Dans l’après-midi d’hier, mercredi 7 juin 2017, le ministre de la Santé et son homologue de la Ville et de l’aménagement du territoire, accompagnés des cadres de leurs départements respectifs, ont visité le chantier du Centre Hospitalo-universitaire (CHU) de Donka. Ce déplacement a permis aux ministres d’évoluer les travaux du chantier de cet hôpital, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lancés le 5 octobre 2015 par le président de la République, le professeur Alpha Condé, les travaux d’extension et de rénovation du CHU Donka doivent normalement finir au mois de décembre 2017, a-t-on appris sur place.

Arrivés vers 15 heures, Dr. Abdourahamane Diallo et la forte délégation qui l’accompagne se sont d’abord entretenus avec les responsables de cet hôpital avant de commencer la visite du chantier.

S’exprimant sur le tout premier objectif de sa visite des lieux, le Dr Abdourahamane Diallo a parlé du suivi et l’évolution du chantier. « J’avoue que les travaux avancent vraiment à près de 70% d’exécution. Je suis content de constater que les travaux de finition sont entamés », s’est-il félicité.

Concernant le deuxième objectif de sa visite du chantier, qu’il présente comme très important, le ministre de la santé a dit que c’est cette visite conjointe de son homologue de la Ville et de l’Aménagement du territoire. « Parce que, même si le ministère de la Santé est maître d’ouvrage, ici, l’hôpital Donka, cette infrastructure n’existe pas d’elle même. Elle est connectée à son environnement et que le ministre en charge de la ville et de l’aménagement du territoire soit avec nous pour voir les tenants et les aboutissants, toutes les considérations du point de vue infrastructures. Et, ce que cet édifice représente dans son environnement est très important pour nous », a expliqué le ministre Abdourahmane Diallo.

De son côté, le ministre de la Ville et de l’Aménagement d u territoire, Lounceny Nabé a dit être venu répondre à l’invitation de son homologue de la santé pour constater l’évolution des travaux, voir d’éventuels imperfections, faire des propositions d’amélioration et surtout voir la connexion de l’hôpital Donka avec le reste de la ville.

« C’est un grand hôpital. Après des informations prises auprès de mon collègue, cet hôpital va recevoir plus de 6 00 lits, vous imaginez ? Avec des salles VIP, des salles climatisées… Nous avions des salles avant où il y a 10 ou 15 patients où la dignité des personnes n’étaient pas respectés. Aujourd’hui, je suis heureux de constater que ces salles d’hospitalisation sont des hôtels de luxe permettant de réduire le problème essentiel de la Guinée qui concerne l’évacuation sanitaire. Parce que si vous constatez ce que cela a comme impact sur l’économie nationale, c’est énorme. Donc, si l’Etat pouvait économiser tout ceci pour faire en sorte que ce centre digne de nom puisse fonctionner normalement comme tous les grands hôpitaux du monde, nous n’aurions plus à envier à qui que ce soit dans le cadre des hospitalisations en Guinée », a dit le ministre Loucény Camara, tout en rappelant que les notes techniques que les techniciens de son Département von lui fournir- s’il y en a- seront partagées avec son homologue de la santé.

Enfin, le Dr Aboubacar Conté, spécialiste en chirurgie et gestion des projets a dit que son équipe et lui son entrain de se battre pour que le délai contractuel soit maintenu malgré la complexité et la délicatesse du chantier. « Comme vous avez vu dans la salle, les carrelages sont effectués en très grande partie, au niveau du R+5, les salles également ont été mastiquées, l’électrification également assurée, les portes également ont été mises et aussi les fenêtres ont été mises dans ce grand bâtiment. Donc, à date, le niveau d’évolution est à 70 % pour le lot numéro 1 et de 60 % pour le lot numéro 2. Si on associe les deux, je vous dirai que nous sommes à 68 % du taux d’avancement pour un délai contractuel de 21 mois ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin