prgSékhoutouréya, le 9 juillet 2014 – Le Palais Sékhoutouréya a servi de cadre ce mercredi, 9 juillet 2014, à la cérémonie d’installation des 17 membres du Conseil Supérieur de la Magistrature. C’est le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, qui a présidé cette cérémonie en présence des représentants des institutions nationales et internationales, les membres du corps diplomatique, les membres du Gouvernement, l’Ordre des avocats, la Chambre des notaires et la Chambre des huissiers de justice. Il faut rappeler que cet organe constitutionnel fondamental du pouvoir judiciaire a été créé pour la première fois en 1991 et n’a jamais été installé, ni opérationnel depuis lors. De ce fait, l’installation des membres du Conseil Supérieur de la Magistrature marque le point de départ de l’indépendance de la justice dans notre pays. A l’occasion, Mohamed Lamine Fofana, conseiller spécial du Président de la République, coordinateur du Comité national de pilotage de la Réforme de la Justice, a félicité le Président de la République pour les actes importants qu’il a pris dans le domaine judiciaire. Pour cela, il est revenu en détail sur les missions essentielles du Conseil Supérieur de la Magistrature à savoir, la gestion de la carrière des magistrats du siège et du parquet, la mission disciplinaire à l’égard des magistrats et la mission consultative auprès du Président de la République dans l’exercice du droit de grâce. Poursuivant, le conseiller spécial du Président de la République a demandé aux magistrats d’œuvrer, à partir de ce jour, avec dévouement, loyauté et conviction. Au nom de l’ensemble des magistrats du pays, Kéléfa Sall, président de l’Association des magistrats, a remercié le Professer Alpha Condé pour sa volonté de faire de la Guinée un Etat de droit. C’est pourquoi sur la base de leur serment, il a rassuré que les magistrats vont exercer leur métier de façon digne et loyale. « On ne peut parler de l’Etat de droit sans la justice » a indiqué le Président de la République, Pr Alpha Condé. Pour le Chef de l’Etat, la justice et la sécurité sont deux conditions qui attirent les investisseurs vers le pays. C’est pour cette raison qu’en sa qualité de Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, il a rassuré que cet organe jouera pleinement son rôle. Prenant acte de la déclaration des magistrats, le Pr Alpha Condé les a invités à œuvrer pour la loi, rien que la loi. Le Président Alpha Condé n’a pas manqué d’attirer l’attention des magistrats sur les sanctions à infliger à l’encontre de tous ceux qui vont faillir à leur tâche. C’est sur ces mots que le Président de la République a déclaré installés les membres du Conseil Supérieur de la Magistrature. Le Bureau de Presse de la Présidence

Commentaires