Le local qui abrite la transfusion sanguine de l’hôpital préfectoral de Télimélé a pris feu dans la nuit du mardi, 14 août 2018. Tous les équipements et matériels de laboratoire, fournis par des partenaires, ont été ravagés par l’incendie. Les dégâts ne sont que matériels, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Dr Maurice Béavogui

Interrogé sur l’origine du sinistre, le directeur de l’hôpital pointe du doigt un court circuit. « C’est aux environs d’une (1) heure du matin que j’ai été réveillé par l’équipe de garde pour me dire qu’il y a le feu dans la salle de transfusion sanguine. Je me suis rendu précipitamment sur les lieux, j’ai trouvé que l’équipe de garde et les gardes malades étaient entrain déteindre le feu. On s’est préoccupé de sortir les malades de l’hôpital. Grâce à l’intervention des uns et des autres, l’incendie a pu être maîtrisé et ne s’est pas propagé sur les autres compartiments du bâtiment abritant des malades hospitalisés et d’autres bureaux. Le matin, nous avons fait appel à la gendarmerie, à l’autorité préfectorale et à la direction préfectorale de la santé. Ensemble, nous avons constaté les faits. En conclusion, c’est un court circuit qui est à la base de l’incendie », a expliqué Dr Maurice Béavogui.

Concernant les dispositions prises après cet incendie, Dr Maurice Béavogui dit avoir aussitôt informé la hiérarchie. « Dans pareille circonstances, la première disposition à prendre est d’informer la hiérarchie, faire le rapport circonstanciel avec toutes les images et informer les partenaires qui nous ont donné les matériels. Le ministère, en réunion de cabinet, va prendre des disposition et voir comment réparer les dégâts ».

Pour ce qui est des matériels et équipements qui se trouvaient dans le local, le Dr Béavogui a cité « quatre frigos, dont un frigo solaire neuf. Le frigo solaire devait servir à la banque sanguine, mais il n’avait pas été installé… »

Pour sa part, Kémo Kourouma, directeur d’Electricité de Guinée (EDG) de Télimélé, a confirmé l’origine de l’incendie. « Le feu s’est déclaré entre 0 heure 40 et 1 heure du matin. Notre production d’énergie s’arrête à 1 heures du matin. L’origine du feu est un court circuit, Il faut le dire maintenant. Ce court circuit s’est déclaré dans l’unité de transfusion sanguine de l’hôpital préfectoral. La source étant connue, je vais vous dire que les installations internes de l’hôpital ne se prêtaient pas au courant servi. La cause est à l’interne. Nous sommes entrain de voir quel travail les autorités de l’hôpital ont fait à l’interne pour qu’il y ait du chauffage. Heureusement que nous avons été appelé par la gendarmerie, nous attendons le rapport qui sera dressé ».

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Guineematin