Comme indiqué par une précédente dépêche de Guineematin.com, une explosion a réveillé les riverains du camp Alpha Yaya Diallo très tôt dans la matinée de ce dimanche, 22 octobre 2017.

À son arrivée au camp militaire, notre reporter a d’abord constaté une intense activité des sapeurs-pompiers qui s’efforcent toujours à éteindre le feu.

Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, tout est parti d’un court-circuit au bataillon des chars, communément appelé bataillon des blindés (situé non loin du BATA : bataillon des troupes aéroportées) ; ce qui a entraîné l’explosion de plusieurs obus pendant plus de 45 minutes.

Un officier militaire qui a accepté de témoigner à Guineematin.com sous anonymat dit ignorer pour le moment le nombre d’obus qui ont explosé. « Mais, l’explosion des uns peut faire exploser les autres puisque les obus ne résistent pas à la trop grande chaleur »…

À rappeler que les riverains du camp qui avaient fui leurs maisons entre 4 et 5 heures du matin sont déjà revenus dans leurs domiciles respectifs, rassurés par le retour au calme. Certains ont même accédé au camp pour mieux s’informer. Mais, l’accès au lieu de l’explosion est tofermé par d’innombrables agents déployés très tôt ce matin.

À suivre !

Du camp Alpha Yaya Diallo, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com