imageÀ Mamou, on parle de deux cent quarante millions de francs guinéens qui auraient disparu de la direction préfectorale des impôts. Les autorités locales sont pointées du doigt, à commencer par le directeur préfectoral des impôts, Saa Victor Ouendouno. D’autres personnes parlent du directeur adjoint des impôts, Michel Kamano et de personnalités ayant des responsabilités encore plus élevées.

Cité lui-même dans cette affaire, le préfet de Mamou, Elhadj Noumouké Sidibé, joint au téléphone par Guineematin.com, a dit être à Conakry. Il n’a pas souhaité évoquer ce sujet au téléphone avec nous.

Pour sa part, le maire de Mamou, également joint au téléphone par Guineematin.com, dans la soirée de ce dimanche 13 juillet 2014, dit avoir entendu parler de cette affaire de détournement de deux cent quarante millions de nos francs, mais pas de façon officielle. « Vous savez bien que les impôts sont au niveau préfectoral », a précisé à Guineematin.com le maire de Mamou, Elhadj Mamadou Hady Barry.

Selon certaines informations, le préfet aurait été convoqué à Conakry par les autorités centrales pour s’expliquer sur la disparition de ce montant. Selon nos sources, c’est une mission d’inspection qui a révélé ce « trou financier ».

Commentaires