CENI, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), les organisations des droits de l’homme, le National Democratic Institute for International Affairs (NDI) et les guides religieux.

Lire

Dalaba : le nouveau préfet menacé d’expulsion par un concessionnaire privé (Vidéo)

9 octobre 2020 à 9 09 16 101610

Elhadj Boubacar Barry, nouveau préfet de Dalaba

Le nouveau préfet de Dalaba Elhadj Boubacar Barry déclare être menacé d’expulsion de l’hôtel où il a été logé après son installation officielle. Sa résidence de fonction et le bloc administratif préfectoral avaient été vandalisés lors des manifestations organisées au mois de mars 2020 par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Ils n’ont tours pas été réhabilités, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire