Nommés le samedi 26 mai dernier, les membres du Gouvernement Kassory Fofana ont aujourd’hui plus de trois mois (précisément 93 jours, ce lundi 27 août 2018). A l’occasion de son premier trimestre à la tête du ministère de la Coopération et de l’Intégration africaine, Madame Diené Keita a exposé son bilan « des cent premiers jours » et annoncer les perspectives de son Département.

Tout d’abord, madame la ministre Diéné Keïta a précisé que ses cent premiers jours à la tête de ce département lui ont permis de chercher des ressources pour le pays. « D’abord, mobiliser les ressources incroyables que nous avons au niveau du ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine, apprendre à connaître vraiment les cadres, les seniors, les moyens seniors et les juniors pour pouvoir travailler avec. Et ça, je pense que c’est véritablement une grande réussite. Parce que tout ce que j’ai fait jusqu’à présent, c’est grâce à l’effort incroyable de ces personnes : hommes et dames de talents qui permettent d’être en face de vous aujourd’hui », a introduit la ministre de la Coopération internationale.

« La deuxième chose, ajoute Dr. Diéné Keïta, c’est de m’assurer que la vision de son Excellence monsieur le président de la République, liée à la lettre de mission donnée par son Excellence monsieur le Premier ministre soit mise en œuvre. A savoir, mobiliser et s’assurer que les femmes et les jeunes soient à l’honneur dans tout ce qui est mobilisé. Concrètement, cela veut dire, travailler avec tous les ministères sectoriels parce que notre rôle à la coopération, c’est de s’assurer que nous faisons la promotion de ce qui se fait dans le pays à travers le travail de mes autres collègues du département », a-t-elle expliqué.

S’exprimant sur les perspectives de son Département, au-delà de la mobilisation des ressources, Dr. Diéné Keïta estime qu’il faudra bien travailler à la fois sur la promotion et l’efficacité de l’aide. « Comment gérons-nous cette aide ? Comment nous assurons-nous que nous consommons l’aide qui est mise à disposition ? Ça aussi est un défi du ministère que nous avons commencé à faire. Et, c’est pour cela que je vais souvent sur le terrain pour voir aussi les réalisations à l’intérieur avant de continuer à mobiliser. Et ça, c’est une grande ambition du ministère. C’est-à-dire nous assurer que non seulement nous mobilisons ; mais, quand nous mobilisons, que cette aide arrive aux populations bénéficiaires ».

Enfin, concernant l’intégration régionale, madame la ministre estime que notre pays est un pionnier dans ce domaine. « Ce qui est une grande initiative de l’Afrique et de la Diaspora ! Ce ministère a pour ambition de mettre cela en valeur, de continuer à jouer ce rôle d’ambassadeur non seulement intellectuel à travers les universités. Mais, aussi à travers les jeunes, et aussi nos grandes politiques nationales de développement », a-t-elle expliqué.

A rappeler que monsieur Djibril Diallo, Président Directeur Général du Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora, basé à New-York était à cette conférence de presse de madame la ministre de la Coopération internationale et de l’intégration africaine.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin