La surcharge des véhicules de transport à Faranah représente aujourd’hui un danger pour la population. Le phénomène s’accentue avec tous les risques liés à une telle pratique, rapporte Guineematin.com, à travers son correspondant local.

L’ampleur de la surcharge des véhicules de transport à Faranah est plus qu’une évidence dans la préfecture. Selon Mr Kombon Doumbya, membre du syndicat des transporteurs, cet état de fait « est dû à beaucoup de choses à savoir : le manque de respect des lois, notamment le code de la route, l’impunité et de l’ambition.

Pour ce syndicaliste, ce sont les passagers « qui obligent parfois les chauffeurs à prendre des bagages quelque soit le prix ».

Par contre, le commerçant Mohamed Oularé accuse les chauffeurs qui « ne connaissent pas les inconvénients des surcharges. En plus certains transporteurs font des transports mixtes bagages-passagers, ce qui n’est pas du tout une bonne chose », soutient-il.

A un moment où les accidents de la circulation endeuillent de nombreuses familles, il est temps que chaque acteur joue son rôle pour préserver les vies humaines.

De Faranah, Goulou Touré pour Guineematin.com.

Tél (+224) 622 155 476/664 235 427

Facebook Comments

Guineematin