Oustaz Taïbou BahA quelques jours de la fête de Tabaski, communément appelée fête des moutons, bon nombre de nos compatriotes sont aux lieux saints de l’Islam, en Arabie Saoudite, pour effectuer le pèlerinage (ou Hadj). D’autres guinéens s’apprêtent à célébrer cette fête ici en Guinée avec comme point d’orgue le sacrifice du mouton le jour de la fête.

Pour en savoir davantage sur les actes et comportement à observer par rapport à cette grande fête musulmane, Guineematin.com a reçu à son siège, la visite de monsieur Mamadou Taïbou Bah, plus connu sous le nom d’Oustaze Taïbou.

Au cours de l’entretien avec nos reporters Oustaze Taïbou a rappelé les mérites du Hadj pour tout musulman qui a les moyens physiques et financiers de pratiquer ce 5ème pilier de l’Islam. Ce mérite s’explique notamment, selon notre interlocuteur, par le fait que Dieu pardonne et efface tous les péchés du fidèle musulman qui s’acquitte correctement du Hadj : « il devient comme le jour où sa maman l’a mis au monde ».

Par ailleurs, Oustaze Taïbou a dit en substance que le fait d’égorger le mouton dépend des moyens du fidèle musulman. Il ajoute que le fait d’avoir immolé une fois un mouton ne signifie pas que le fidèle doit continuer à le faire, contrairement aux idées reçues.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments