Attaque contre le Col Thiam, N°2 de la CMIS : de lourdes peines contre les accusés

29 janvier 2018 à 20 08 44 01441

Le tribunal criminel de Dixinn a rendu son verdict ce lundi 29 janvier 2018, dans l’affaire d’association de malfaiteurs, vol à main armée et complicité, dans laquelle une dizaine de personnes étaient jugée. Et la plupart des accusés, poursuivis pour plusieurs attaques armées, ont écopé de lourdes peines, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Fin du mandat d’Alpha Condé à la tête de l’UA : « le bilan est catastrophique », dit Makanéra Kaké

29 janvier 2018 à 20 08 26 01261

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes publications, le président guinéen Alpha Condé a été remplacé à la tête de l’Union africaine par le Rwandais Paul Kagamé. C’était à l’occasion du 30ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernements africains ouvert hier, dimanche 28 janvier 2018, à Addis Abeba, en Ethiopie, siège de l’institution.

Lire

Communales 2018 : la Cour constitutionnelle règle le déficit de magistrats

29 janvier 2018 à 19 07 37 01371

L’équation d’un magistrat par circonscription pour présider chacune des 342 Commissions administratives de centralisation des votes (CACV), paraissait insoluble à l’occasion du scrutin communal du 4 février prochain. La question a longtemps empoisonné les échanges entre la CENI et les acteurs politiques.

Lire

Campagne électorale : le président Alpha Condé à Lola

29 janvier 2018 à 19 07 28 01281

Après son départ de la présidence en exercice de l’Union africaine hier, 28 janvier, le président Alpha Condé renoue avec les réalités politiques guinéennes. Confronté à une campagne électorale qu’il ne veut pas voir son parti perdre, le chef de l’Etat guinéen prendra « son hélico » demain pour le sud du pays. C’est du moins l’information confiée au correspondant local de Guineematin.com dans la soirée de ce lundi, 29 janvier 2018.

Lire

Gendarmerie de Dixinn : fin de l’audition des leaders syndicaux

29 janvier 2018 à 18 06 43 01431

Comme indiqué précédemment, c’est ce lundi, 29 janvier 2018, que l’audition des syndicalistes s’est poursuivie à la Gendarmerie de Dixinn. Reçus individuellement par les officiers, l’ancien secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLEEG), Dr. Souleymane Sy Savané et le nouveau, Aboubacar Soumah ont été entendus pour ce qui divise aujourd’hui le mouvement syndical guinéen.

Lire

Meeting de l’UFDG au stade de Labé : voici le discours de Cellou Dalein (vidéo)

29 janvier 2018 à 17 05 35 01351

En campagne à l’intérieur du pays, Elhadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne a chaleureusement été accueilli au stade préfectoral de Dinguiraye. Après avoir attaqué la mauvaise gouvernance qui caractérise la gouvernance Alpha Condé, l’opposant a demandé aux citoyens de voter pour la liste de l’UFDG afin de voir le changement tant rêvé se réaliser.

Lire

Mme Aribot M’mah Savané de l’ONSPA aux jeunes de Yattaya : « le Président Alpha Condé peut faire du bien pour ce pays»

29 janvier 2018 à 11 11 56 01561

Dans l’après midi d’hier, dimanche 28 janvier 2018, les jeunes de Yattaya ont organisé un match de gala pour soutenir les actions du Président Alpha Condé. Ils ont choisi comme marraine de la rencontre, Madame Aribot M’mah Savané, Directrice de l’Office national du contrôle sanitaire des produits halieutiques. C’était en présence de la candidate du RPG Arc-en-ciel de Ratoma, madame Traoré Naye N’daye et de plusieurs femmes mareyeuses, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Cellou Dalein à Labé : « Alpha Condé est l’incarnation de la mauvaise gouvernance »

29 janvier 2018 à 11 11 07 01071

Dans le cadre de la campagne électorale, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo s’est rendu dans la sous-préfecture de Yembering, la commune urbaine de Mali et la préfecture de Labé où il a animé des meetings géants, ce dimanche 28 janvier 2018, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Yimbéring, un « bastion imprenable de l’UFDG

Arrivé vers 9 heures à Yembering comme partout où il est passé d’ailleurs, Cellou Dalein Diallo a fait l’objet d’un accueil chaleureux, de la part de ses militants et sympathisants.

Dans son discours de bienvenue Lamarana Barry, le président de la délégation spéciale de Yembering, issu de l’UFDG, a indiqué que son parti a en face de lui trois listes (le parti RPG arc-en-ciel, le parti GRUP et le parti GPT). Mais, selon lui, « l’UFDG gagnera largement ces élections. Parce qu’elle se porte bien sur le terrain. La précampagne nous a permis de ramener dans notre camp tous ceux là qui étaient avec nous en 2010 et qui avaient été trompés en 2013 et 2015 », a-t-il annoncé.

Dans son discours réponse, Cellou Dalein Diallo a remercié les populations de Yembering pour l’accueil qui lui a été réservé. Selon le chef de file de l’opposition guinéenne, « Il n y a aucun doute que Yembering va voter 100% pour la liste de l’UFDG. Jeunes de Yembering, vous savez qu’on a toujours laissé le RPG voler nos suffrages. A partir de maintenant, nous n’allons plus nous laisser faire. Donc, je vous invite à aller retirer vos cartes électeurs, de voter massivement et de surveiller vos voix », a-t-il dit avec insistance.

Alpha Condé a volé deux élections, qu’il s’en tienne à cela

De Yembering, Cellou Dalein Diallo et sa suite se sont rendus à Mali. Là-bas, le long cortège du président de l’UFDG a eu du mal à entrer dans la ville à cause de l’ampleur de la mobilisation.

Dans son discours de bienvenue, monsieur Abdoulaye Fily Diallo, le président de la délégation spéciale de Mali, également issu de l’UFDG, s’est dit très honoré par les populations de Mali, avant de prononcer des mots durs contre le pouvoir du président Alpha Condé. « La population de Mali n’est pas si nombreuse ; mais, c’est une population qui n’est pas achetable. Alpha Condé et son argent ne pourront jamais acheter les populations de Mali. Aujourd’hui, le RPG est mort et enterré ici à Mali. C’est moi qui ai dit à Elhadj Cellou Dalein de venir à Mali. Pourquoi ? C’est pour démentir les fausses rumeurs distillées ici et là sur les responsables et militants de notre grand parti. Heureusement, il est venu à Mali ; et, Mali ne m’a pas humilié. Le moment est venu pour nous de conquérir le pouvoir. Je vous garanti qu’en 2020, on n’a pas de conçurent, c’est Cellou Dalein Diallo qui sera élu président de la République », a-t-il soutenu.

Prenant la parole sous les ovations du public, Cellou Dalein Diallo a salué l’engagement des populations de Mali en général, mais surtout de la jeunesse. Pour lui, toutes les fois que l’opposition a demandé à manifester, la jeunesse de Mali a toujours respecté le mot d’ordre. « Aujourd’hui, nous voulons que cette jeunesse se prépare comme elle en a l’habitude. Parce qu’Alpha Condé veut d’un troisième mandat. Il doit savoir que les Guinéens ne l’accepteront pas. Il nous a volé deux élections ; donc, c’est fini, qu’il s’en tienne à cela ! S’il s’entête à demander un troisième mandat, tout ce qui adviendra, c’est lui qui aura cherché. Les 12 communes de Mali seront gérées par l’UFDG ; tout le monde sait que Mali est un terroir conquis par l’UFDG. Alpha Condé a mobilisé ses ministres, ses directeurs généraux, la police, la gendarmerie et le trésor, il leur a donné de l’argent pour aller battre campagne. Des commerçants sont venus lui dire que le Fouta est désormais avec lui ; ils sont venus ériger leur quartier général à Dalaba. Mais, quand ils ont entendu que Cellou Dalein venait, ils n’ont même pas pu aller prier à la mosquée ! Finalement, ils se sont cachés pour aller à Conakry », a notamment révélé le numéro un de l’UFDG.

Meeting géant au stade de Labé

De Mali, le chef de file de l’opposition guinéenne a mis le cap sur Labé. Accueilli dans la sous-préfecture de Tountouroun, le vice-président de l’international libéral a eu droit à un bain de foule sans précèdent. Au stade régional de Labé où il a tenu son meeting, Cellou Dalein Diallo a d’abord exprimé sa reconnaissance aux populations de la ville de Karamoko Alpha Mo Labé, avant de dire que le Fouta n’est pas en otage…

« Vous êtes des hommes libres, des femmes libres qui avez choisi de combattre l’injustice, l’arbitraire pour l’instauration des droits humains dans notre pays. C’est monsieur Alpha Condé qui est l’incarnation de la mauvaise gouvernance, avec la corruption, la dilapidation des ressources publiques, avec la violation récurrentes des règles de démocratie et des droits humains. Et, nous sommes déterminés comme d’autres guinéens à mener le combat pour nous débarrasser de cette mauvaise gouvernance, pour libérer la Guinée de la peur, de l’injustice, mais aussi de la haine et de la violence. Nous voulons que demain les guinéens soient unis par des liens de fraternité, par leur attachement commun à la justice, à l’Etat de droit, mais aussi à la sécurité et la stabilité. Vous êtes attachés à ces valeurs et vous êtes déterminés à mener le combat comme beaucoup d’autres guinéens », a-t-il rappelé.

De Labé, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Elections Communales : à Matoto, la distribution des cartes d’électeurs va bon train

29 janvier 2018 à 10 10 03 01031

Entamée le 6 janvier 2018, l’opération de distribution des cartes d’électeurs se poursuit sur l’ensemble du territoire national. A maints endroits, des citoyens se bougent pour retirer leurs cartes auprès des chefs de quartiers et chefs de secteurs. C’est le cas du quartier Tanéné-marché, dans la commune de Matoto, où les citoyens s’impliquent inlassablement en vue de pouvoir accorder leurs voix à au candidat de leur choix le jour du scrutin prévu pour ce 4 février.

Lire

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION GUINÉENNE DE FOOTBALL (Par Séga Diallo)

29 janvier 2018 à 8 08 31 01311

Monsieur le Président,

Le moment est opportun pour  que je vous saisisse sur les enjeux du moment dans le cadre du devenir de notre football. L’engagement qui est le vôtre de rendre au football Guinéen son lustre d’antan doit s’inscrire dans une certaine logique. M le Président, les raisons qui vous ont poussés, votre staff de la FEGUIFOOT et vous, à débarquer tous les staffs de nos différentes équipes nationales sont connues et légitimes. Par contre, ce remaniement doit être une opportunité pour refaire le point et relancer une dynamique de développement basé sur un certain nombre de priorités.

Lire