Après trois mois de salaires impayés, les sociétés prestataires de service de la cité chemin de fer ont décidé de débrayer ce lundi en fermant tout accès à la cité, selon nos confrères des grandes gueules.

À en croire Amara Cumbassa, président de l’association des prestataires de la cité chemins de fer, qui a été interrogé par les GG, c’est Dr. Mohamed Diané, chef de cabinet à la présidence de la République, qui avait payé les salaires lors de la première grève en juin.

Selon les grévistes, les rencontres avec Jonas Moukamba Kadiata Diallo, directeur général du patrimoine bâti public, n’ont rien donné et que mêmes les sociétés abritées par la cité ont rencontré également le DG du patrimoine bâti sans succès.

Par ailleurs, les sociétés qui louent les bâtiments de la cité chemin de fer, dite « cité Général Lansana Conté » se plaignent souvent de manque de services notamment d’eau et d’électricité.

Reste à savoir qu’elle sera la réaction de ces grandes sociétés sociétés comme la société générale des banques en Guinée (SGBG), CBG, Brussel Airlines, Ciment de Guinée… sur les pertes subies suite à cette manifestation de colère.

 

Commentaires