L’assemblée générale hebdomadaire du RPG-Arc-en-ciel a eu lieu ce samedi 23 septembre 2017 à son siège à Gbessia. La séance a été présidée par le ministre d’Etat et conseiller du président de la République, Tidiane Traoré, entouré de Lansana Komara, Honorable Hadja Nantou Cherif, Elhaj M’bany Sangaré et plusieurs membres du bureau politique national du parti, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Les débats ont tourné autour de la lecture d’une déclaration par la direction nationale du parti, la situation politique du pays et la présentation du rapport produit par les ONG de la société civile sur la marche de l’opposition républicaine.

S’agissant du premier point, le secrétaire administratif du RPG-Arc-en ciel, Lansana Komara a déploré les violences enregistrées dans la préfecture de Boké. Dans cette déclaration, la direction nationale accuse les opposants au régime Alpha Condé d’être les commanditaires des émeutes qui ont secoué la région de Boké. « D’ores et déjà, rien ne saurait justifier les violences inqualifiables qui ont occasionné des pertes en vies humaines et d’énormes dégâts matériels et des édifices publics ou privés. Même au nom des revendications, fussent-elles légitimes, les évènements enregistrés ces derniers jours dans certaines localités de Boké ne procèdent que de la manipulation orchestrée par des politiciens véreux, assez connus de la scène politique guinéenne », a laissé entendre Lansana Komara qui a déploré la destruction du siège du RPG à Boké.

Dans la même lancée, Lansana Komara a pris à témoin « l’opinion nationale et internationale » sur les conséquences de la sortie des opposants. Il a ensuite taclé ces derniers en ces termes : « nous les rappelons que jamais la violence et la rue ne permettront à quelqu’un et à qui ce soit d’accéder au pouvoir en Guinée. Aussi, faut-il rappeler également, que nul n’a le monopole de la violence », a martelé Lansana Komara.

De son côté, le président de la séance, Tidiane Traoré, a vanté les mérites de la gestion du locataire du palais Sékhoutoureyah. « Le président Chinois a confiance au président Alpha Condé, il aime le président Alpha Condé. C’est pour cette raison que le crédit qu’on a eu avec les chinois, aucun pays au sud de l’Afrique ne l’a eu. Le président a fait de Boké une Zone Economique Spéciale, c’est une première en Afrique noire. Autre succès du professeur Alpha Condé, il a obtenu en Chine que le Franc Guinéen soit consommé dans ce pays de l’Asie. Alpha Condé a également dit qu’il n’y a plus de visa entre la Guinée et la Chine. Le président Alpha Condé est un vrai patriote », a déclaré Tidiane Traoré ministre d’Etat et Conseiller du président de la République.

Le dernier point a consisté à la présentation du rapport produit par la société civile lors de la marche pacifique de l’opposition républicaine le 20 septembre dernier. Se focalisant sur la neutralité de la société civile, Lansana Komara a évoqué quelques points mentionnés par la société civile dans son rapport. « La société civile a fait savoir que cette marche de l’opposition a été caractérisée par la participation massive des mineurs et la consommation de stupéfiants dans les rangs des marcheurs. Les incidents se résument par des bousculades entre les marcheurs, plusieurs accidents de motos qui ont causé cinq blessés. Des jets de pierre par des marcheurs mineurs vers les forces de sécurité à la Belle vue et une agression physique sur un étranger. Le port de tenues militaires (pantalon) par les vigiles de l’opposition républicaine », révèle Lansana Komara.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments