Nouveau-né ce 19 décembre 2014Ce vendredi 19 décembre 2014, aux environs de 9 heures, les populations riveraines de Dixinn Port, commune de Dixinn, ont découvert, sous le pont, le corps d’un nouveau-né dans la poubelle située juste avant la station mobile, face au restaurant ‘’le Belvédère’’, ont constaté  deux reporters de guineematin.com, qui étaient de passage.

Selon les informations recueillies sur place, la maman du nouveau-né reste encore introuvable. Une équipe de la gendarmerie s’était rendue sur les lieux pour constater les faits.
Ce qui est surprenant, ce qu’après tout, le corps du bébé reste toujours au milieu des ordures, à la merci de la nature, sans être récupéré ni par les voisins massivement massés sur les lieux, ni par les autorités locales et sécuritaires.
On rencontre souvent des nouveaux-nés jetés dans les différents quartiers de Conakry et à l’intérieur du pays. Il n’y a pas longtemps qu’un autre nouveau-né a été retrouvé à Cosa, dans la commune de Ratoma, par exemple.
Les citoyens expliquent souvent l’abandon de nouveau-né par la peur des parents, quand l’enfant est né hors-mariage ou le manque de moyens, surtout avec des filles qui font la débauche et qui se font enceinter par des voyous qui ne reconnaissent jamais la paternité, etc. Des orphelinats existent ici et là, mais manquent également de financement pour sauver tous les bébés et enfants que les géniteurs voudraient jeter… Une situation qui devrait interpeller les autorités à tous les niveaux.
Abdoulaye Oumou et Mamadou Alpha Baldé pour guineematin.com

Commentaires