Le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) a dénoncé ce samedi, 13 janvier 2018, la déclaration du président américain Donal Trump qui a traité les Haïtiens et les Africains de merde. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée à son siège au quartier Camerom, dans la commune de Dixinn, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

« C’est une honte. Je regrette que la première puissance mondiale traite les autres nations, des autres pays de merde » a-t-il regretté. Selon Elhadj Fodé Bangoura, l’Afrique doit réagir vivement et violemment pour se faire respecter. « On ne doit pas continuer à traiter les autres de sous-hommes ou de non personnes et dire que c’est parce que vous avez les moyens que vous traitez les autres de merde. Tous les Africains sont indignés. Vous avez suivi aux Nations Unies la déclaration a été condamnée, à l’Union Africaine effectivement condamnée… Je pense que tous les Africains doivent non seulement ensemble réagir, mais aussi individuellement ils doivent réagir pour se faire respecter », a ajouté Fodé Bangoura.

Elhadj Fodé Bangoura a surtout salué l’attitude du Sénégal qui a convoqué l’Ambassadeur des Etats Unis au ministère des affaires Etrangère pour protester. « Mais, il faut que les autres le fassent aussi. Il est bon d’être africaniste ; mais, quand un problème global se pose en Afrique, ceux qui se disent africanistes aussi doivent réagir… », a insisté le président du PUP.

A rappeler que le président Alpha Condé garde un silence de cimetière face à cette offense de toute l’Afrique. Pour une fois, ce président guinéen qui fait semblant de défendre l’Afrique se tait quand des pays comme le Sénégal réagissent vigoureusement…

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments