Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, Louncény Camara a présidé ce lundi matin la cérémonie de lancement officiel des épreuves de la première journée de l’examen de fin d’études primaires, session 2017, au centre de Zébéla Togba Pivi, relevant de la Commune Urbaine de Macenta, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Ils sont 5.662 candidats inscrits dont 2.093 filles pour cette évaluation pédagogique sommative qui marque la fin du cycle primaire dans la préfecture de Macenta. Parmi ces candidats, 181 écoliers dont 27 filles sont présentés par l’enseignement franco-arabe.

Dans l’organisation pédagogique de cet examen, la Direction Préfectorale de l’Education de Macenta a retenu 26 centres dont 3 pour le franco-arabe.

Les encadreurs de l’éducation ont mobilisé 454 surveillants à côté de quelques agents de santé et de sécurité déployés dans les différents centres d’examen de Macenta en vu du déroulement correcte de cette évaluation pédagogique sommative.

Après le lancement officiel de la première épreuve de cette première journée par le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, Louncény Camara, en séjour de travail dans la préfecture, les autorités préfectorales, le délégué national, Bakary Kourouma de la direction nationale de l’enseignement privé et les représentants des organisations parentales ont fait le tour des centres de la commune urbaine.

Aucune fausse note n’a été constatée pendant cette première journée au cours de laquelle les candidats ont composé en rédaction et en géographie.

Macenta, Félix Fassa Ifono pour Guineematin.com

Commentaires

No Comments