Au lendemain de la sortie médiatique des avocats de la société Cashew Holding International qui ont dénoncé le Colonel Moussa Tiegboro Camara qu’ils accusent d’avoir fermé illégalement cette usine, l’officier de la gendarmerie s’est prononcé sur le sujet ce jeudi 24 mai 2018. Il a dénoncé une subversion et dit n’avoir pas le temps pour « un débat vain », a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A l’occasion d’un point de presse qu’ils ont organisé hier mercredi 23 mai 2018 à la Maison de la presse de Conakry, les avocats de la société Cashew Holding International ont fustigé les agissements du Colonel Moussa Tiegboro Camara, secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé. Le collectif d’avocats a dénoncé une décision de l’officier, fermant illégalement l’usine de la société de commercialisation de noix de Cajou située à Kagbélén dans la préfecture de Dubréka.

Au lendemain de cette sortie des avocats, le Colonel Tiegboro était devant la presse pour présenter un trafiquant présumé d’armes de guerre que ces services viennent d’interpeller. Il en a profité pour répondre aux accusations des avocats. « Je voulais vraiment demander à ce que les avocats ne se réunissent pas encore en collège pour aller faire des points de presse pour défendre leurs intérêts et non l’intérêt public. Parce que l’intérêt public doit être défendu, on doit se mettre au-dessous de l’intérêt général. L’intérêt égoïste c’est bon, mais ce qui est meilleur c’est la défense des intérêts de tous les citoyens, et nous sommes là pour ça.

Peu importe ce qui va se dire, nous sommes dans un Etat de droit, je prie Dieu que les gens ne se constituent pas encore en collège pour aller défendre des choses comme ça. Et c’est sûr que demain ou après-demain vous (les journalistes ndrl) serez appelés encore à la maison de la presse pour aller dire que les Tiegboro, ils ont arrêté encore des armes pourquoi ils ont fait ça. Quand on ne connait pas les attributions d’un département, on se méfie, sinon on rentre dans des erreurs. Je pense que la loi sera dite à ce niveau, et moi je ne rentre pas dans des débats contradictoires, parce que c’est un débat vain, c’est un débat nul », a déclaré le Colonel Moussa Tiegboro Camara.

L’officier de la gendarmerie estime que la sortie médiatique des avocats de Cashew Holding International n’est qu’une subversion. Et il assure que cela ne va nullement l’arrêter dans sa mission : « C’est une guerre pour nous, la guerre est déclenchée et la mission va continuer quels que soient les bruits, quelles que soient les subversions. Le point de presse qu’ils (les avocats, ndrl) ont fait hier, c’est une subversion, c’est pour démotiver.

Mais, les gens n’ont rien compris, moi je suis un officier supérieur, je n’obéis qu’à ma hiérarchie ! Et, quand je commence ma mission, si je suis ordonné je vais jusqu’au bout quels que soient les obstacles à franchir, c’est ça le militaire, combattre jusqu’à la dernière gouttelette de sang, vaille que vaille même sans moyens. Ça veut dire que la mission continue conformément à la vision du président de la République pour faire en sorte que les guinéens soient protégés partout où ils sont, que les étrangers qui viennent en Guinée soient protégés, que les investisseurs soient protégés, nous sommes là pour ça », a-t-il laissé entendre.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin