Lancée le 19 janvier sur toute l’étendue du territoire national, la campagne électorale pour le scrutin du 04 févier prochain a été ensanglantée dans la ville de Kankan ce lundi 29 janvier 2018, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Après plusieurs formations politiques, ce lundi, 29 janvier 2018, c’était le tour des responsables, militants et sympathisants du parti PADES de descendre dans les rues de Kankan pour essayer de convaincre les citoyens de la ville de voter pour sa liste.

Ainsi, après avoir fait le tour des quartiers, quand le cortège est arrivé au cœur du grand marché ‘’Lofèba’’ de Kankan, à quelque mettre des locaux de la radio Horizon FM, une voiture Peugeot 505 s’est renversée toute seule avec une dizaine de personnes à son bord. Sur place, huit personnes sont sorties avec des blessures dont deux graves.

Très rapidement, ces blessés ont tous été conduits au service des urgences de l’hôpital régional de Kankan.

Selon monsieur Abou Doumouya, propriétaire de la voiture accidentée, il y a eu une crevaison du pneu arrière au moment où son neveu qui était au voulant de la voiture jonglait… « Depuis le matin, j’ai mobilisé les enfants pour cette campagne. Et, c’est mon neveu qui conduisait ; mais, il jouait avec la voiture en allant à gauche et à droit. C’est dans ça que le pneu arrière a crevé et la voiture s’est renversée », a-t-il dit.

Enfin, monsieur Doumbouya a rassuré que les responsables du PADES ont assuré la prise en charge des personnes blessées. « Ils m’ont demandé de ne pas m’inquiéter, qu’il n’y a pas eu de mort et qu’ils vont s’occuper des blessées ».

De Kankan, Abdoulaye Nkoya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin